-- La réunification --

Bretagne Réunie, dans une lettre au président du Conseil général de la Loire-Atlantique, pose le problème de la réforme des plaques d'immatriculation

Communiqué de presse de Bretagne Réunie (porte parole ) publié le 24/08/08 2:23

Bretagne Réunie souhaite participer au débat public concernant les futures plaques d'immatriculation et les problèmes qu'elles nous posent dans notre démarche en faveur de la réunification administrative de la Bretagne.

En effet, le « Gwenn ha Du », drapeau breton symbole de l'unité de la Bretagne, serait autorisé uniquement pour les propriétaires de véhicule relevant de la Bretagne administrative, et interdite aux habitants de la Loire-Atlantique.

Si ce fait est avéré, il est pour nous inconcevable que le « Gwenn ha Du », emblème qui se veut rassembleur de la Bretagne, soit fractionné, sous prétexte d'une région administrative incongrue, que nous dénonçons depuis son origine et dont nous mesurons chaque jour les effets pervers.

Dans cette lettre, si ce que nous craignons est confirmé, Bretagne Réunie demanderait à Monsieur Mareschal d'intervenir en la faveur des habitants de la Loire-Atlantique, pour que soit étendue à notre département la pose du « Gwenn ha Du » sur les futures plaques d'immatriculation pour qu'ainsi soit reconnue l'identité bretonne de notre département.

Le secrétaire général,
Julian Bonnet

Le président,
Jean-Yves Bourriau

Ci-dessous copie de la lettre
---------------------------------
Monsieur Patrick MARESCHAL
Président du Conseil Général de la LOIRE-ATLANTIQUE
3, Quai Ceineray
BP : 64109
44041 NANTES Cédex 1

NANTES le 20 août 08

Monsieur le Président

Alors que vient de s'achever le festival INTERCELTIQUE de LORIENT, permettez-moi de vous exprimer au nom des membres de BRETAGNE REUNIE nos plus sincères remerciements.

Votre intervention nous a non seulement permis d'être présents à ce festival, mais aussi d'y tenir un stand. Nous avons eu le plaisir, à cette occasion, de recevoir de très nombreux visiteurs.

La période estivale que nous vivons étant propice à la valorisation de la Bretagne, je tiens à saluer le projet que vous avez évoqué devant moi, concernant les limites historiques de cette belle province. Cette initiative est infiniment souhaitable et doit être poursuivie. Ne serait-ce que pour rappeler à ceux qui l'auraient oublié que la Loire-Atlantique est d'abord un département breton qui se situe en Bretagne et non ailleurs, ni même dilué dans une région administrative, confuse et sans identité.

Je tiens à vous dire ici l'entier soutien de BRETAGNE REUNIE à votre initiative.

Cependant, un autre sujet retient tout particulièrement notre attention, celui des futures plaques d'immatriculation.

Comme vous le savez certainement, ce sujet devient extrêmement sensible à l'approche de l'échéance du 1er janvier prochain. Il ne serait pas concevable, en effet, que la reconnaissance territoriale que représente le « Gwenn ha Du » soit autorisée seulement aux propriétaires des véhicules relevant de la région administrative de Bretagne et interdite aux automobilistes du département de Loire-Atlantique.

Cet emblème qui se veut rassembleur de la Bretagne est un symbole qui ne peut être fractionné, sous prétexte d'une région administrative incongrue, que nous dénonçons depuis son origine et dont nous mesurons chaque jour les effets pervers.

Dans cette perspective et si les dispositions évoquées ci-dessus étaient confirmées, nous vous demanderions d'intervenir, pour que soit étendue au département de la Loire-Atlantique, la reconnaissance de l'identité bretonne, par la pose du symbole « Gwenn ha Du » sur les futures plaques d'immatriculation.

En vous renouvelant nos remerciements,

Veuillez croire, Monsieur le Président, à l'assurance de mes sentiments distingués et dévoués.

Le Président
Jean-Yves BOURRIAU

Document PDF 11859_2.pdf Lettre de Jean-Yves Bourriau à Patrick Mareschal. Nantes le 20 août 2008.. Source : Bretagne Réunie
Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1722 lectures.
mailbox imprimer
logo
fondée en 1980, l'association bretagne réunie, comité pour l'unité administrative de la bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région bretagne formée des actuels départements des côtes-d'armor, du finistère, de l'ille-et-vilaine, de la loire-atlantique et du morbihan. l'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. elle agit pour et dans le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. bretagne réunie bp 49032 44090 nantes/naoned cedex 1

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 4 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.