Bernard Delhaye, nouveau président de l'Institut culturel de Bretagne

-- Cultures --

Dépêche
Par Bernard Le Nail

Publié le 31/01/09 15:39 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Après Georges Lombard, Pierre Le Treut et Yvonig Gicquel, Bernard Delhaye est devenu ce samedi 31 janvier 2009 le quatrième président de l'Institut culturel de Bretagne / Skol Uhel ar Vro. Il a été élu au cours de l'assemblée générale qui s'est tenue à Vannes, au château de l'Hermine, et qui a réuni plus d'une centaine de participants venus des cinq départements bretons.

Jeune retraité, Bernard Delhaye habite Noyal-Pontivy, une commune dont il a longtemps été conseiller municipal, puis maire adjoint et enfin maire jusqu'en 2002, soit, au total, 31 années comme élu local. Bernard Delhaye a consacré l'essentiel de sa carrière professionnelle - 35 ans - à la lecture publique, œuvrant au sein de la Bibliothèque départementale du Morbihan.

Militant associatif très actif dans le domaine social et le domaine culturel, il est en particulier, depuis 2001, le président de l'association 'L'art dans les chapelles' qui touche chaque année près de 100 000 personnes. Bernard Delhaye est entré en 2005 à l'Institut culturel de Bretagne et il y est bientôt devenu le président de la section d'Art et Architecture.

L'Institut culturel a connu de graves difficultés ces derniers mois, dont la disparition de son président en exercice, Yvonig Gicquel, d'où un réel désarroi chez beaucoup de ses membres et certaines tensions internes, mais la page est maintenant bien tournée et l'assemblée générale de samedi a été marquée par un climat exceptionnel d'unité, de confiance et de volonté de travailler tous ensemble au service de tous les habitants de la Bretagne. C'est l'esprit dans lequel Bernard Delhaye et son équipe entendent travailler dans les jours et les mois qui viennent. Ils vont être confrontés à deux tâches difficiles :

• d'une part, faire profondément évoluer les activités de l'Institut en étroite concertation avec le Conseil régional de Bretagne et les autres collectivités bretonnes car, depuis la Charte culturelle de Bretagne (1978-1982), le 'paysage culturel' breton a beaucoup changé, de nouveaux instruments se sont créés, comme l'Office de la langue bretonne, Musique et danse en Bretagne et Livre et lecture en Bretagne, et de nouveaux besoins sont apparus ; l'Institut va devoir développer les coopérations et les complémentarités tout en ouvrant des voies nouvelles

• d'autre part, être davantage à l'écoute des nouvelles générations et se tourner résolument vers la jeunesse des cinq départements bretons car la moyenne d'âge actuelle des membres de l'Institut est assez élevée et il a besoin d'un grand renouvellement. Le nouveau président souhaite que l'Institut s'ouvre toujours plus à toutes les forces vives de la Bretagne.

L'élection de Bernard Delhaye vient ouvrir une nouvelle page de l'histoire de l'Institut culturel de Bretagne qui a été créé à l'initiative du Conseil régional de Bretagne et du Conseil général de Loire-Atlantique le 29 décembre 1981, avec la mission de «coordonner la promotion et la diffusion de la culture bretonne dans son acception la plus large et la plus diversifiée».

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 3115 lectures.
mailbox imprimer
Bernard Le Nail est un écrivain fondateur de la maison d'édition LES PORTES DU LARGE. Contributeur ABP

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.