Bretagne rassemblée : une entourloupe verbale pour (ne même pas) sauver les meubles
Point de vue

Publié le 25/07/14 18:42 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'initiative de la "Bretagne rassemblée" n'a pas attiré, ni les élus, ni la foule, mais, quelques socialistes et écologistes de Bretagne, surtout de la variété républicaniste, ont tenté de faire croire qu'une fusion de la Bretagne et des Pays-de-la-Loire pourrait calmer les partisans de la Réunification, dont la voix porte de plus en plus.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Le principe tient exactement du jeu de bonneteau : vous avez deux régions modèle Guy Mollet 1956 par héritage de Pétain, vous les mettez dans un mixer et vous déclarez qu'on pourra reconnaître que la Bretagne est rassemblée, puisque 5 de ses départements voisinent avec 4 autres. Cela donne une ébourrifante formule 4 + 5 = 9 = 5 + 4.

Comment cet abracadabra est sensé convaincre des gens qui ont été à l'école primaire ? C'est tout simple, vous contrefaites le nom de l'association qui organise des manifestations très suivies dans l'indifférence des élus et des médias ("Bretagne réunie") en prônant le contraire de ce qu'elle demande et vous déclarez solennellement qu'après le coup de mixer, on repêchera "la Bretagne historique" en lui donnant de fumeuses possibilités, de préférence inconstitutionnelles, dans le domaine culturel, touristique et patrimonial.

On comprend la gêne de ces braves élus quand ils ont compris qu'il était impossible de faire la synthèse (sport très socialiste) entre la Réunification et l'annexionnite des Pays-de-la-Loire. Même les journalistes parisiens ont perçu que beaucoup d'élus et beaucoup de Bretons sont choqués par l'idée d'une dilution dans un Grand Ouest invertébré, qui n'est appuyé par aucune vie en commun. Le sondage BVA-LH2 qui indique que 6% des habitants de la Bretagne à 4 privilégie la fusion le confirme ( voir l'article ). Entre la Pointe du Raz et La Ferté-Bernard (465 km, 5 heures 30), que trouve-t-on? Les Marches de Bretagne, le camp de Conlie, de sinistre mémoire, et d'interminables routes, dont on désespère d'arriver au bout.

Allons plus loin, la rupture est consommée entre ce qu'a toujours été la Bretagne, qui préexistait à toutes les lubies de découpage en tranches et un agrégat inconstitué de territoires désunis (Mirabeau parlait de "peuples") que le souverain avec ou sans couronne peut retailler à sa guise avec l'aide, pour le décorum, de 93 députés socialistes serviles (ceux qui ont écrit la dernière mouture de la carte).

Le décret de Guy Mollet, socialiste belliciste (pléonasme), pro-israélien et incapable de résister à une armée coloniale putschiste,ne sera pas aboli par son héritier trop fidèle. Pourtant, comme nous l'avons expliqué ( voir l'article ), François Hollande a ouvert la boîte de Pandore, si bien que, partout, on s'interroge sur la gouvernance locale optimale et qu'il devient de plus en plus évident que l'Etat est incapable de transformer la France en un jeu à la SimCity, selon le bon mot de Martine Aubry. Ce sera une bonne leçon pour ce qu'il reste d'anciens élèves de l'ENA pas encore partis faire de l'argent.

L'évidence de la Bretagne à 5 départements devrait s'imposer lentement, d'autant que ceux qui en sont les plus éminents des opposants (Auxiette, Ayrault et Le Foll) ont une validité politique limitée par les prochaines élections qui verront un coup de barre à droite. Ceux qui ne voteront pas les amendements pour la réunification au Sénat et à l'Assemblée nationale, cet automne seront vus comme les opposants aux rassemblement de la Bretagne, le vrai.

Principaux promoteurs de "La Bretagne rassemblée" :

Parlementaires de Bretagne

- Ronan Dantec, sénateur écologiste de Loire-Atlantique

- Joël Labbé, sénateur écologiste du Morbihan

- Virginie Klès, sénatrice PS d'Ille-et-Vilaine

- Philippe Noguès, député PS du Morbihan

- Jean-René Marsac, député PS d'Ille-et-Vilaine - A eu le mérite de s'abstenir en première lecture, le 23 juillet, au contraire de beaucoup d'autres socialistes bretons godillots ( voir l'article ).

- Yves Daniel, député PS de Loire-Atlantique

Christian Rogel

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1541 lectures.
Christian Rogel est spécialiste du livre, de la documentation et de la culture bretonne.
Vos 64 commentaires
Alwenn
2014-07-26 01:51:27
Du coup, ça devient difficile de distingué les vrais défenseurs de B5 et les pseudos. Dans ouestrance, j'avais compris qu'il était pour la vrais réunification, en fait il balance entre les deux :
(voir le site)
« Je souhaite une fusion Pays de La Loire-Bretagne »
Un questionnaire composé de quatre grandes parties, avec notamment la question épineuse de la fusion entre les Pays de La Loire et la Bretagne. Même si elle n'est pas posée en ces termes. Mais plutôt : « Seriez-vous favorable à la fusion de la totalité des Pays de La Loire avec les régions Bretagne, ou Centre, ou Poitou-Charente ». Pour Yves Daniel, il n'y a pas de doute, les Pays de La Loire doivent fusionner avec la Bretagne : « Et pas seulement parce qu'il y a un drapeau breton devant la mairie. Mais pour moi, cette fusion permet d'affronter les défis de demain avec plus de force, dans le cadre européen. »
Avant de s'empresser de préciser, histoire peut-être de ménager la chèvre et le chou, « je suis favorable au rattachement de la Loire-Atlantique à La Bretagne. J'ai reçu près de 300 mails en ce sens. Je reste attaché à l'identité culturelle, économique, historique de chaque région. »
Pour lui, ce rattachement ne serait que la suite logique de ce qui existe déjà : « les coopérations économiques sont nombreuses. Il faut construire des régions d'Europe. La Bretagne ne doit pas s'enferrer sur son seul territoire. A cinq départements, cette nouvelle entité serait plus forte. Cette réforme territoriale permettra d'ailleurs à tous les territoires de s'ouvrir plus largement. »
Quelle confusion, il ne cesse de mélanger réunification et fusion.
Mais dans son questionnaire, il ne pose pas la question de la réunification ! Quel cpgmdsprt !
(0) 
Alwenn
2014-07-26 01:56:18
Dans ouesrance
"De son côté le député Yves Daniel (PS) plaide pour le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne : « Les choses ne sont pas définitivement bouclées. Il reste du travail. Ce serait vraiment dommage que la Bretagne reste à quatre départements »."
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-26 03:11:19
Mais c'ést que pour moi , la confusion creee existe ... quote les cooperations economiques sont nombreuses unquote et alors elles pourront continuer ., s'etendre .Personne n'interdira a une Societe d'Angers de consulter un Bureau d'etudes ( ou une Societe de Construction) en Bretagne B5 ,parceque celle ci a une expertise , et meme pour des Capitaux Bretons , investir , dans des projets dans lÉurope , le Monde entier ,projets qui seraient Techniquement , financierement interessants pour la Bretagne .
Cet argument Cooperation Economique est Bullshit et est presente pour faire avaler la pillule . Chacun sait pour quoi , cette fusion est desiree ,ou a defaut le Statut quo : La Bretagne doit disparaitre , ou la reduire a une colonie de vacances , et sejour des personnes agees . PAS DE BRETAGNE FORTE A FORTE IDENTITE ... meme chose pour l 'Alsace . La Corse : le gouvernement a peur de reactions violentes .
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-26 08:03:08
La "BRETAGNE RASSEMBLEE " KEUCELAVEUTILDIRE ??????? il faut etre vraiment francais tares pour trouver de telles formules .Et je pense qu'ils en sont fiers : le Peuple le plus intelligent de la terre (sic) ils prennent vraiment les Bretons pour des ZoZos retardes .
Dejeuner aujourdhui avec une Ingenieure Bretonne .. environ 30 ans .Travaille chez SHELL , egalement sur le LNG .Avons parle de la situation en Bretagne , bien sur elle avait lu quelque chose dans la Presse . Elle est scandalisee .
Je l'avais deja ecrit , les francais deviennent les ROIS imbattables de la disinformation ... ah! ils sont malins car beaucoup vont penser: Rassembles = reunification ... mais pas dutout ... et puis ce DANIEL a de la compassion. Ce serait vraiment dommage que la Bretagne , reste a quatre departements ... Pauvre Cheri , c'est tres gentil de votre part , mais gardez votre compassion pour d'autres circonstances
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-26 12:29:34
Bien , continuez a cogiter . Je pars pour MUNICH , demain pour 10 jours environ . Cela va me reposer . Trouver un peuple sain , des gens equilibres , un Gouvernement Capable .
Die SauerBraten et de la Biere ..... c'est le pire moi qui aime des plats plus cuisines et du vin en place de la Biere ..... mais ??
(0) 
Louis Le Bars
2014-07-26 12:56:24
@ alwenn, j'ai lu les articles avec Yves Daniel, et le moins que l'on puisse dire c'est que député n'est pas clair...un élu typique du 44 quoi.
en gros je vais résumé : Pas de B5 comme c'est la consigne, mais dans sa circonscription du Nord 44 où c'est pas le boom économique, 95 % de la population se sent bretonne et veut B5. Où comment essayer de ménager la chèvre des électeurs et le choux des intérêts politiques.
(0) 
SPERED DIEUB
2014-07-26 13:30:17
Christian tant qu'à parler de Guy Mollet ,vous avez oublié !!! c'est lui qui avait projeter sérieusement de fusionner la France et l'Angleterre ,la nouvelle entité se serait nommée
La Frangleterre
et que serait devenue la Bretagne dans ce scénario ubuesque mais réel ???
(0) 
Iffig Cochevelou
2014-07-26 14:15:22
Ce que je constate c'est que les élus EELV, (et non des moindres Le Dantec et Labbé sénateurs, Louail conseiller régional B4.... ) ne sont pas différents des élus PS; Jusqu'ici on me certifiait ( quand je faisais des commentaires désobligeants) que l'on pouvait compter sur eux ,eh bien c'est raté
Pour ceux qui n'ont pas encore compris : soutenez et renforcez le mouvement breton, il n'y a pas d'autre alternative !
(0) 
eugène le tollec
2014-07-26 16:27:42
Mon pauvre Iffig
Crois -tu...
Que veux-tu faire avec une masse imprégnée..
RIEN!
(0) 
Ker itron al lann
2014-07-26 17:37:38
@ ELT: "Que veux-tu faire avec une masse imprégnée." -
Merci pour la masse!!!
@ l'inénarrable LLB: "un élu typique du 44 quoi" - Merci pour les élus de Loire Atlantique et pour leurs électeurs!
La masse de LA vous attend de pieds fermes…
...ou plutôt, restez donc chez vous!
Si ça continue, grâce à vos commentaires, on va finir par être comme Le Drian de farouches partisans de b4-le parc d'armorik.
Vous aurez bien oeuvrez…
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-26 19:52:51
Pour plus de democratie , supprimez le Suffrage Universel .... c'est le Piege a C....
(0) 
eugène le tollec
2014-07-26 20:52:10
Oui la masse ( je rappelle 80%)...est imprégnée de théories fallacieuses qui la rend soumise.....
Hier je parlais de republicanisme( véritable doctrine religueule d'État qui distille son credo ..À LA MASSE.des gogos
(0) 
Christian Rogel
2014-07-26 21:18:11
@Eugène Le Tollec
Comme je l'ai déjà dit, toute généralisation est fausse. Ce qui est toujours plus intéressant, c'est de voir si, à côté d'un état stable donné apparaît une dynamique compromettant cette stabilité. Il semble qu'en Bretagne, plusieurs problèmes (chômage dans certains secteurs, faillites, remue-ménage institutionnel) amènent beaucoup de gens à revoir leurs points de vue. Il est trop tôt pour dire si le sens est vraiment de s'affirmer politiquement comme Breton, mais, c'est possible. Et le 44 n'est pas forcément à l'écart de cela. La preuve indirecte pourrait en être les contorsions décrites dans l'article.
(0) 
Paul Kerguelen
2014-07-26 21:28:03
@ Christian Rogel
Personnellement, mais bien sûr, je peux me tromper, je pense que cela change...
18% de la population bretonne est pour l'indépendance...mais 53% des jeunes sont pour!!! (si j'en crois un sondage)....
La démonstration de la démocratie à la française, le fait que la France fasse des leçons sur le respects des minorités nationale (dernier exemple l'Ukraine) mais ne fait rien pour les siennes...
Quand on y réfléchis.. quel sérieux cela renvoie -t il???
aucun?? ben... c'est la conclusion de beaucoup... surtout quand les députés suivent non pas leurs électeurs, mais la ligne de leur parti politique...
donc, comme disent les anglais: wait and see... attendre et voir... les choses changent de plus en plus...
Et pour prendre mon entourage, je peux affirmer que ceux qui me prenaient pour un fou, commence à me poser des questions... à SE poser des questions....
(0) 
eugène le tollec
2014-07-26 21:59:19
Christian Roger
Pour que la Bretagne s'affirme ,il faut qu'elle arrive à s'affranchir de nombreuses théories étatiques françaises.
IL FAUT AUSSI QU'elle devienne une puissance d'attraction économique.
SErait qu'elle arrête de se sentir victime...et quelle s'assume bretonne.
J'ai dit aussi que pour que les espaces limitrophes rejoignentl'ensemble breton,il faut jouer sur les affinités( pour moi ,c'est l'aspect économique qui prévaut).
Un point primordial ...notre britonnitude fait peur..on parle de langue ...(peut on imposer le breton en Loire Atlantique...)...peut on imposer une culture actuelle
Nous effrayons certains...
Je pense que le discours breton doit s'orienter sur tous les méfaits d'une certaine république et de la démocratie honteuse imposée .
Ce discours doit imposer nos vues d'avenir.
(0) 
eugène le tollec
2014-07-26 23:16:00
Christian Roger
Autre remarque
Nous pouvons nous affirmer comme breton en identité principale
QU'est l'identité française...une somme d'identités premières ..il ne peut y avoir unicité telle que l'entend la republique...la France n'est qu'une somme de multiples aspects...nous ne pouvons rester sur des principes d'unité d'État comme au 19ième siècle...chaque forte identité doit pouvoir vivre "sa vie"....l'union sacrée peut se construire sur d'autres critères que ceux imposés depuis deux cents ans...nos théories d'état doivent s'affranchir de ces passés...mais hélas nous vivons que sur les enseignements de ces passés
L'Occidentalite se meurt dans l'obéissance ...à tous ces principes comme par exemple ..la France ne peut exister qu'en étant unique ( simplement devant la loi et que ça)
Un breton peut communier avec un normand..l'identité bretonne peut s'additionner à l'identité occitane pour compléter la définition de l'identité française...et l'identité française se retrouver avec l'identité allemande pour quelque part s'osmoser dans une identité europeenne .
TOUT N'EST QUE BON SENS.
(0) 
Alwenn
2014-07-26 23:35:20
@ Ker itron al lann
Ne prenez pas votre cas pour une généralité. Vous n'êtes pas du tout représentatif de la population. Ce qui est écrit sur ABP n'a rien de nouveau, ce qui n'empêche pas d'excellents sondages en faveur de la réunification.
Ce sont les PDL dans leur ensemble qui veulent "fusionner" avec la Bretagne, sans qu'il y ait concertation ou solidarité entre les départements des PDL. Les habitants de Loire-Atlantique se moquent de savoir ce que pensent les Vendéens ou les Angevins, ... et réciproquement !
"Que veux-tu faire avec une masse imprégnée.."
A nous de savoir la désimpréggner !
(0) 
Alwenn
2014-07-27 00:40:37
@ Ker itron al lann
Quand vous aurez admis que la Bretagne est dans une situation de colonisation, on pourra parler sérieusement.
(0) 
Ker itron al lann
2014-07-27 01:02:13
@ Alwenn:" «Que veux-tu faire avec une masse imprégnée..»
A nous de savoir la désimpréggner ! "

