Billigs et planchas de Krampouz : 16% de croissance pour ce début d'année
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 16/09/15 18:41 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Plus de 65 ans après ses humbles débuts à Pouldreuzic en 1949, l'entreprise bretonne aujourd'hui installée à Pluguffan est devenue une PME d'envergure internationale fabriquant billigs, gaufriers, grills, planchas, etc... à destination des professionnels comme des particuliers, distribués dans plus de 150 pays. Krampouz a réalisé un chiffre d'affaires de 12,5 millions en 2014 dont un tiers à l'export.

Au 1er semestre 2015, d'excellents résultats se traduisent par une hausse de son chiffre d'affaires de 16%. « Nous sommes très satisfaits des résultats obtenus dans un contexte économique pourtant complexe, comme chacun le sait », explique Serge Kergoat, Président de Krampouz. « Nous enregistrons de fortes progressions de + 17% sur le marché français et de +15% à l'international. » . Selon la direction, des embauches sont prévues durant les trois prochaines années. L'entreprise emploie déjà plus de 50 personnes.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.