Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
René Quéré. Dans les ateliers.
René Quéré. Dans les ateliers.
Fañch Moal. Le fameux tissu rayé en rouleaux.
Fañch Moal. Le fameux tissu rayé en rouleaux.
Jean-Guy Le Floc'h commente les tableaux- reportages faits dans les ateliers. De g. à dr. Pierre Nogues président de Bretagne Plus. Yann-Ber Le Bihan. Patrick Mareschal. J.-G. Le Floc'h. Claudie Poirier.
Jean-Guy Le Floc'h commente les tableaux- reportages faits dans les ateliers. De g. à dr. Pierre Nogues président de Bretagne Plus. Yann-Ber Le Bihan. Patrick Mareschal. J.-G. Le Floc'h. Claudie Poirier.
René Quéré. La cathédrale de Quimper vue de l'atelier de l'ancienne usine. Cette vue n'existe plus depuis la destruction par les inondations de 2000. “Ce tableau est historique” commente Jean-Guy Le Floc'h.
René Quéré. La cathédrale de Quimper vue de l'atelier de l'ancienne usine. Cette vue n'existe plus depuis la destruction par les inondations de 2000. “Ce tableau est historique” commente Jean-Guy Le Floc'h.
Fañch Moal. Atelier.
Fañch Moal. Atelier.
René Quéré. Ateliers.
René Quéré. Ateliers.
Jacques Godin 1995.
Jacques Godin 1995. "Au café du port". Le premier tableau de la collection.
"Men du" de Christian Sanséau. La roche noire est derrière sa tête.
Christian Sanséau. Un souvenir d'enfance dit-il. Ki du est devant le muret.
Christian Sanséau. Un souvenir d'enfance dit-il. Ki du est devant le muret.
Christian Sanséau. Relief de la peinture au couteau.
Christian Sanséau. Relief de la peinture au couteau.
Patrice Cudennec. Mariés en costume de Pont-Aven.
Patrice Cudennec. Mariés en costume de Pont-Aven.
Patrice Cudennec.
Patrice Cudennec.
René Quéré.
René Quéré.
Deux plats des faïenceries Henriot de 60 x 50 cm environ. “Un cousinage artistique entre Henriot et une course de bateaux
Deux plats des faïenceries Henriot de 60 x 50 cm environ. “Un cousinage artistique entre Henriot et une course de bateaux
désolé cette photo n'existe plus
Signés Philippe Lalys.
Signés Philippe Lalys.
Yann-Ber Le Bihan. Patrick Mareschal. Jean-Guy Le Floc'h. Christian Sanséau pendant la présentation des tableaux dont ceux de René Quéré dans la première salle.
Yann-Ber Le Bihan. Patrick Mareschal. Jean-Guy Le Floc'h. Christian Sanséau pendant la présentation des tableaux dont ceux de René Quéré dans la première salle.
Après la visite de l'exposition. Yann-Ber Le Bihan.
Après la visite de l'exposition. Yann-Ber Le Bihan.
Après la visite de l'exposition. Patrick Mareschal.
Après la visite de l'exposition. Patrick Mareschal.
Une partie des invités.
Une partie des invités.
Émile Caër. Yann-Ber Le Bihan. Patrick Mareschal pendant le verre de l'amitié.
Émile Caër. Yann-Ber Le Bihan. Patrick Mareschal pendant le verre de l'amitié.
L'affiche avec la reproduction d'un tableau de René Quéré.
L'affiche avec la reproduction d'un tableau de René Quéré.
La nouvelle usine Armor lux à Kerjaouen près Quimper.
La nouvelle usine Armor lux à Kerjaouen près Quimper.
Fermée le dimanche.
Fermée le dimanche.
“Non le drapeau breton n'a pas été volé. Il a été arraché par la forte tempête de mars. Mais on nous a volé un mât” dit J.-G. Le Floc'h.
“Non le drapeau breton n'a pas été volé. Il a été arraché par la forte tempête de mars. Mais on nous a volé un mât” dit J.-G. Le Floc'h.
Agrandissement de l'usine en cours (photos dimanche 30 mars 2008).
Agrandissement de l'usine en cours (photos dimanche 30 mars 2008).
- Communiqué de presse -
Baleadenn etre ar mor hag an douar. Balade entre terre et mer, exposition à Nantes
Exposition des peintres d'Armor lux à Nantes. En prélude à la onzième édition de la Saint-Yves / Gouel Erwan, le Conseil général accueille cette exposition à l'Hôtel du département. Une soixantaine d'invités pour une soixantaine de toiles. Jean-Guy Le Floc'h, le p.-d. g. d'Armor lux, a répondu à quelques questions de la presse. C'est la première fois que ces tableaux se trouvent ainsi tous réunis, aussi près les uns des autres, dans un vrai ensemble, par thème et par peintre. Ils sont, pour certains, des témoignages du changement de l'environnement, des paysages au cours des années, pour d'autres, des reportages sur l'usine.
Maryvonne Cadiou pour ABP le 20/04/08 19:22

"Baleadenn etre ar mor hag an douar". Balade entre terre et mer, exposition des peintres d'Armor lux à Nantes

En prélude à la onzième édition de la Saint Yves / Gouel Erwan, le Conseil général accueille cette exposition à l'Hôtel du département.

Une soixantaine d'invités pour une soixantaine de toiles. Mais avant le début de la réception officielle, Jean-Guy Le Floc'h, le p-d g. d'Armor lux, un des sponsors de la Saint Yves / Gouel Erwan, a répondu à quelques questions de la presse.

« C'est la première fois que ces tableaux se trouvent ainsi tous réunis, aussi près les uns des autres, dans un vrai ensemble, par thème et par peintre ».

« Habituellement, ils sont dans l'usine, répartis dans les ateliers, le magasin, les bureaux et le show room, la galerie d'exposition des vêtements. »

« Ceci a pu se faire grâce à Claudie Poirier (1) qui a visité l'usine en juin dernier et en a eu l'idée. L'été prochain, ils seront tous exposés dans l'usine même, dans les salles accessibles au public. Nous en ferons l'annonce. »

« Ce sont des commandes à des artistes, voisins, amis, des Cornouaillais pour la plupart. Ils peignent l'usine ou son environnement direct : Quimper, la mer, la Bretagne, les pêcheurs, les gens du coin. Par exemple, dans cette salle autour de nous, René Quéré, qui a peint Locronan, a aussi peint Porz Poullan (2), en 1938 et à la fin de la guerre. Ces tableaux sont pour certains des témoignages du changement de l'environnement, des paysages au cours des années, pour d'autres, des reportages sur l'usine. »

« Quatre cents personnes travaillent à Quimper. Quand une opératrice en confection se reconnaît sur une toile, cela lui fait plaisir, elle est même flattée. »

« Ces tableaux sont des valeurs sûres, ils ont plus de portée, plus de pérennité dans ce monde un peu volatile que... des photos de mode. »


Tour de l'exposition avec les remarquables commentaires de Claudie Poirier qui nous permet de comprendre, ressentir les peintres et leurs sujets et ne nous laisse pas seulement regarder des tableaux... Mais avant, elle explique « Je ne suis pas critique d'art. C'est Jules Paressant (3) qui m'a initiée à la peinture. J'ai appris beaucoup grâce à lui, puis par moi-même. En juin dernier, dans l'usine de Jean-Guy Le Floc'h, j'ai eu un déclic devant tous ces tableaux, et voilà ! »


Yann-Ber Le Bihan, président de l'association Fest Yves / Gouel Erwan, souligne que la Saint Yves s'étend de plus en plus dans le monde.

Jean-Guy Le Floc'h remercie les scénaristes qui se sont prêté(e)s au jeu du reportage (les salarié(e)s des ateliers), le personnel du Conseil général pour avoir réalisé une si belle installation « cela donne idée et envie de la reproduire... », Claudie pour « sa capacité à raconter les peintres », Patrick Mareschal pour avoir permis, « par son élan, de présenter cette rencontre peintres-entreprise. »

Patrick Mareschal, président du Conseil général de Loire-Atlantique, s'associe aux compliments de Jean-Guy Le Floc'h à Claudie Poirier. « Je suis attaché à la culture et à l'identité bretonne. Ce sentiment est partagé par beaucoup au Conseil général et par la population de Loire-Atlantique. Depuis onze ans la Fest Yves existe. C'était d'abord une fête de quartier à Nantes. Elle s'est étendue à toute la Bretagne et dans les grandes villes des cinq continents. »

« Au Conseil général, nous avons une double volonté. Notre collectivité n'est pas seulement gestionnaire du service public, mais elle est gérée par les citoyens. C'est un lieu où l'identité culturelle bretonne peut s'exprimer. De plus, étant la propriété de tous les citoyens de Loire-Atlantique, il n'est pas fermé ou réservé. Il accueille une succession d'expositions, comme Libertés récemment, la prochaine sera sur mai 68 à Nantes, pour le quarantième anniversaire et permettra la transmission, la compréhension des événements passés. Je remercie mes collaborateurs, passionnés. Nous vous prêtons les murs, qui sont les vôtres. »