Ben voyons, et ce en toute modestie.
Et comment allez vous vous y prendre? Je vous prie, répondez à cette question.
Quant à la République, si vous la rejetez, par quoi allez vous la remplacer? Un triumph vira, un triskel ardent, un ordre mystique? Je vous prie, répondez à cette question.
Si vous désirez nous désimprégner, et cela semble partir d'un sentiment généreux, répondez donc simplement et succinctement à ces deux questions.
Les interminables critiques ne font que lasser, faites des propositions.
Je suis impatient de vous lire.
(0) 
Ker itron al lann
2014-07-27 01:16:00
@ PIERRE CAMARET: "Pour plus de democratie , supprimez le Suffrage Universel .... c'est le Piege a C…."
Pour le remplacer par quoi?
….. La guidance d'un grand timonier qui nous désimprégnera et nous montrera le chemin à suivre…?
Républicains Bretons, aux armes! Mobilisation générale!!!
Il est grand temps que la Loire Atlantique et Nantes la Républicaine rejoigne la b4. ça commence à y sentir le renfermé!
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-27 02:24:25
KIAL , mon Cher , c'est vous qui commencez ( seulement ) a sentir le renferme. Je me contrefous de Nantes la Republicaine et je suis pour B4 + 1 = B5 thats all .
Le suffrage reserve qu'a ceux qui savent , qui ont une connaissance correcte . Examen : 20 questions simples . si vous avez 12 et plus . Vous votez .Si au dessous de 12 vous etes appele a etudier et a repasser un examen avant les prochaines elections .
(0) 
SPERED DIEUB
2014-07-27 08:47:30
La république il faut arrêtez de la sacraliser ,il y a effectivement dans le monde des républiques démocrates tout comme notamment dans le
nord de l'Europe des monarchies qui en ce qui concerne la liberté d'expression n'ont rien à envier à la république française ,qui est bien entendu loin d'être la pire IL y a eu des républiques tyranniques (pas uniquement les régimes communistes ) qui ont fait plus de cent millions de morts durant le vingtième siècle ,une partie de leurs références tient en partie des dérives de la révolution de 1789 ,alors vous en êtes fier ker itron ar lann ???
Pour info il me semble que c'est Camille Le Mercier D'Erm qui a émis l'idée d'une république bretonne en 1911
Voici un lien au sujet d'une période un peu oubliée du mouvement breton ,il y a des passages qui peuvent paraitre choquant aujourd'hui ,mais il faut relativiser car en ce temps là ou un peu avant , le bon républicain Jules Ferry déclarait que la France avait vocation à civiliser les races inférieures bonne lecture et sans rancunes
(voir le site)
(0) 
eugène le tollec
2014-07-27 09:50:08
L'obscurantisme est aussi un état de "non compréhension"
Même sur ABP on le retrouve dans certains commentaires...très imprégnés
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-27 09:54:48
Mais tout cela est positif pour moi .Un de mes ancetres etait chouan... il a fait parler de lui .
Un autre ancetre - un membre du clerge Breton , a justement ete noye , par votre copain CARRIER a Nantes .
Alors on remet cela ..... pour moi avec beaucoup de plaisir , surtout si j' ai en face des gens comme vous .Au plaisir .
(0) 
eugène le tollec2
2014-07-27 10:10:24
J'ai employé ce terme de masse imprégnée...à juste titre ...seules des âmes bien nées et éduquées savent ( et le savoir s'apprend...il nous donne la liberté..d'être nous mêmes!
(0) 
Alwenn
2014-07-27 10:55:22
@ Ker itron al lann
"«Que veux-tu faire avec une masse imprégnée..»
A nous de savoir la désimpréggner ! »
Ben voyons, et ce en toute modestie.
Et comment allez vous vous y prendre? Je vous prie, répondez à cette question."

Comme je l'ai déjà dit, l'un de mes objectifs est de mettre en évidence aux yeux de tous, aux yeux du monde entier, l'entreprise de génocide (culturel) entreprise par l'Etat français en Bretagne, et ce depuis plus de 200 ans.
Je demanderai à ce qu'une commission international d'experts indépendants soit mise en place pour étudier ce génocide (culturel) et évaluer le type de réparation à mettre en place.
Dans cette entreprise de génocide (culturel), il faut compter la tentative de remplacer l'identité historique de la Loire-Atlantique par une identité "ligérienne" fabriquée par le Conseil régional de PDL.
Pour moi, c'est la base car la mise en évidence de ce génocide (culturel) aura des vertus pédagogiques inombrables.
"Quant à la République, si vous la rejetez, par quoi allez vous la remplacer? Un triumph vira, un triskel ardent, un ordre mystique? Je vous prie, répondez à cette question."
Je ne rejette pas "la" république, je combats le colonialisme français, en Bretagne et aileurs.
(0) 
Alwenn
2014-07-27 11:08:09
Manifeste du Parti Nationaliste Breton. 1911
(voir le site)
V. On nous croit écrasés, annihilés, assimilés, francisés. C'est faux ! II y a encore dans l'âme bretonne quelque chose qui résiste et qui survit, quelque chose qu'on a voulu étouffer et anéantir, mais qui demeure aujourd'hui aussi vivace et robuste qu'au temps de notre indépendance, et cela, conscient ou inconscient, c'est le SENTIMENT NATIONAL.
VI. Nous ne reconnaissons ni « grande », ni « petite » patrie. Nous ne reconnaissons que LA PATRIE, une seule patrie: La Bretagne. — II existe, d'autre part, vers l'Est, une autre patrie, celle de nos ennemis : la France, qui, apres avoir escamoté le libre duché de nos pères, au moyen d'un mariage forcé, suivi d'un traité également imposé et d'ailleurs violé par la suite, nous maintient, depuis 1491, 1532 et 1793, dans une servitude toujours plus outrageante.
VIII. Nous ne saurions accepter, en effet, la thèse régionaliste, humiliante pour notre amour-propre et notre dignité de Bretons. Nous considérons la Bretagne, non comme une région du territoire français. mais comme une NATION originale, asservie et opprimée comme la Pologne et I'lrlande, mais qui n'en conserve pas moins un caractère national profondément distinct.
(0) 
Christian Rogel
2014-07-27 11:09:44
La ritournelle simplette du mouvement breton, selon laquelle, il s'agit de faire ouvrir les yeux au peuple, est simpliste et aristocratique.
Le peuple n'a pas besoin de leaders éclairés quil lui enseignent une autre religion.
La vérité, bien connue, est que l'ensemble des populations de la République française accepte que l'Etat soit leur parapluie et le garant d'une forme d'impartialité et, cela est parti pour durer.
Seul l'intérêt fait se rassembler les gens. Voir la propagande du SNP : il ne dit jamais que les gens de Londres sont pervers ou cupides, il se contente d'insister sur le partage inégal des richesses.
(0) 
Léon-Paul Creton
2014-07-27 11:10:33
Ok Pierre Camaret, pour moi ce KIAL est un adepte des sectes de droite ou de gauche jacobines ou bêtement utile à leurs basses ½uvres. Un excité solitaire ou en service commandé...
La forme et le fond de ses interventions n'en font pas un élément qui serve la Bretagne... Malgré ce qu'il voudrait nous démontrer!
(0) 
Christian Rogel
2014-07-27 11:37:49
@Léon-Paul Creton
Votre commentaire aurait pu ne pas être mis en ligne, car, très désobligeant. Je ne suis pas d'accord avec tout ce que dit Kêr Itron al Lann, mais, je l'approuve sur l'idée qu'on ne doit pas avoir du mépris pour "la masse".
Merci à vous et à Pierre Camaret de conserver une atmosphère correcte dans le dialogue.
(0) 
Alwenn
2014-07-27 11:58:10
@ Christian Rogel
"Le peuple n'a pas besoin de leaders éclairés quil lui enseignent une autre religion."
Qui parle d'enseigner une autre religion ?
"La vérité, bien connue, est que l'ensemble des populations de la République française accepte que l'Etat soit leur parapluie et le garant d'une forme d'impartialité et, cela est parti pour durer."
Une forme d'impartialité ? De quelle impartialité parlez-vous ?
L'Etat français est pour vous "impartial" ?
A vous lire rien ne changera et tout restera comme avant, on se demande pourquoi nous combattons.
Vous semblez avoir la "science" bien infuse !
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-27 12:01:24
Christian ROGEL . Merci je ne suis pas un politicien . Mon analyse politique vient du Coeur seulement = cela serait ma reaction .
Dans mon autre culture On dit OUI c' est OUI .... NON c' est NON .Tres bien .
Les hesitations des politiques "m'irritent " au plus haut point.
Pour me resumer je prefere un AUXIETTE qu' un DANTEC ou un KIAL.
Je N"AI AUCUN MEPRIS pour la masse .J' appartiens a cette masse . Mon argument , il faut l'informer , car elle ne l' est pas.
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-27 12:11:33
LP CRETON.
Laissons tomber avec Mr KIAL , nous ne frequentons pas les memes salons ( terme que nous utilisions dans la Marine ).
Je suis profondement Europeen . Seule l' Europe peut repondre aux problemes du moment : Securite ,Econ omie....nous appartenons a la meme mouvance .
Bien entendu a l'interieur de cette Europe peut et doit exister des differences culturelles qui peuvent etre sujet a negociation , mais non a conflit.
Vive la Bretagne B5, Nation d' Europe
(0) 
Alwenn
2014-07-27 12:17:51
@ Christian Rogel
"Seul l'intérêt fait se rassembler les gens. Voir la propagande du SNP : il ne dit jamais que les gens de Londres sont pervers ou cupides, il se contente d'insister sur le partage inégal des richesses."
Seul "l'intérêt (matériel) fait se rassembler les gens ?
Si considérer que la "
masse" ne se meut que par seul intérêt matériel, ce n'est pas avoir du mépris pour la "masse", alors qu'est-ce que c'est ?
Contrairement à ce que vous semblez croire, beaucoup de Bretons ont un désir de comprendre et un désir de vérité. Et en particulier un désir de savoir ce que c'est que d'être Breton, la vente des livres consacré à la Bretagne le montre suffisamment.
L'objectif est que tous les Bretons aient accès à ces savoirs dès l'école, le collège, le lycée, l'université.
L'objectif est que l'école en Bretagne soit pensée par les Bretons, pour les Bretons, et non par paris, contre les Bretons, dans leur entreprise de génocide (culturel).
Knowledge is Power, le savoir c'est le pouvoir, or il suffit d'interroger les Bretons autour de nous pour se rendre compte de l'immence ignorance de choses essentielles. Ignorance organisée par l'école de la république et par les medias républicains.
(0) 
Léon-Paul Creton
2014-07-27 12:43:19
Christian Rogel, j'admets fort bien votre point de vue. Mais l'on peut discuter fort longtemps sur l'utilisation des mots comme "mépris des masses" soit en invectivant ces "masses" ou en se faisant le preux défenseur plus ou moins réel et apparent des "masses méprisées". Ou bien encore du mot "correct", "politiquement correct", "discours corrects" tout cela relève de la dialectique face à la réalité des faits et actes passés et présents commis par des dominants se servant de diverses idéologies et des armes effectives et/ou politiques. Dialectique qui oblige les dominés en les anesthésiant, d'accepter le discours parfois lénifiant et trop souvent démobilisateur psychologiquement.Promesses etc...
Trop de mots en France sont connotés négativement pour ces raisons et donc ostracisés pour les désamorcer. Puis interdits par autocensure ou purement ou simplement en d'autres lieux ; nos comportements discursifs sont de plus en plus châtrés, émasculés...et cela a des objectifs.
Je lis tous les commentaires de KIAL. Son discours, pour moi Breton qui selon certains critères ne sortirait pas _habilement_ de chemins balisés, relève de la propagande. Et je le répète, ne sert en rien le projet d'une Bretagne que nous voulons réunifiée et administrée démocratiquement dans l'intérêt des hommes, femmes et enfants qui veulent y vivre. Il a sans doute de bonnes raisons ?
Ce qui se prépare en France économiquement, politiquement et arbitrairement rend, à mon avis le poids et le pouvoir des mots soit secondaires, soit primordiaux, selon l'usage que l'on veut en faire par rapport à un projet !
J'ai la même approche pour ce qui concerne la chanson, notamment celle que l'on dit révolutionnaire…À notre époque plus l'on chante de chants révolutionnaires, MOINS on la fait cette satanée révolution.
Dans nos vieilles démocratures et ses autochtones, les mots chargés de certaines émotions absorbent, pompent l'énergie nécessaire pour passer aux actes. Tout fini par des chansons n'est-ce- pas ?
C'est un peu ma vision, mon ressenti des choses. Merci Christian Rogel d'avoir « cependant » passer mon commentaire « désobligeant".
(0) 
Ker itron al lann
2014-07-27 13:11:59
Merci à Alwenn pour votre développement.
L'heure n'est plus à se cacher sans cesse derrière de sempiternelles critiques et autres boucs émissaires.
"La masse" comme vous dites ne se ralliera pas à un projet pour la Bretagne que si celui-ci est clairement exposé. D'autre part, il faut être inconscient pour imaginer une politique à venir autre que participative.
S'en prendre à Ayrault ou l'aéroport NDDL, l'état français, cela ne peut avoir qu'un temps. Si personne n'est capable de présenter un projet qui puisse fédérer le peuple breton, alors c'est de la pure perte de temps.
Si vous voulez réhabiliter la chouannerie au XXI siècle, vous nous préparez de sombres heures. Souhaitez vous la libération par le sang? Si oui, dites le enfin clairement. Assumez!
Il serait plus avisé de se pencher vers "la masse", comme vous dites, d'être à l'écoute des gens, et de voir aussi ce qu'ils attendent et ce qu'est leur souffrance, c'est cela qui compte, en Bretagne comme ailleurs.
Abandonnez de temps en temps vos cercles d'éclairés et arrêter de diaboliser ceux qui ne partagent pas aujourd'hui vos convictions.
Ce n'est pas de l'apolitique que de fonctionner en vase clôt.
Ceux qui ont voulu éclairer la masse à une époque pas si lointaine, non pas assez payé pour le mal qu'ils ont fait à la Bretagne et aux bretons. Pourtant, il y avait parmi eux de nombreux gens sincères et des intellectuels de grandes qualités.
J'ai beaucoup d'affection pour l'un d'entre eux, qui après une longue période d'emprisonnement à la Libération, bénéficia d'un non lieu et malgré tout fût interdit de s'installer sur le territoire breton.
Il prit domicile à La Baule…
Dernière remarque, Le Mercier d'Erm est né à Niort. ça ne s'invente pas! Réfléchissez-y (avant de chercher à nous éclairer).
C Rogel, votre intervention vous honore.
Il est vrai que je ne mâche pas toujours mes mots également. D'autre part la haine et l'injustice de certains ne m'atteignent peu.
Je suis issus d'une vieille famille de combattants du Pays de Monfort, de vieux radicaux du centre Bretagne, et de résistants nazairiens.
Ma tante, résistante à Saint Nazaire, a été torturée par la gestapo à Nantes, place du Maréchal Joffre (j'y passe quasiment tous les jours) avant d'être envoyée en déportation à Mathausen.
Les lieux ont une histoire, les bretons aussi. Sachez le!
(0) 
SPERED DIEUB
2014-07-27 13:43:12
Camille le Mercier d'Erm est né à Niort et alors ???
(0) 
Christian Rogel
2014-07-27 13:46:14
@Alwenn
J'ai mentionné l'intérêt comme facteur de rassemblement des gens, mais, je n'ai pas assez insisté sur le fait que c'est le sentiment d'être traité économiquement en inférieur qui est le détonateur. Par approximation, certains appellent cela "colonisation"..
J'insiste sur le fait qu'actuellement, la République maintient, tant bien que mal, l'idée qu'elle est seule à pouvoir être l'arbitre des intérêts divergents de ses composantes. Et la majorité des gens adhérent à cette idée.
Cela n'est pas immuable et le mouvement des Bonnets rouges a été un indice d'un éventuel changement de point de vue. mais, rien n'est définitif. Les choses sont en mouvements, même dans les quartiers dits "sensibles".
(0) 
Paul Kerguelen
2014-07-27 13:52:02
Dans le peuple, il y a de tout, des personnes engagées, des suiveurs, des cerveaux bouffés par des émissions de télévisions tels que les "téléréalités" (qui avouons le n'apporte rien vu le niveau des "stars" proposés, mais qui sont de plus en plus nombreuses... volontairement???)
Sans aller jusqu'à dire qu'il nous faut une élite pour l'éduquer, il faut avouer, là aussi, que nous avons un gros problème:
combien de bretons ne connaissent pas leurs histoires, l'histoire de la Bretagne?
combien de bretons pensent que sans la France, la Bretagne ne peux vivre économiquement? et là c'est un gros problème!
Et l'attractivité de la Bretagne amène aussi de plus en plus de non bretons à vivre en Bretagne. Si certains deviennent plus indépendantiste que des bretons (si si! j'en connais plus d'un!) beaucoup se sentent français et il est or de question pour eux de laisser partir la Bretagne...
Autre problème: tant que les médias seront aussi à la botte de Paris, nous n'aurons aucune visibilité, hormis sur internet et les liens sociaux.. à nous donc d'investir les forums, les lieux où les mots "autonomie" et "indépendance" sont écrient et démontrer par des arguments et non des en nous emportant car la raison cède le pas à la passion...*
@ Ker itron al lann
La république n'est pas le seul régime politique démocratique. Et ça doit être aux bretons de choisir leur régime...
Vous voulez des propositions, en voilà parmi celles qui existent, outre la république:
-les duchés, principautés, les royaumes: parmi ceux ci, nombre sont en Europe et sont plus démocratique que la France...
-des royaumes électifs
-des Conseillers d'États ( style confédération Suisse)
-des capitaines régents (république de Saint Marin)
En lien, un site vous à été donné: celui du site contreculture. Je vous conseils vivement d'y aller faire un tour et de le lire... votre juge arbitre fera le reste...
(0) 
Ed du
2014-07-27 14:51:19
Bon, moi je vais vous citer ce que l'on ma dit et ceci ans aucune retouche:
- De la part du Président de l'Amicale des Bretons de Suisse:"Ne dis pas que tu viens de Loire-Atlantique, ça fait pas bien, dis que tu viens du Sud-Finistère, de la Cornouaille, c'est mieux pour nous!!!
-Sur l'île de Sein: de Loire Atlantique? mais vous nêtes que des ventres à choux!!!
- Ton père parlait Galo? Ah c'est pas beau ça!!!
Trois perles parmi d'autres. J'en passe.
Alors Messieurs les "
Vrais Bretons"! des 4 départements, si vous voulez que l'on rentre à la Maison de Bretagne, respectez-nous dans notre différence culturelle Galo. Sinon inutile de venir à Nantes le 27 Septembre prochain si ce n'est que pour récupérer la Loire Atlantique comme facteur économique.
(0) 
Alwenn
2014-07-27 14:54:10
@ Ker itron al lann
"Si vous voulez réhabiliter la chouannerie au XXI siècle, vous nous préparez de sombres heures. Souhaitez vous la libération par le sang? Si oui, dites le enfin clairement. Assumez!"
Je ne suis pas sûr que militairement, nous soyons au niveau de l'armée française. Sauf à mettre la main sur l'armement militaire français présent en Bretagne. Mais la voie militaire n'est pas celle que je préconise, bien que je la juge légitime.
Comme j'ai essayé (vainement) de vous l'expliquer, la voie que je suis (du verbe 'suivre') est la voie intelectuelle et judiciaire.
Je dois avoué, Ker itron al lann, que vous me faites un peu rire, bien que vous soyez totalement imperméable à l'humour !
(0) 
Alwenn
2014-07-27 15:13:25
@ Christian Rogel
"J'ai mentionné l'intérêt comme facteur de rassemblement des gens, mais, je n'ai pas assez insisté sur le fait que c'est le sentiment d'être traité économiquement en inférieur qui est le détonateur. Par approximation, certains appellent cela «colonisation»."
Une Bretagne indépendante serait-elle plus forte ou plus faible économiquement ?
Si vous posez la question autour de vous, la réponse risque d'être la deuxième solution : "plus faible".
Pourtant les gens qui répondent cela n'en savent rien.
Les gens cherchent leur intérêt (une meilleure situation économique) mais avec des idées fausses et biaisées.
L'ignorance et les préjugés sont la chose du monde la mieux partégée. Et certains ont intérêts à cette ignorance.
Il y a quelque chose de plus fort que l'intérêt (matériel), c'est le sentiment de la justice. Et à l'idée de justice est liée l'idée de vérité.
Qu'est-ce que je demande ? Le vérité et la justice.
(0) 
Alwenn
2014-07-27 16:07:01
En fait, ce n'est pas les "masses" qu'il faut "éduquer", c'est les "élites" qu'il faut "rééduquer".
Le problème ne vient pas du peuple ou de la "masse", comme trop de monde le dit ici, le problème vient des "élites" autoproclamées.
Le peuple n'a de toute façon aucun droit à participer à la vie politique, il a comme seul droit celui de voter, mais ensuite, toute la "politique" se fait sans lui. On ne lui demande pas de choisir ses nouvelles frontières territoriales, c'est les "élites" qui choississent pour lui, c'est jm ayrautl, qui ne s'est jamais soucié de savoir quel était l'intérêt de la Bretagne.
Ker itron al lann n'a pas répondu à une question : pourquoi ayrault était farouchement contre la fusion il y a 6 mois (alors qu'il pronait la fusion pour les autres régions), et est farouchement pour maintenant.
Le respect de la Bretagne exige le respect de ses frontières historiques.
(0) 
Alwenn
2014-07-27 16:15:21
C'est pas les habitants de la Loire-Atlantique qu'il faut "éduquer", c'est jm ayrautl qu'il faut "rééduquer" !!!
Les militants bretons n'ont malheureursement pas encore compris cela.
(0) 
Paul Kerguelen
2014-07-27 16:36:03
@ alwenn
pour répondre à votre post concernant l'armée...
Saddam Hussein buvait tranquillement un apéritif dans sa véranda lorsque le téléphone sonna.
- Bonjour, M. Hussein. Ici c'est Yann, du FLB-ARB. Nous avons décidé de vous déclarer la guerre.
- Soyez raisonnable, Yann, répondit Saddam Hussein en riant. Vous les Bretons, vous n'avez aucune chance. J'ai un millier d'avions de chasse, des dizaines de bombardiers. Je peux brûler la Bretagne au napalm si je veux et quand je veux...
- OK, attendez deux secondes, j'en parle à mes camarades lui répond Yann.
Une minute après, il revient :
- Vous êtes toujours là, M. Hussein ? Bon, nous maintenons notre déclaration de guerre. Pour brûler la Bretagne, avec le temps qu'il fait en ce moment, vous n'y arriverez pas.
- Mais j'ai des tanks et des automitrailleuses, par centaines. Et vous ?
- OK, attendez deux secondes, j'en parle à mes camarades lui répond Yann.
Une minute après, il revient :
- En ce qui concerne les véhicules, j'ai une 205, et mes amis ont aussi des voitures et même des motos. Finalement, vos tanks ne nous font pas peur. On maintient notre déclaration de guerre.
- Mais enfin, réfléchissez ! Vous êtes combien de combattants ?
- Une bonne dizaine, rien qu'en comptant ceux de Dirinon, de Pencran et de Loperhet. Et en appelant ceux de Landerneau et ceux de Plougastel, on peut se retrouver à cinquante vite fait.
- Moi, répond Saddam Hussein, j'ai plus de cinquante mille soldats bien entraînés, armés jusqu'aux dents.
- OK, attendez deux secondes, M. Hussein, j'en parle à mes camarades lui répond Yann.
Une minute après, il revient :
- Vous êtes toujours là, M. Hussein ? Bon, nous avons discuté, et nous avons pris une décision. Finalement, nous ne vous déclarons pas la guerre.
- Très bien... Et qu'est ce qui vous a fait changer d'avis ? demande alors Saddam Hussein.
- Eh bien, ce sont vos cinquante mille soldats... Tout compte fait, nous n'avons pas les moyens d'entretenir autant de prisonniers.
(0) 
eugène le tollec
2014-07-27 16:38:03
ALWENN
Enfin je vois apparaître la vraie réflexion...
Le savoir et l'éducation devraient être diffusées par l'action des élites...mais nos élites actuelles diffusent leurs deviances apour mieux gérer leurs mainmises( voir surtout l'action politique partisane où même d'etat.
TOUT LE 19 ième et le 20ième siècle n'a été que la mise en application de ces principes.
(0) 
Ker itron al lann
2014-07-27 17:00:03
@ Alwenn
La voie judiciaire serait de savoir comment se construit le Droit, qui évolue en permanence avec la société, et d'en être un acteur.
Pour faire évoluer le Droit, il y a les projets du gouvernement, les propositions du parlement et la jurisprudence. Dans de nombreux cas, il convient d'être élu ou nommé.
Tant que vous parlerez de "masse", vous n'êtes pas prêt d'y arriver. Soyez réaliste. Désolé (lol :))
La voie intellectuelle me parait dépassée.
Je respecte ce site bien que son engagement me déroute parfois. Mais il est vrai que tout citoyen concerné peut s'y exprimer, nul besoin d'être membre du bureau politique des désimprégnateurs (lol :)) ou guide éclairé du Parti, ou bien satellite téléguidé à la solde d'Auxiette...
C'est ce qui fait qu'il est vivant et que tout breton peut exprimer son point de vue, son ressenti, s'il en prend la peine.
Personne "apparemment" en a le monopole, pas même des grands initiés comme vous(lol :))
Mais bon, soyons réalistes (encore me direz vous!), croyez vous que nos commentaires soient très lus?
Et puis, nous ne sommes plus à Villejean, il ne suffit plus d'être étudiant de 3me cycle ou d'histoire, faire de la politique et multiplier les cartes en tout genre pour que tout le monde vous écoute béat. Cette époque " Le Drian" est révolue.
Vous ne toucherez les bretons que si vous êtes efficace et si vous touchez leur coeur.
Tiens! J'en prends pour exemple Mr Troadec C. (dont je ne partage pas toutes les prises de position) qui, à la dernière manifestation à Nantes, a demandé à ce qu'on applaudisse les membres du PS qui ont eu le courage de venir exprimer leur soutien, en particulier Mr Maréchal, ancien Pdt du conseil général de LA, qui commençait à essuyer quelques sifflets.
Voilà une attitude digne que nous ne sommes pas prêts d'oublier.
Je comprends mieux à présent sa légitime popularité en centre Bretagne.
En Bretagne, nous aimons ce qui est franc, claire, respectueux et digne.
Nul besoin de compliquer ce qui est simple…
Quant à la cause bretonne, vous ne la ferez pas avancée avec une pseudo élite. Nous ne sommes pas à Addis abeba en 1974 ou au Kampuchea démocratique.
La Bretagne appartient au Peuple breton (celui que vous appelez "la masse"). Il faudra aussi miser sur son intelligence et accepter son jugement!
(0) 
Louis Le Bars
2014-07-27 17:08:18
Un article sur la question des capitales régionales dans les nouvelles super régions : (voir le site)
(0) 
eugène le tollec
2014-07-27 18:23:11
Je vais reparlé de masse humaine( quelque part de société)
On peut tout faire avec un groupement ...une foule..une société...cela se malaxe culturellement...économiquement...
Cela se triture pour amener l'adhésion aux objectifs finaux pensés et voulus par une philosophie...une direction d'État( voir le nazisme)..
Ces manipulations des masses se conjugue dans toutes les théories concernant la société.
Le syndicalisme français à eu pour principe la lutte des classes au lieu du partenariat...comme ailleurs.
Cette masse se travaille pour en sortir un type société pour une future obéissance..à un credo..une religion...une direction politique ...un parti de dominance.etc.
On en fait aussi une masse de combat( toute option)....c'est la " masse de manoeuvre".
C'est notre histoire et celle des peuples.
UNE MASSE TRAVAILLÉE AINSI EST DIFFICILEMENT RÉCUPÉRABLE
ElT
(0) 
Christian Rogel
2014-07-27 20:11:48
@Alwenn
Je n'ai pas dit que l'EZtat français est impartial et le développement inconsidéré de l'agglomération parisienne le montre, mais j'ai dit, et c'est une banalité pour les historiens, que, depuis la Révolution, les citoyens ont été invités à souscrire à un pacte selon lequel la résolution des conflits interterritoriaux ou interclasses se fait par l'entremise d'un Etat supposé impartial.
La masse des sujets français est imprégnée de cette idée et ce n'est qu'une hypothétique faillite de l'Etat français qui les fera changer d'avis.
(0) 
Louis Le Bars
2014-07-27 21:33:42
Un autre article sur la question des "capitales" mais dans une dimension historique intéressante je trouve : (voir le site)
(0) 
eugène le tollec
2014-07-27 21:47:37
Ker itron al lann
Un commentaire interessant ..très intéressant même...qui fait appelle au bon sens et aux valeurs premières du peuple ..loin des impregnations subies..
Il faut parler au coeur.
(0) 
Alwenn
2014-07-27 22:07:00
@ Christian Rogel
Les Etats n'existent et ne subsistent que parce qu'il y a une croyance des populations en leur légitimité, ce que vous appelez leur "supposée impartialité". Il n'y a pas de spécificité française là dedans. Même avant la révolution, il y avait une croyance dans la légitimité du roi et sa "supposée impartialité".
Il y a une capacité des populations à ne pas voir la réalité et à se soumetre à ce que la Boétie appelait la "servitude volontaire". Quel que soit le niveau d'éducation.
Comme je l'ai dit, il faut "travailler" les élites et montrer leur illégitimité. Elles y travaillent elles-mêmes, comme le montre les scores du FN. Car les scores du FN ne sont que le reflet de l'illégitimité dans laquelles sont les partis traditionnels français aux yeux des citoyens.
Seul Troadec a su en Bretagne acquérir une légitimité politique qui lui permet de battre des politiciens du système. Il est le seul, mais, il a montré que c'était possible.
Si nous avions plus de politiciens talentueux et acquis à la défense de la Bretagne, nous arriverions à faire sur l'ensemble de la Bretagne B5 ce que fait Trodec dans la région de Carhaix.
Pourquoi ce qui est possible à Carhaix ne le serait pas ailleurs ?
Paul Molac aussi s'est fait élire. Pourquoi Molac se fait élire lorsqu'il est intronisé par le ps et ne pourrait pas l'être sans cette intronisation ?
JL Bleunven y est arrivé, contre un candidat du ps.
Tout est possible !
A condition d'être intelligent. Ce que n'est pas un parti comme l'udb, incapable d'arriver à 5% sur son seul nom.
Ce n'est pas tant de partis qu'on a besoin que d'une école de science politique bretonne. Pour étudier comment on s'empare du pouvoir.
@ Ker itron al lann
"La voie judiciaire serait de savoir comment se construit le Droit"
Quand je parle de voie judiciaire, je parle du niveau international. C'est la france qu'il s'agit de mener devant un tribunal international.
"Tant que vous parlerez de «masse», vous n'êtes pas prêt d'y arriver. "
Moi je ne parle pas de "masse", c'est Christian Rogel, qui parle de la "masse des sujets français" !
"La voie intellectuelle me parait dépassée." ???
On contraire, c'est l'avenir.
La Bretagne doit devenir un centre intellectuel de renommée internationale.
(0) 
Christian Rogel
2014-07-27 23:33:55
@Alwenn
La fonction du Roi n'avait rien à voir avec l'impartialité, car étant là par la Grâce de Dieu , il n'avait pas à justifier ses décisions. Les échelons inférieurs bénéficiaient de la même présomption et dans les pays d'Etat comme la Bretagne, le Roi ne pouvait pas tout décider. Ajoutons que les sujets, faisant partie du corps virtuel du Roi, ne pouvaient se rebeller sans attirer la foudre sur eux.
Dans le système républicain français, il a fallu parer à la désagrégation qui menaçait, d'où la centralisation des décisions, présentées ensuite comme celles d'un lieu à l'abri des passions locales et sociales.
(0) 
Alwenn
2014-07-28 00:31:38
@ Christian Rogel
Aucun pouvoir n'a intérêt a gouverner uniquement par la force, au contraire, tous les pouvoirs cherchent à asseoir leur légitimité d'une façon ou d'une autre, pour n'avoir à utiliser la force qu'en cas de ... force majeur.
Se dire roi par la grâce de dieu est une manière de se donner une légitimité. Est-ce suffisant ? Je ne crois pas. Si le roi apparaît comme un parasite qui présure d'impots, il risque de susciter des ... bonnets rouges ou d'autres couleurs.
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-28 00:52:02
Well, Well ce debat s' egare .En ce qui concerne l' education des masses ,j' en suis reste dans mon village en Bretagne ... ou les gens venaient me voir , pour que jeleur dise pour qui voter ??? .... il y a 15 ans de cela ?Les choses auraient elles changees ????
Pour moi je reste a mon Square One : Une Bretagne telle qu' elle existait du temps de mon Pere ,lorsque je suis ne: B5 . Une Assemblee Bretonne. Une autonomie au sein de la France / de l' Europe .Simple NON ???.
Le reste ne m' interesse peu.
(0) 
M.Prigent
2014-07-28 04:10:07
Je vais essayer de réactiver ce commentaire que j'ai tenté d'envoyer à ABP, il y a 24 H en réponse à KIAL qui me semblait "sanctifier" un peu trop la République française, pour un peu parée de toutes les vertus.
Mon commentaire est le résumé du mode de fonctionnement de notre gouvernance et de nos pratiques démocratiques initiés par la Constitution de 1958, qui sont loin d'être exemplaires et que tout citoyen devrait connaître.
@ KIAL
Autant j'ai eu la faiblesse de croire au début à la fiabilité de la fusion B4+PdL avant de me rendre à l'évidence que ce territoire serait la source de conflits permanents entre la Basse Bretagne et les PdL pour des questions d'(intérêts économiques et culturels divergents, autant je désapprouve l'admiration que vous semblez porter à "notre" République dont j'exècre la pratique démocratique bien plus respectée dans les monarchies parlementaires européennes.
Les propos de Pierre Camaret visent manifestement la "démocratie" et le "suffrage universel" à la française.
J'ai eu l'occasion sur ABP de dénoncer dans de grandes tartines épistolaires les avatars de notre système de gouvernance et les anomalies de nos pratiques prétendues "démocratiques" qui nous classent au 30 è rang des nations démocratiques.
Autant, on pouvait admettre que la conjoncture conduise à la Constitution de 1958 et à l'instauration d'un régime présidentiel (instabilité ministérielle, reconstruction de la France, guerres coloniales) qualifiée par Mitterrand de "coup d'état permanent" (avant qu'il en goute tous les avantages), autant il est anormal que ce système perdure 56 ans après.
Cette Vé république a confisquée la démocratie au profit de ses représentants élus pour devenir une oligarchie aussi intouchable que la nomenklatura soviétique ou la monarchie d'avant 89.
Je résume:
-Pourquoi une gouvernance à 2 têtes dans notre pays, Président et 1er Ministre: Avons-nous un régime présidentiel ou parlementaire.
Présidentiel je connais (Obama aux USA).
Parlementaire aussi: Merkel en Allemagne.
-Pourquoi un Sénat pléthorique (348) qui ne sert qu'à corriger les copies du gouvernement ou de l'Assemblée Nationale et non un Bundestag (68) ou un Sénat américain (100 membres) représentants utilement régions ou états.
-Pourquoi autant de collectivités sans pouvoirs réels (des Conseils) alors que la réalité du pouvoir est aux mains des préfets "administrateurs coloniaux" de l'Etat.
-Pourquoi un tribunal administratif ET un tribunal de droit commun sans compter la Cour de justice de la République aussi impartial que l'ordre des médecins.
-Pourquoi les juges de l'Etat (parquet) et les magistrats indépendants.
Concernant nos pratiques électorales, alors, là, c'est la cata !
Roland Carol à C dans l'air (La 5) affirmait: " Contrairement à ce qu'on pourrait croire, l'Allemagne pratique la proportionnelle intégrale."
On en est loin dans notre "Pays des Droits de l'Homme" !
-Aux élections de 2007, 36% des électeurs (hors PS et UMP) ont été représentés par 14% de députés.
En 2012, ce fût pire.
-Aux municipales: Une prime de 50% des sièges est attribuée d'office à la liste arrivée en tête, ce qui fait qu'une liste gagnante à 50,1% récupère 75% des élus, voire même 66% des sièges avec 35% des voix dans le cas de 3 listes.
-Et le quota de 10% au premier tour, et le remboursement des frais de campagnes qui tendent à éliminer les minorités.
-Et les primes de 25% des sièges pour les vainqueurs des cantonales et régionales.
Où est l'EGALITE de représentativité des électeurs dans ce tripatouillage des règles démocratiques.
-Evidemment la Constitution de 58 se garde de permettre le référendum d'initiative populaire comme en Suisse et d'autres états.
Alors, évidemment, forts d'un système qui les protège à ce point du contrôle citoyen, "nos" élus en profitent:
-Régime spéciaux de retraite et de chômage (5 ans indemnisé pour 421 000 ¤).
-Contrôle des frais et de présence inexistant (n'est-ce pas Mr Montebourg qui parut une seule fois à l'AN en 2011) y compris aux commissions (adhésion obligatoire des députés à une des 8 commissions permanentes rémunérée 1 500 ¤/mois, plus pour les vices présidents et présidents, n'est-ce pas Mr Urvoas), lesquelles commissions "accusent un absentéisme de 75%" selon la Cour des Comptes (n'est-ce pas Mr Fabius qui signait le registre de présence avant de faire demi-tour).
-Et le cumul des mandats, une quasi exception Française que pratique 80% des parlementaires.
Mais ce n'est pas tout, "notre" Constitution de 1958, dans sa grande prodigalité sait s'adjoindre les forces vives des la société française pour neutraliser leur "pouvoir de nuisance" grâce à des subventions généreuses aux médias (1Md¤ au bas mot), à notre "exception culturelle" (5Md¤), aux syndicats (4 Md¤), aux associations (34 Md¤ générant 1,7 M d'emplois) et des comités théodules appelés aussi agences ou prescripteurs de l'Etat (Haute autorité, observatoire, haut conseil....) pour 50 Mds¤, comités décrits par la Cour des Comptes "pléthoriques, onéreux et peu efficaces".
Même le patronat y retrouve son compte (100 Md¤ env.)à coup de niches fiscales, d'aides économiques, d'exonération de charges ...distribués généreusement par 6 000 organismes , collectivités et état confondus.
Alors évidemment, avec la persistance des régimes spéciaux d'EDF, SNCF...cela fait évidemment beaucoup de citoyens comme Ker Intron...pour se réjouir de la Vé République...Pourvu que ça doooouuure !
Restent les "Pelés, les galeux d'où venait tout le mal", comme ses bonnets rouges qui sont représentatifs du tiers (j'ai produit un gros laïus là-dessus sur ABP) des citoyens sans statut, sans subventions ou en marge des seuils sociaux.
Ce pays, encensé par Ker Intron, est à peine une République (ou alors bananière) mais certainement pas une démocratie.
Mon modèle, proche de la République Fédérale de Merkel, en est tout l'opposé.
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-28 06:00:46
Well,Well une deuxieme lecture est toujours utile , determinante donc je viens de relire l'expose de Christisn ROGEL .Certaines choses m'avaient echappe en premiere lecture,
Donc j'approuve en grande partie .
Je vois avant tout ,l' interet de mon pays dans le contexte economioo-politico actuel .Que les choses soient claires et non melangees ,dans la M.... francaise . De cette M.... , j' en ai enormement souffert .....
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-28 12:29:56
Michel PRINGENT .Un expose tres juste et tres dur.J' apprends beaucoup.
Tout est clair ; Dans notre systeme 5000 aristocrates ont confisque le pouvoir et l' excerce ..... pour eux .Le peuple s' il n' a pas de pain , qu'il se nourrisse de croissants .
Nous sommes a ROME a l' époque de la decadence .Une inscription en latin , avait ete decouverte par des legionnaires en ALGERIE .Elle disait entre autres , suite aux problemes politiques a ROME .Prenez garde a la colere des Centurions .
C' est peut etre un good timing .Frsncois 1er le MOU , annule ses voyages , pour prendre en main la crise ?????? du crash de l' avion AIR ALGERIE .Comme tout humain , je deplore et je donne tout mon respect aux victimes de cet accident....... mais Frsncois le MOU , y trouve un pretexte pour se derober a des obligations gouvernementales ..... et faire la chasse aux voix .
Vivre dans ce pays minable , gouverne par des minables .Non Merci
BEVET BREIZH.
(0) 
Paul Chérel
2014-07-28 18:14:56
Je viens de lire toutes les petites joutes oratoires. C'est désolant. Tout le monde est l'ennemi de tout le monde 'en Bretagne. Mais quelle idée de faire de la pub , inconsciemment j'espère, pour un machin inventé par des malfaisants. Dés que je vois ou entends le mot "ensemble", je ne peux l'associer qu'à une initiative socialo-gauchiste. Le mot figure dans tous les slogans, à chaque élection. C'est de l"incantation. Essayons de reprendre nos esprits. Nous n'avons rien à faire avec ces gens-là !; Paul Chérel
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-29 00:04:28
PAUL,vos remarques sont tres justes.....a une exception pres.Nous avons a a faire svec ces gens la .Ce sont eux qui font les lois ......pour l' instant.
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-29 02:31:47
Paul,je vous rejoins sur les idees faussees.J' en avais deja parle ,j' etais tres ami avec un membre de l' UDB , un tres brave type , tres patriote Breton , rencontre dans un taxi-il etait chauffeur- a Paris .identification a cause du GHD dans le taxi .Sommes devenus amis ..il a pris sa retraite a Carentoir (Pas loin du lieu ou j' avais acquis un manoir )a cause de lui , ai fait un court sejour a l' UDB.Il m' en a voulu , lorsque j' ai quitte la Bretagne.........mais il etait quand meme socialo-gauchiste et je lui disais ,lors de nos conversations car il referrrait toujours au BP ( Bureau Politique )lorsqu'il y avait argument son contre argument etait tres souvent :le BP a dit , le BP a decide etc....et je lui disais , mais NdD soit toi meme .
Je ne sais pas quelle est son attitude aujourdhui ??????
(0) 
Alan PRYTGWENN
2014-08-02 11:16:33
Il n'y a rien à attendre des politiciens du système, quelle que soit leur couleur politique.
Il faut convaincre la jeunesse bretonne avant que l'Etat jacobin ne nous mène dans le mur.
Il faut nous rapprocher des Îles britanniques et de l'Europe du Nord pour nous décrocher du modèle français.
Je pense qu'on serait surpris de la sympathie de certains pays "hanséatique" en vers la cause bretonne !
Ce qui est certain, c'est la République s'inquiète de l'évolution des idées en Bretagne.
La D.G.S.I. (ex DCRI et DST) vient de recréer la section bretonne qui n'existait plus depuis 20 ans.
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-08-02 12:30:13
Oui , le tres peu que j'entends . Ils sont malgre tout un peu inquiets .
Attention aux provocations .
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.