Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Brest : réaction des élu·e·s UDB après la création d’un lieu d’accueil pour les victimes

Réaction des élu·e·s UDB au vote de la délibération concernant le Lieu d’accueil des victimes, par le Conseil municipal de la Ville de Brest, ce jeudi 4 février 2023 La fondation d’un lieu d’accueil pour les victimes était un engagement fort et symbolique de notre programme commun. Pour les élu·e·s de l’Union démocratique bretonne, son […]

L’article Brest : réaction des élu·e·s UDB après la création d’un lieu d’accueil pour les victimes est apparu en premier sur UDB.

pour UDB le 8/02/23 15:11

Réaction des élu·e·s UDB au vote de la délibération concernant le Lieu d’accueil des victimes, par le Conseil municipal de la Ville de Brest, ce jeudi 4 février 2023

La fondation d’un lieu d’accueil pour les victimes était un engagement fort et symbolique de notre programme commun. Pour les élu·e·s de l’Union démocratique bretonne, son inauguration marquera le mandat d’une pierre blanche. La Ville de Brest peut se féliciter de la création ce nouveau service public qui sera offert à des Brestoises et Brestois, à l’acmé d’une souffrance psychique voire physique, qui, si elle n’est pas accueillie, prise en charge et orientée comme il se doit, peut avoir de lourdes conséquences et à long terme pour la personne et son entourage.

Le Conseil municipal de jeudi dernier a décidé unanimement d’en confier la gestion à Don Bosco. Pour l’UDB, les compétences de l’association en matière d’accompagnement de personnes en situation de vulnérabilité ne sont plus à démontrer. Ce choix est pertinent.

Nous soutenons également le choix fait par la majorité municipale d’une approche globale de la définition de victime, ne privilégiant pas un profil ou une situation sur les autres, ce qui n’aurait pas manquer de créer des discriminations ou violences supplémentaires dans un lieu censé les combattre. La convention signée avec Don Bosco est porteuse de cet esprit : ce dernier s’y engage à mettre en place et faire vivre une dynamique partenariale avec les structures associatives et institutionnelles travaillant dans le champ de l’accueil et l’accompagnement de personnes victimes sur le territoire et qui représentent cette diversité des situations ou des identités (permanences, formations, orientation…). Associations de soutien aux femmes, aux LGBT+, aux personnes en situation de handicap, de lutte contre le racisme, UAPED du CHU de Brest : nombre de ces partenaires sont en attente et demandeuses de ce travail collectif, qui profitera à l’ensemble de ces organisations et assurera la qualité d’une réponse individuelle aux besoins de l’ensemble des usagères et usagers. L’UDB sera donc particulièrement attentive sur la mise en œuvre de cette démarche dans les futurs bilans d’activités qui seront présentés par Don Bosco.

Toutefois, ce lieu d’accueil, tel que le projet a été finalisé et nous a été présenté jeudi, n’a pas retenu l’élaboration d’hébergements d’urgence accessibles en son sein pour certaines situations qui les nécessiteraient. Évidemment, de tels dispositifs existent d’ores et déjà, tel que le 115, et vers lesquels le Lieu d’accueil aura la garantie de pouvoir orienter certaines victimes accueillies. Mais les mises à l’abri ne se font pas toujours sur Brest, obligeant le cas échéant des personnes à s’éloigner de leur lieu de travail ou des enfants à quitter leurs écoles. De plus ces dispositifs ne sont pas toujours accessibles à toutes les personnes en situation de handicap, alors que celles-ci ont 4 à 5 fois plus de risques d’être victimes de violences. Enfin, pour la suite des parcours, il est déjà arrivé que certaines personnes aient pu se retrouver face à des listes d’attente pour obtenir une place en foyer d’hébergement. L’UDB propose donc, qu’à l’avenir, la nouvelle structure puisse être complétée d’espaces d’hébergement d’urgence et accessibles, pour pallier toutes ces situations.

Dans tous les cas, concernant les situations de violences familiales, l’UDB réaffirme la nécessité d’un changement de doxa en prévoyant l’éloignement de la personne violente plutôt que de ses victimes.

Pour le groupe des élu·e·s UDB,

Fragan Valentin-Leméni,

Conseil Municipal du 02.02.23

Voir aussi :

L’article Brest : réaction des élu·e·s UDB après la création d’un lieu d’accueil pour les victimes est apparu en premier sur UDB.Ce communiqué est paru sur UDB

Voir aussi :
0  0  
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 4 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons