Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Sortie de Saint-Nazaire. Pas non plus de logo ferry.
Sortie de Saint-Nazaire. Pas non plus de logo ferry.
Le Norman Bridge. 11 h 55 fin de la fermeture de la porte.
Le Norman Bridge. 11 h 55 fin de la fermeture de la porte.
- Reportage -
Autoroute de la mer : un manque de signalisation du ferry très handicapant
Les Directions Interdépartementales des Routes (DIR), qui ont remplacé les DDE, ont toutefois encore la mission d'équiper les routes de panneaux de signalisation. Ici en Loire-Atlantique, ce service est cruellement défaillant et en retard. ABP a fait samedi 25 septembre le Parcours du “combattant” cherchant le ferry pour Gijón... Reportage en images commentées
Maryvonne Cadiou pour ABP le 26/09/10 19:45

Les Directions Interdépartementales des Routes (DIR), qui ont remplacé les Directions Départementales de l'Équipement (DDE), ont toutefois encore la mission d'équiper les routes de panneaux de signalisation. Ici en Loire-Atlantique, ce service est cruellement défaillant et en retard. "L’usager au coeur de nos préoccupations : Les 800 personnes employées dans ce nouveau service déconcentré de l’État ont pour objectif d’écouter et de satisfaire au mieux tous les usagers de la route durant leurs déplacements. Ce sont vos interlocuteurs sur le réseau routier national, n’hésitez pas à les contacter" (1). Extrait de (voir le site)


ABP a fait samedi 25 septembre le “Parcours du “combattant” cherchant le ferry”. Voir les photos-repères numérotées, certaines en couleurs curieuses car prises à travers le pare-brise. Suivent les photos du Norman Bridge, qui étaient à l'origine le but de ce reportage. Mais ABP a découvert un grave problème, qui, s'il n'est pas réglé très vite, risque d'entraîner une désaffection de la ligne... : l'absence totale de panneaux adéquates partout et de graves défauts de signalisation quand elle existe. Aucune presse locale ne s'en est fait l'écho.


Depuis la mise en service de la ligne maritime Montoir-de-Bretagne / Gijón le 8 septembre dernier ( voir l'article ), nulle part on ne trouve le logo “Ferry” – si bien connu dans le nord-Finistère pour indiquer le port de Roscoff et l'embarquement de la Brittany Ferries – pour guider les automobilistes et les transporteurs routiers sur la voie express (2) et ensuite dans ce labyrinthe entre la voie express N 171 et le terminal sablier.


Le terminal sablier ?

Oui c'est vers le terminal sablier (ou parfois “Autres terminaux”) qu'il faut se diriger d'abord – encore faut-il le savoir ! – après avoir détecté sur la voie express venant de Nantes ou de Saint-Nazaire, la sortie “Ports de Montoir et St Nazaire, ou Montoir de Bgne, ou Ports de Montoir, Donges et St Nazaire” (ph. 1 et 2). Un vrai casse-tête. Ensuite suivre les mêmes directions (ph. 3 à 6) sur pas mal de distance avec succession de rond-points dirigeant vers les différents terminaux. On se rapproche de la rive de la Loire.

Puis le “Ports de Montoir et St Nazaire” a disparu... (ph 8). Avant le dernier rond point – celui où les pneus et les palettes avaient brûlé le jour de l'inauguration empêchée ( voir l'article ) – il faut prendre la direction “Centre sablier” (ph.9) et non plus – comme on le faisait jusque là, et péniblement car certains panneaux sont carrément décolorés... (ph. 7) – et non plus donc “Ports de Montoir et Donges” qu'on aperçoit à la sortie suivante du rond-point (ph. 11).


Enfin des panneaux adéquates, mais privés

Un grand panneau privé installé par GDLAtlantique est alors repérable, un peu plus loin, dans la perspective de celui indiquant “Centre sablier” (ph. 10). Rouler encore quelques centaines de mètres et enfin : “Terminal roulier” (ph. 12). Le miracle se produit donc, mais à 300 ou 400 m du but : l'entrée de la Gare maritime. Pas avant.

À 50 m deux jolis panneaux bleus flambants neufs de GDLAtlantique, trilingues avec le logo ferry, indiquent de tourner (ph. 13). La Gare maritime est à gauche à 50 m.

Les passagers qui ont prévu un très large pied de pilote (de l'avance) de plus d'une heure ont des chances d'arriver de justesse avant le départ. Mais ce samedi, un couple de Britanniques a raté le bateau de midi...



De nombreux passagers ratent le navire

Les employés de la Gare maritime en ont assez de se faire rouspéter par les voyageurs qui ont raté le ferry et de répéter toujours que ce n'est pas de leur faute... « Presque chaque jour des gens ratent le ferry. Si vous avez vos entrées au ministère... » déclarent-ils à ABP. Non, ABP n'a que le pouvoir de raconter ce qui se passe ce samedi en précisant que c'est très courant depuis la mise en service de la ligne, et d'envoyer le lien de son article à la DDE44...


Mr et Mrs Knowles ont raté le bateau pour rentrer chez eux au Portugal (ph. 15 et 16). Ils venaient de Calais par la route après un séjour de deux semaines en Angleterre chez des amis. Nina était prête à pleurer... Elle a dit qu'elle ne ferait pas de publicité pour cette ligne... Ils ont erré depuis 11 h du matin à Saint Nazaire. Repliés à l'Office de tourisme qui, pensaient-ils, pourrait les aider, ils apprennent que cet organisme n'a pas le numéro de téléphone de la Gare maritime (3). « Le numéro des réservations donne juste un bulletin météo indiquant si le bateau va partir ou non », précise Nina. Ils ont reçu un plan de la ville avec 2 croix dessus. « Vous êtes ici et il faut aller là ». Mr et Mrs Knowles ont fait 2 fois l'aller retour sur le boulevard Paul Leferme... Enfin ils aperçoivent les superstructures du ferry. Roulant à vue, ils sont arrivés à la gare maritime, à 12 h 10... Les portes se fermaient en bas à 11 h 55, heure de la photo.

Le Norman Bridge revient lundi. Départ à 21 h. À la Gare maritime les employés leur ont dit qu'ils avaient le choix de rentrer au Portugal par la route ou d'attendre le bateau de lundi prochain. Mais dans ce cas ils ne disposent que de 12 h pour faire changer leur billet. Le bureau ne rouvrira que lundi à 17 h. Pourront-ils changer leur billet par téléphone ? La compagnie ne leur remboursera pas l'hôtel...

À 13 h Mr et Mrs Knowles, encore sous le coup de la déception, n'avaient pas décidé. Ils comprennent bien que c'est le manque de panneaux et non l'armateur qui est responsable de leur retard...



En sortant du ferry c'est pareil

Mr et Mrs Knowles, il y a deux semaines, en débarquant de nuit de Gijón, se sont retrouvés sur le pont de Saint-Nazaire pour rouler vers Calais... Ils ne paraissent pourtant pas être des handicapés de la route.

ABP a donc fait le trajet à la sortie de la gare maritime. Constat :

Au fameux rond-point des pneus brûlés, quelles directions disponibles quand on a débarqué du ferry ?

Dans l'ordre :

– Ports de Montoir et Donges (ph. 17). Mais on en vient, on ne va pas y retourner ou presque... ;

– Montoir-de-Bretagne sans plus ;

– Entrer dans le village de Montoir-Bellevue ;

– La Rochelle, panneau vert très haut placé, probablement invisible de nuit avec des feux de croisement... (ph. 18). Saint Brévin-les-Pins et Port de Saint-Nazaire sont plus visibles en bas. Allons-y, on arrivera à Saint-Nazaire, peut-on se dire de nuit... Mais, pour aller à Saint-Nazaire il faut sortir juste avant le pont par une petite bretelle mal signalée. ABP a déjà été piégée là de nuit...

À ce rond-point des pneus brûlés, aucune indication vers Nantes, Rennes ou même Saint-Nazaire avec des panneaux verts menant à une voie express.

Après un tour de reconnaissance, choisissons Montoir... Grande route droite. On longe le site Airbus, circulation limitée à 30 km/h avec en plus sept ou huit “rebondisseurs”...

Ce n'est qu'à près d'un km du rond-point qu'on trouve un signe utile de civilisation : un panneau de direction “Montoir-de-Bretagne” (qu'on apprécie de voir inscrit en entier) mais surtout Nantes (ph. 19). Puis pré-signalisation d'un rond-point, avec Saint-Nazaire, et Nantes (ph. 20). La gare indiquée sous Nantes n'est pas celle de Nantes mais peut-être celle de Montoir-de-Bretagne ! Puis enfin celui qui indique les voies rapides (ph. 21) avec Saint-Nazaire, Nantes et Vannes en vert et même le numéro de la voie express ! et la direction Rennes en prime ! (ph. 22)

Pas non plus de logo de ferry en sortant de Saint-Nazaire (ph. 23).


(1) Contact DIR : diro [at] developpement-durable.gouv.fr

La DIR gère et entretient le réseau des routes nationales. Elle n'est donc pas compétente pour la zone portuaire plus particulièrement incriminée ici. Mais elle devrait mettre des logos ferry sur les deux nationales : N 164 et N 171. DIR Ouest, L’Armorique, 10 rue Maurice Fabre, CS 63108,35031 Rennes Cedex. Tél : 02 99 33 45 55

Quant au problème de balisage local : Région ? Département ? Autre ? L'enquête n'est pas finie.

(2) Sur la voie express : un logo ferry semble au minimum indispensable sur la N165, venant de Nantes à l'embranchement pour Saint-Nazaire et venant de Vannes aux deux sorties vers Saint-Nazaire ; et sur la N 171 aux sorties Montoir-de Bgne (sic) dans les deux sens...

À partir de Rennes ? Le problèmes est plus grave. Il n'y a pas de route digne de ce nom de Rennes à Redon. La 4-voies (D 177) est à finir, avec déviation de Redon. Quant à la partie Loire-Atlantique de Redon à Saint-Nazaire (D 164 puis D773), vu les décennies de blocages de relations par terre ou par rail entre la Loire-Atlantique et le reste de la Bretagne, c'est encore pire. Le projet serait en cours d'étude au département, avec déviation de Saint-Gildas-des-Bois, résorption du noeud de Pontchâteau....

(3) Le numéro de téléphone de la Gare maritime : ils n'ont pas de téléphone, ayant des problèmes avec France Télécom en ce moment. Le seul numéro est celui du Centre d'appel pour les réservations –0825 304 304– (indigo 0,14 € la minute). À tout hasard nous donnons le n° « pour les avitaillements navire ou pour toute livraison / récupération de remorque » : 02 40 90 05 75 inscrit sur une feuille sous plastique à la grille de la gare.

(voir le site) de GDLAtlantique et LD Lines

Maryvonne Cadiou / ABP


Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 4286 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 3 commentaires
Hervé Leray Le Dimanche 26 septembre 2010 23:11
ça parait hallucinant !
On voudrait tuer le bébé dans l'oeuf qu'on ne s'y prendrait pas autrement !
zéro sur toute la ligne, je suis sur qu'avec de la volonté politique ce flechage aurait été fait proprement !
Pourtant Batteux a l'air de prendre ça à coeur, bizarre ce flechage ubuesque .
ça n'a rien à voir mais je trouve ça trés symbolique de l'identité en Loire-Atlantique : fouilli, on fait tout pour perdre les gens, on elude , on tronque (le de bretagne se transfome souvent en BGNE ou rien du tout)
BRAVO pour le reportage, il faut du courage !
(0) 

Jean Cévaër Le Lundi 27 septembre 2010 12:20
Cette signalisation aberrante ne surprendra que ceux qui pensent naïvement que les services dits publics sont au service du public et la DDE ne fait pas exception à la règle.
Ceux qui ont circulé à l'étranger, je pense à pratiquement tous les pays où il est fait un usage systématique de la numérotation routière, savent quelle simplicité cela représente face au jeu de piste imposé par nos fonctionnaires.
Il y a une vingtaine d'années le responsable de la DDE du Morbihan m'indiquait qu'une signalisation bilinge dans le 56 serait trop compliquée à mette en oeuvre pour ses fonctionnaires, je lui avais conseillé d'aller les recruter à l'avenir dans des pays où ce type de signalisation ne posait aucun problème aux fonctionnaires : Canada, Suisse ou Espagne.
(0) 

Jean-Michel GUY Le Lundi 27 septembre 2010 13:48
Inimaginable !
Je pense qu’il doit y avoir derrière tout ça des conflits d’intérêts financiers pour savoir qui va payer la mise à jour des panneaux. En outre, sur les photos 6, 7 et 9 il est question de “GRON”... ce qui peut prêter, un peu, à confusion avec “GIJÒN”, port d’arrivée de la ligne en Espagne, surtout pour des étrangers...
Et l'indication “Port de Saint-Nazaire” (sur certains panneaux) ajoute à la confusion, puisque ce n'est pas à Saint-Nazaire que se situe l’embarcadère, que je sache. Un comble ! Il est sur la commune de Montoir de Bretagne :
GLD Atlantique Nantes Saint-Nazaire
Gare Maritime, zone portuaire.
Rue des Evens
44550 MONTOIR DE BRETAGNE
Source : http://www.gldatlantique.fr/guide_stn.php
Tout ça est donc à l’image de l’ambiance actuelle, finalement : le foutoir omniprésent et l’excellence dans le n’importe quoi !
C'est désolant.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons