Au Space , les militants bretons n'ont pas réussi à rencontrer Nicolas Sarkozy
Dépêche de Bernard Le Tellier

Publié le 11/09/07 15:31 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

]ABP] Saint-Jacques de la Lande, le 11 septembre 2007 Une quarantaine de personnes ont répondu à l'appel du collectif des parents d'élèves de Guichen à 8h00 ce matin au salon SPACE à l'occasion de la visite du président Nicolas Sarkozy au salon SPACE à Saint-Jacques-de-la-Lande. Etaient notamment présents Léna Louarn et Olier ar Mogn, dirigeants de l'Office de la Langue Bretonne, Mona Bras, conseillère régionale, ainsi que des membres de l'UDB et des Jeunes Bretons (mouvement des jeunes du Parti Breton). Ils étaient venus réclamer l'ouverture d'une classe bilingue à Ploeren et une autre à Guichen. En effet, l'inspection d'acadélmie a refusé l'ouverture de classes bilingues sur ces 2 sites alors que toutes les conditions sont remplies (soutien de la mairie et nombre suffisant d'élèves). A 11h00, ils n'avaient toujours pas obtenu d'entrevue à la préfecture ni pu rencontrer Nicolas Sarkozy au SPACE. Par ailleurs, une vingtaine de manifestants anti-OGM ainsi que des militants pour la régularisation des sans-papiers étaient présents à différents endroits du site.

Bernard Le Tellier

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2579 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.