Blocage de l'autoroute Barcelone / Perpignan par les Comités de Défense de la République catalane

-- Europe --

Dépêche
Par Bertrand Romain

Publié le 8/11/17 10:13 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

En ce jour de grève générale en Catalogne et à l'appel des Comités de Défense de la République Catalane (CDR), plusieurs centaines de militants se sont donné rendez-vous ce matin à 5h à Figuières, à une trentaine de kilomètres de la frontière française.

43521_1.jpg
Militants catalans bloquant l'autoroute

Dès 6h00, envahissant les deux voies de manière très organisée, ils ont bloqué le trafic et déployé des banderoles réclamant la libération des prisonniers politiques, à savoir «les deux Jordi», leaders des associations Omnium et Assemblea Nacional Catalana, ainsi que les membres du gouvernement catalan actuellement emprisonnés à Madrid.

«Notre action sera peut-être déplaisante pour certains, mais puisque l'Union européenne ne nous écoute pas, nous voulons augmenter la pression et montrer que nous sommes aussi en mesure de bloquer l'économie», confie un militant du CDR de Sant Feliu de Guíxols.

Lors de la grève générale du 3 octobre 2017, en protestation contre les violences policières, l'AP7 avait déjà été coupée au niveau de Figuières.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1018 lectures.
mailbox imprimer