Au revoir Youenn Craff

-- Nécrologie --

Communiqué de presse de Fondation Yann Fouéré
Porte-parole: Rozenn Fouéré

Publié le 7/12/12 19:08 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La Bretagne vient de perdre un de ses plus fidèles et fervents serviteurs.

Youenn Craff nous a quittés le 6 décembre 2012, ses obsèques auront lieu le samedi 8 à 14h30 à l'église de Baye (29).

Youenn fut de tous nos combats bretons, de la prison de Quimper en 1946 à l'âge de 17 ans à celle de la Santé en 1969, il a toujours soutenu la "cause".

Jusqu'au dernier moment, il a contribué activement à la publication d'articles en breton pour le journal "Dazont Breizh, l'Avenir de la Bretagne" et écrivait l'unique biographie en Breton de Yann Fouéré.

Nos pensées vont à sa famille.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Contrairement à l’Écosse ou au Pays de Galles, la Bretagne n’a pas de Bibliothèque Nationale. La Fondation Yann Fouéré a été créée, indépendamment de tout parti politique, dans le but de: - Sauvegarder l’héritage d’archives, livres, publications, collections et documents divers, relatifs à l’histoire de la Bretagne, la plus grande partie provenant des bibliothèques et collections de Yann Fouéré. - Mettre, éventuellement, à la disposition des chercheurs et historiens un fonds documentaire ainsi qu’une bibliothèque d’ouvrages concernant l’histoire de la Bretagne et ses rapports avec l’Europe.
Vos 1 commentaires
Yann Krouer
2012-12-12 12:56:05
Que Dieu accueille dans son paradis cet homme exemplaire, nationaliste Breton convaincu, qui avait tant oeuvré pour la langue Bretonne dans le pays de Quimperlé.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.