Christian Sanséau, le seul peintre qui a pu se rendre à Nantes, habite sur la rive droite de la rivière d'Etel. Il peint au couteau. Sa signature est un chien noir Ki du, le nom de ses chiens depuis son enfance. Il expose en ce moment à Nantes, à la galerie Art Espace, dont il a extrait 3 toiles pour l'événement Saint Yves au Conseil général. « J'ai un énorme travail en chantier, un reportage sur le football. C'est une commande de plus de 80 toiles pour le football club de Lorient (4). J'en ai réalisé 50. L'exposition de ces toiles sera itinérante et elles seront aussi présentées chez Armor lux. » [NdABP : du 25 avril au 4 mai prochains].

21 photos, biographie et carrière des peintres en [PDF1].


Les artistes voudront bien excuser la mauvaise qualité des reproductions de leurs œuvres ici. L'éclairage par spot est difficile... Ces 60 toiles ne restent plus que quelques jours à Nantes mais elles seront visibles dans l'usine Armor lux, à l'entrée sud-est de Quimper pendant tout l'été 2008. Rien de tel que de les voir “en vrai”. Une belle raison de faire un petit tour en Cornouaille pendant l'été !

--------------------------------------------------------------

Notes :
1 — Claudie Poirier, directrice de la Saint Yves / Gouel Erwan, ancienne directrice de l'Agence culturelle Bretonne de Loire-Atlantique est à l'origine, avec deux personnes, de l'idée Fest Yves. Ceci est joliment raconté sur (voir le site) de la Saint Yves à la page ''historique'' ;
2 — Porz Poullan, lieu-dit et petit port, connu comme « La frontière entre le Cap Sizun et le Pays Bigouden » matérialisée par une statue de Bigoudène en granit due à René Quillivic ;
3 — Jules Paressant : (voir le site) des Éditions du Petit Véhicule, page Les cahiers Jules Paressant ;
4 — Pour le football club de Lorient : (voir le site) .


Exposition : « Baleadenn etre ar mor hag an douar »
Jusqu'au vendredi 25 avril 2008 ;
Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 18 h 30 ;
Hôtel du Département ;
3 quai Ceineray ;
Nantes ;
Entrée libre ;
Tél. : 02 40 99 10 00

-------------------------------------------------------------------------


Pendant le verre de l'amitié qui suit la visite et les discours, mini-interview de Jean-Guy Le Floc'h :

[JGLF] L'idée des tableaux date de 1994. Le premier est celui de Jacques Godin, Le bistrot du port. Oui, c'est du mécénat.
D'autres boutiques dans le monde ? Non. La concurrence est grande dans le vêtement. On a eu des
corners au Japon, la moitié est fermée à cause des difficultés liées à la parité yen-euro.

[ABP] Vos origines ?

[JGLF] Je suis originaire du Cap Sizun. J'ai travaillé dans la finance à Paris et un jour je me suis dit : Stop, je retourne en Bretagne ! Il me fallait tout créer. J'ai racheté, à Quimper en 1993, une entreprise disons endormie [La bonneterie d'Armor].

[ABP] Et votre nouvelle usine ?

[JGLF] En hiver 2000-2001 les inondations ont détruit irrémédiablement l'usine qui se trouvait dans le bas de l'hippodrome, sur les bords de l'Odet. La nouvelle usine est sur les hauts de Kerjaouen, à l'entrée sud est de Quimper aussi. Elle est en cours d'agrandissement.
Les vêtements ? En plus de la fabrication des modèles courants, nous avons des commandes à l'occasion de grandes manifestations.

[ABP]Comme ?

[JGLF] Eh bien ! Les 100 ans de la Gorsedd de Bretagne en 1999, la Breizh Touch à Paris, pour le personnel, les bénévoles et même les journalistes ! Au Japon, pour la Saint Patrick 2008, nous leur avons envoyé des marinières rayées ! Nous habillons aussi du personnel aérien, les postiers... Nous fabriquons une ligne entière pour Brest 2008.

[ABP] Merci, Jean-Guy Le Floc'h.

Maryvonne Cadiou

Document PDF 10426_1.pdf . Source :
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 3054 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons