BGV : Nouveau relèvement de vitesse entre Rennes et Quimper
Communiqué de presse de Conseil Régional de Bretagne

Publié le 1/10/10 18:06 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

C'est jeudi 30 septembre qu'a eu lieu la circulation inaugurale pour le relèvement de vitesse en Rennes et Quimper, sur la section Malansac-Questembert. Une étape supplémentaire vers la concrétisation de la Ligne Grande Vitesse en Bretagne.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Après les tronçons Tramain-Yffiniac et Plouagat-Guingamp, c'est au tour du tronçon Malansac-Questembert de bénéficier des travaux d'amélioration des liaisons ferroviaires de l'axe Rennes-Quimper. Dans le cadre de l'opération Bretagne à Grande Vitesse qui vise à mettre Brest et Quimper à 3h08 de Paris, d'importants travaux sont actuellement réalisés sur les axes ferroviaires bretons. Suppression de passages à niveaux, création de passages dénivelés en haltes et gares, sécurisation des pistes et accès, travaux d'infrastructures... autant d'aménagements nécessaires pour pouvoir rendre possible le relèvement de vitesse des trains.

Sur la tranche Malansac-Questembert, les travaux ont consisté entre autres à supprimer 7 passages à niveau, mais aussi à remplacer de rails, des traverses, à aménager les systèmes d'aiguillages, à adapter la signalisation ...

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Créée en 1982, la Région est encore une jeune collectivité territoriale. Expression d'une décentralisation des pouvoirs de l'État vers des institutions plus proches des réalités du terrain, elle exerce des compétences dans de nombreux domaines de notre vie quotidienne.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.