Avec le passage au tout numérique, des Bretons n'auront plus la télévision
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 30/04/10 17:19 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le 8 juin la région Bretagne passera à la télévision tout numérique (le 18 mai pour la région Pays de la Loire).

Il y aura de nombreuses zones blanches comme par exemple dans le haut pays Bigouden, le pays du Val de Vilaine entre Rieux et Questembert et dans les Côtes-d'Armor.

Heureusement, pour ceux qui sont aussi en zone blanche où les lignes internet ne sont pas découplées, une société, FRANSAT, propose un décodeur satellite sans abonnement (à la différence de l'offre Orange qui, elle, procure aussi la télévision via satellite mais avec son abonnement internet).

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1278 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 3 commentaires
Jean-Pierre MATHIAS
2010-08-31 23:27:40
Est-ce vraiment si gênant pour les "victimes" ? Pour ma part, cela fait des années que je vis très bien "sans TV", par choix !
(0) 
Hervé Leray
2010-08-31 23:27:40
Bravo pour avoir mis une carte B5, car on sent que vous avez eu du boulot ! (limite B4/PDL)
(0) 
Rafig Gwinig
2010-08-31 23:27:40
Oui des bretons vont être privés de TV ... les 1,2 M de Nantais ! La séparation va être encore plus flagrante avec un "numérique PDL" et un "B4". Encore moins d'infos de part et d'autre de la barrière administrative.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.