-- Histoire de Bretagne --

Avec tous les événements de l’été, Saint-Aubin du Cormier redevient progressivement le centre de mémoire de l’Histoire de la Bretagne ?

photo de famille, Saint-Aubin du Cormier, 28 juillet 2019, en commémoration de la bataille de 1488
photo de famille, Saint-Aubin du Cormier, 28 juillet 2019, en commémoration de la bataille de 1488

Trois jours avant la fête nationale bretonne, le 1er août (1080 ans après la victoire de Alan II, Al Louarn, Le Renard, à Treant-Felger), quelques jours après le merveilleux spectacle, non subventionné et qui a rassemblé des milliers de personnes : voir FB Juillet 1488 Spectacle Historique,

Saint-Aubin se positionne, comme tous les ans, comme le lieu du Renouveau de la conscience de l’ Histoire de Bretagne.

Le 28 juillet fut donc la commémoration annuelle – la 531e – de la triste bataille de Saint-Aubin (1) et (2).

Cet événement est commémoré depuis des décennies, on compta jusque 3.000 personnes dans les années 1930. La propagande anti-bretonne, et l’auto-censure, disons-le, réduisit cette commémoration, à une grosse dizaine de personnes, vraiment convaincues. Mais leur opiniâtreté, et grâce aux associations (nom des présidents entre parenthèses), : Koun Breizh http://kounbreizh.free.fr/ (Mikael), M A B (Yann-Vleizh) et Identité Bretonne (Ronan).

Le public tous les ans est en augmentation, dans ces bocages perdus de Haute-Bretagne, proche de la frontière « administrative ». D’ailleurs, il est toujours rigolo de voir qu’à un kilomètre de là se trouve le site du 11e RAMA (Régiment d’Artillerie de Marine).

Cette année, pas moins de 120 personnes étaient présentes sur le site même, dans une ambiance toujours festive quelques heures avant, et de recueillement à 15h00. Le lecteur assidu notera la photo de Glenmor (Milig ar Skanv, « envolé » vers Tir Na Nóg (3) voici 23 ans.

Des milliers de soldats bretons ou alliés y disparurent, face aux armées françaises ou leurs alliées, sous le commande de La Trémoille, sonnant le glas de François II, et la prise en main de la Bretagne, puis l’enlèvement de la duchesse par l’ignoble Charles VIII. Et la volonté de sa disparition, mais là, non, pas encore à ce jour ! Voir les bons historiens pour comprendre les conséquences de cette bataille.

Notes :

(1) Tout sur la bataille de Saint-Aubin :

et https://abp.bzh/commemoration-2019-de-la-bataille-de-saint-aubin-du-cormier-et-autres-informations--48441

(2) Voir aussi l'article ABP de Jean-Loup de Cuff prrésident de MAB), et le prononcé de son discours

(3) décédé en français terre à terre

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer
Didier Lefebvre est correspondant ABP pour la Loire-Atlantique.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 6 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.