Breizh Mobile: Un operateur de mobile sur les 5 départements bretons
enquete de Philippe Argouarch

Publié le 13/07/04 13:02 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

[ABP] BREIZH Mobile est le nom des cartes de téléphone mobiles prépayées qui seront vendus dans les 5 départements bretons.

Ces cartes seront vendus par un opérateur de mobile régional appelé OMER (Opérateur Mobile Régional).

Cet opérateur est une filiale de l'entreprise Phone House.The Phone House est le nom sur le territoire francais de l'entreprise britannique Carphone warehouse fondée en 1989 par Charles Dunstone.

L'opérateur a choisi de définir la région Bretagne avec la Loire Atlantique, c'est a dire la Bretagne historique a 5 départements. L'operateur reconnait la realité identitaire bretonne et affirme sur la page d'accueil de son site:

"L’adhésion : l’identité régionale bretonne est une vraie réalité. Selon une étude récente, 65 % des bretons déclarent « je suis très attaché à la région dans laquelle je vis ». Ce pourcentage est le plus élevé des régions françaises. Breizh Mobile l’a bien compris en proposant une offre régionale : moins cher pour les appels passés depuis la Bretagne. En effet, en téléphonie mobile : 86 % des appels sont passés depuis sa région!"

Cet opérateur offre aussi des services a 28 centimes la minute au lieu de 45 ou 50 chez les autres opérateurs.

le site de Breizh Mobile: (voir le site)

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.