Bretagne 5, la première radio régionale autorisée sur les ondes moyennes
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 22/04/15 15:05 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Une première : le Conseil supérieur de l'audiovisuel a officiellement autorisé une radio dénommée (voir le site) ">Bretagne 5 à diffuser en ondes moyennes sur 1593 kHz. La décision du CSA est parue ce mardi 21 avril au Journal Officiel.Alors que les studios sont presque opérationnels, l'émetteur diffuse déjà quelques tests techniques qui préfigurent sa prochaine mise en service prévue au début de l'été.Les émissions régulières de Bretagne 5 commenceront cet été avec, en un premier temps, un programme « allégé » en attendant le lancement de la  grille de rentrée, le lundi 7 septembre.Le projet a bénéficié de l'abandon des ondes moyennes par les opérateurs parisiens. Le moins que l'on puisse dire,  c'est que les ondes moyennes sont peu utilisées, voire abandonnées au profit du FM. Elles sont surtout utilisées en Manche et dans le golfe de Gascogne par les services maritimes. Bien que de moindre qualité que le FM, les ondes moyennes ont une plus grande portée et un émetteur conséquent peut très bien couvrir les cinq départements bretons.Bretagne 5 est basé dans les Côtes d'Armor à Quessoy. Pour le moment la grille  est entièrement musicale. On peut l'écouter en ligne en cliquant (voir le site) ">ici.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1870 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 11 commentaires
Labous ar Vro
2015-04-22 17:19:03
Malgré le nom Bretagne 5, la zone de diffusion est plutôt sur 3 départements : Côte d'Armor, Morbihan et Ille et Vilaine (voir le site (voir le site) et pour l'instant il n'est question que de musiques - à voir en juin donc, si le contenu des émissions s'étoffera avec rubriques, débats, réflexions...
(0) 
Youenn PIBOT
2015-04-22 21:13:31
Bonsoir
Belle initiative!
On pourra ensuite creuser quant à la ligne éditoriale, etc, mais ce soir, je retiens surtout l initiative !
A quand l équivalent Télé ?
Ken avi
(0) 
kris braz
2015-04-22 21:53:21
Une idée pour Breizh5, radio en brezhoneg couvrant tout le pays, que beaucoup réclament ?
(0) 
LHERITIER Jakez
2015-04-23 09:44:07
Initiative encourageante,pour la Bretagne,dont nous de Loire Atlantique derrière le Mur de la Honte .
A entendre ,à informer,à échanger,comment?
Les contacts ?
(0) 
Yann LeBleiz
2015-04-23 13:37:04
Je trouve cette "autorisation" comme une humiliation de plus faite à la Bretagne!
Pour une population de 4,5 millions, nous avons doit aux "ondes courtes", quand le standard des régions européennes est de disposer de 1, 2 voir 3 TV numériques!
Mais bon, saluons ceux qui sont à l'initiative, il faut bien commencer par quelques choses pour avancer.
Ca serait bien d'avoir un article présentant cette équipe, son but, ses moyens, ses ambitions!
En espérant que cette radio ressemblera plus à Radio Courtoisie (La radio des souverainistes français qui brille par son extraordinaire dynamisme dans sa capacité à faire passer ses idées) qu'à une radio de musique pour papi breton ayant encore son poste à galène...!
A noter, 2 points :
une rubrique sur l'aviation (surprenant), les Bretons vont peut-être enfin savoir que la Bretagne est un grand pays aéronautique et que tous les cockpits et tronçons centraux des Airbus sont Made in Breizh...
La présentation d'une des rédactrices :
"Après plusieurs années passées à Nantes et en région parisienne, Karine Doré, revient en Bretagne, sa région natale."
Sauf erreur, Nantes est mise hors de Bretagne à l'identique de Paris???? C'est pas bon signe quand on s'appelle Bretagne5!
(0) 
Louis Le Bars
2015-04-23 13:52:42
En parlant de Bretagne à 5, je m'étonne que la question de la fusion d'Ingrandes (49) et du Fresne-sur-Loire (44), ne soit absolument pas évoquée sur les sites bretons !!
Je viens de découvrir plusieurs articles (à la coloration angevine) sur cette question de la fusion avec Ingrandes, et je suis surpris que cela n'intéresse pas plus le mouvement breton que cela , il me semble qu'il y a un réel enjeu...pas de réunification de la Bretagne, l'agglo de Redon divisée entre trois départements et deux régions, et maintenant se profile une énième amputation (illogique car c'est plutôt Ingrandes qui devrait être rattachée au 44) sans la moindre consultation des habitants, ça suffit !!!
Les articles dans l'ordre chronologique (2015) :
(voir le site)
(voir le site)
(voir le site)
Pour rappel historique Le Fresne-sur-Loire faisait partie du Duché de Bretagne, des Etats de Bretagne, de l'évêché de Nantes...et de la commune de Montrelais (44) jusqu'en 1903 !!
Donc pour moi il y a deux choses assez claires : soit une fusion avec Ingrandes (qui elle a été mouvante historiquement (Pays des Namnètes, royaume de Bretagne, Evêché de Nantes) et un rattachement de cette nouvelle commune au 44 en et au Pays d'Ancenis (Communauté de communes) en globalité, soit une fusion entre Montrelais et Le Fresne-sur-Loire (Le Fresne est après tout issue d'un démembrement de Montrelais !!).
(0) 
Lucien Le Mahre
2015-04-24 10:31:08
Nous jaugerons le moment venu la valeur de la piécette que le CSA vient de jeter dans notre chapeau de nécessiteux...
Pour en avoir une idée, l'exemple télé est déjà là et fonctionne depuis des années, sans doute à la satisfaction générale si l'on en croit l'absence de contestation à ce niveau.
Ceux qui reçoivent la TV satellitaire ont ainsi pu faire la comparaison entre l'information régionale en Allemagne ou en Espagne d'une part et en France d'autre part.
D'un côté vous avez un programme différent pour chaque région : Bavière, Westphalie etc... pour les uns ou Galice, Andalousie etc... pour les autres.
Version française : chaque Région possède bien son canal, mais seul le nom de la Région change en sous-titre, le programme est identique partout !
(0) 
Per-Lannig Helias
2015-04-24 14:33:09
Un rapide coup d'oreille à la programmation musicale actuelle me fait craindre le pire. Excusez d'en froisser certains, mais la chanson française pour vieux, c'est pas là qu'on va trouver le startijenn qu'il nous faut.
Longue vie à Radio Kerne.
(0) 
Louis Le Bars
2015-04-24 18:24:44
C'est un peu le concept TV Breizh version actuelle mais en version Radio...
(0) 
kris braz
2015-04-25 07:35:50
Longue vie à Radio Kerne, nous dit PL Helias. Ok,c'est ce qu'on souhaite aussi, mais si l'on reste sur le thème d'une chaîne/station… en breton et en ondes moyennes couvrant les 5 départements (à supposer que cette volonté existe), il faut dépasser l'horizon Pouldreuzic/Moelañ, ou Le Conquet/Commana… Avec la production commune des programmes en breton des radios associatives (Kerne, Arvorig, Bro-Gwened, RKB, RCF Penn ar Bed) plus RBI, plus programmes fournis par producteurs indépendants, on peut remplir une grille de programmes tout à fait acceptable (et l'améliorer/l'enrichir), accessible partout en Bretagne et 24H/24. A supposer, bien entendu, que cette volonté existe, chez les auditeurs comme chez les radios. Et que les finances suivent.
(0) 
Bobby Watson
2015-04-26 17:21:19
Cette radio est de catégorie A, quel sera son budget, une radio généraliste faisant de l'info ça coute la peau du dos... Bretagne 5 est une association elle va donc bénéficier de FSER plus faire un peu de pub... un peu, mais qui va nécessiter d'aller la chercher... Il va falloir les trouver les annonceurs pour une radio émettant sur une fréquence antédiluvienne... Bon courage aux pithécanthropes de la TSF.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.