Bernard Rio dédicace "Le Cul bénit" - Librairie Lenn Ha Dilenn Sam 14 déc. 15h

-- Cultures --

Presentation de livre de Librairie Lenn ha Dilenn
Porte-parole: Gilles Turlan

Publié le 13/12/13 0:10 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

SAMEDI 14 DECEMBRE à partir de 15h nous recevrons à la librairie Lenn Ha Dilenn - 8, rue des chanoines - Vannes/Gwened - www.lennhadilenn.com

BERNARD RIO

qui présentera et dédicacera son nouveau livre paru aux éditions Coop-Breizh

LE CUL BENIT - Amour sacré et passions profanes

Un dolmen décoré de paires de seins, une Vénus nue au bain, une fée peignant sa blonde chevelure à la fontaine, une sainte Vierge offrant sa généreuse poitrine à l'enfant Jésus, une femme exhibant ses jolies fesses dans le choeœur d'une chapelle… Un menhir phallique, un sexe en érection sur une stèle gauloise, un diable coquin dans une église, un acrobate exhibitionniste… Bernard Rio revisite les dolmens et les chapelles pour dévoiler une Bretagne érotique et amoureuse. Il donne à voir une multitude d'images sculptées, certaines datant de plusieurs milliers d'années, qui reprennent vie dans cette spectaculaire et passionnante évocation de la « grande déesse » et du « bon dieu », de la sirène tentatrice et du centaure lubrique, du démon de midi et de l'ange amoureux. L'auteur relève une formidable gageure : parler du sexe et de l'amour sans jamais céder à la vulgarité et toujours avec une érudition plaisante et savoureuse. Qui est la dame à la quenouille ? Comment saint Guernichon a-t-il succédé à Cupidon ? Pourquoi sainte Gwen possède-t-elle trois seins ? Que représentent les symboles du peigne et du miroir, les deux attributs de la sirène ? Qui sont le petangueule et le souffle-à-cul ? Que signifient les vêpres des grenouilles ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles Bernard Rio répond en traitant à la fois d'un art sacré et d'une religion populaire, des croyances et des mythes pour restituer une cohérence à l'amour originel. Un livre du désir et du plaisir sur les liaisons sacrées entre l'humain et le divin.

Ainsi que son ouvrage précédent

Voyage dans l'au-delà : les Bretons et la mort (Ed.Ouest-France)

La légende de la mort d'Anatole Le Braz est un livre essentiel de la culture bretonne qui met en évidence les relations singulières qu'ont les Bretons avec la mort, l'Ankou. Mais depuis le 19e siècle les temps ont changés, les bretons d'aujourd'hui perçoivent de nouveaux intersignes. Quel sens donné à ces phénomènes mystérieux ? Bernard a mané l'enquête et apporte des réponses pour mieux comprendre les rites funéraires de la Bretagne d'hier et d'aujourd'hui.

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Librairie - disquaire Lenn ha Dilenn. Spécialiste Bretagne-Pays celtiques. Membre du groupement Kenstroll.
8, rue des Chanoines
56000 Gwened/Vannes
Tél. : 02 97 01 01 11.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 6 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner