Au Mans un jeune Breton, barbouilleur anti Pays de la Loire, en garde à vue
Dépêche de Bernard Le Tellier

Publié le 9/04/10 8:18 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Un jeune militant de la réunification, de 16 ans, qui avait barbouillé des panneaux PDL au Mans le mardi 6 avril, a été arrêté en flagrant délit et relâché vers 22 h 30. Le militant, originaire de Loire-Atlantique, a déclaré avoir été victime d'insultes verbales pendant les 3 heures de sa garde à vue. L'affaire a été transmise au procureur de la République de Nantes. Une procédure pénale a été engagée par la ville du Mans.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2041 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 11 commentaires
  herve leray
  le Mardi 31 août 2010 23:27
Il n'est pas constructif d'aller barbouiller des panneaux PDL en Sarthe ! la revendication porte sur la réunion du pays nantais au reste de la Bretagne, ce genre d'actes porte préjudice à l'image des militants bretons en dehors de la Bretagne B5. On peut mettre cela sur le compte de la jeunesse !
(0) 
  lheritier jakez
  le Mardi 31 août 2010 23:27
faire des actions coordonées,il en faut.Mais certaines organisations bretonnes freinent des actions sur le terrain -Loire Atlantique.Propositions faites voilà des années au CUAB devenu BR (à REDON notamment)).Alors que fait on ?
(0) 
  Prigent Michel
  le Mardi 31 août 2010 23:27
"Alors que fait-on" s'interroge Jakez Lhéritier à la fin de son commentaire abstrus, voire équivoque.
Hé bien, on fait comme au comité local nantais de Bretagne Réunie où depuis 4 ans, sous l'impulsion de son secrétaire, devenu légitimement Président de BR par la vertu d'un combat quasi permanent sur tous les fronts "ligériens", nous menons une lutte sans relâche, souvent auprès de nos "camarades résistants" de 44=Breizh dont déjà 8 ont eu "les honneurs" de la police et de la justice, comme notre jeune ami objet d'une procédure pénale engagée par la ville du Mans qui pourtant doit en voir bien d'autres en matière de graffitis et borgborygmes impunis !
C'est vrai qu'il serait bien utile que l'on dresse le listing des actions émanants des militants de Loire-Atlantique histoire de susciter un peu d'émulation en B4 !
Dans l'attente, je convie Jakez à la réunion du comité local de Nantes qui se déroulera le lundi 19 avril (20h30) à Ti Keltiek, rue Harrouys, il pourra nous exposer les "propositions faîtes voilà des années au CUAB devenu BR".
(0) 
  Paul Henry
  le Mardi 31 août 2010 23:27
-> nos « camarades résistants » de 44=Breizh
Vous parlez de ceux qui ont organisé un service d'ordre agressif qui a agressé Alain Coraud à Nantes, bravo belles fréquentations, ne vous étonnez pas que les Bretons comme moi qui ne soutiennent pas les extrémistes ne renouvellent plus leur cotisation à BR.
(0) 
  Herve Leray
  le Mardi 31 août 2010 23:27
Je ne crois pas que cela soit ici le bon lieu pour le grand déballage et la bagarre générale.
(0) 
  Marcel Texier
  le Mardi 31 août 2010 23:27
C'est parfaitement scandaleux. Au moment où on rappelle à quel point le régime de Vichy s'est vautré dans la collaboration, devançant même les exigences de Nazis en utilisant sa propre police pour procéder aux rafles contre les Juils, il paraît incroyable que d'aucuns soient à ce point attachés à l'héritage de ce régime qu'est la pseudo-région des Pays de la Loire. Ce jeune de 16 ans est de l'étoffe dont on fait les Résistants.
(0) 
  xavier Burban
  le Mardi 31 août 2010 23:27
A Tous,
A l'instar de mes oncles Henri Burban (tué par les Allemands , le 23 Avril 1944 à Hennebont 56 ), Louis , André et Julien tous Résistants dès 1940 à L'Occupant Nazi , j'estime que le jeune homme interpellé s'inscrit dans la ligne de nos ainés ; à savoir refuser ce que Vichy et son Régime ont laissé dans notre histoire entre autres "les dits pays de la Loire " comme une insulte à la Bretagne et à Tous les Bretons , rappelons-nous des"petits Bretons" des Maquis du pays Nantais qui ont combattu à Saffré 44 des "50 otages " de Chateaubriant , des ouvriers héros des Chantiers de Penhouet à St Nazaire qui ont lutté pour la liberté ! Les dits pays de la Loire devraient etre dissous à l'instar de la Prusse à Postdam en 1945 .... acte voulu par les Alliés Anglais , Russes et US .....
(0) 
  Prigent Michel
  le Mardi 31 août 2010 23:27
Entre Jakez qui reproche à Bretagne Réunie de ne pas en faire assez et Paul qui nous reproche nos mauvaises "fréquentations" et prend prétexte A POSTERIORI de l'incident avec Mr Coraud pour justifier sa démission de cette association, très probablement ANTERIEURE à cet évènement, difficile de trouver un consensus. Pour ma part, j'étais sur les lieux, je n'ai pas vu l'agression d'A.Coraud, qui est passée inaperçue pour le public. J'y ai vu une quinzaine de membres d'ADSAV et/ou Jeune Bretagne qui échangeaient par dessus un cordon d'une demi douzaine de policiers municipaux quelques "noms d'oiseaux" avec une quinzaine de jeunes que je ne connaissais pas et que j'ai pris pour des gars d'EMGANN ou d'Alternatifs 44 qui comme bien d'autres partis (Verts, europe-ecologie, Modem, PS de B4, UDB, Parti Breton...) étaient présents sur leslieux, Régionales "obligent" !
(0) 
  Léon-Paul Creton
  le Mardi 31 août 2010 23:27
Il était temps Philippe Argouarc'h de rouvrir la boutique, ça commençait à (me) manquer.
Depuis que l'ABP est ressuscitée _ c'était le temps de la Pâques_ et repris du service je retiens les idées des États Généraux des forces bretonnes, je n'ai pas ajouté « progressistes » parce que cela me semblait si évident que cela soit un fait et non seulement écrit… et pourtant à la fois tellement restrictif ! Je dois dire qu'en écrivant « forces bretonnes », je pensais uniquement « Bretons » ou affinités.
« Mes régionales »… sont passées _très bien, merci !_ comme si de rien n'était. Je suis heureux de constater dès la reprise, que « demain » pour les Bretons sera exactement ou à peu près, ce « qu'hier » était ! P't être un peu plus, pt' être un peu moins qu'aujourd'hui ! Mais si peu.
À peine une fausse note sur la partition, dans le mouvement de chaise musicale de l'orchestre du Conseil Régional qui joue allégro la variation, à peine donc quelques changements de tons et demi-tons entre Verts, Régionalo-autonomistes et French socialists ! Pour eux un Breizh Écologie ça vaut bien un Europe Écologie ou une Ofis ar Brezhoneg ça vaut bien un Unvaniezh Démokratel Breizh … « Emañ ar re se, memes tra evit hon afèrioù ! », en em lavaront ar socialisted(?) eus Roazhon Kerbenn Breizh…
Enfin! Voilà le retour des petits débats, avec les petits repères retrouvés c'est sécurisant, après un petit Breizhstorming excitant pour des militants et électeurs , maîtres de la démocratie juste le temps que mettent nos bulletins à s'étaler, « toucher le fond » de l'urne…
Je scrute l'horizon, et je n'aperçois pas l'ombre même d'un utopique retour sur « investissements électoraux successifs », de ces Bretons qui voudraient que pendant un temps pour construire enfin, l'impasse soit faite sur les divergences idéologiques, partisanes et d'opinions... ou d'oppositions personnelles, qui font le miel de nos ennemis ! Dis moi qui tu renforces et je dirai et saurai qui tu es!
Passées donc ces régionales comme tant d'autres élections depuis des décennies qui n'ont jamais changé grand-chose à notre situation culturelle, politique et économique… pas plus qu'à nos comportements… Le Grand Paris, Le Gross Pariss lui, je suppose qu'il se prépare toujours? Il s'organise, malgré la course à l'échalote de la droite et de la gauche île de francisques
Eyrault et Auxiette ? Ça semble aller de ce côté-là aussi ! Pas de soucis...
Alors OUI! aux États Généraux des Bretons, nous n'avons plus de guides fiables, si jamais nous en avons eus. Au fond en avions-nous réellement besoins ?
Bien sûr tout ça c'est à organiser… Internet peut-être? ( ;0)
Le lien avec le barbouilleur du Mans pour la réunification? C'est que la crainte de la permanence des petites querelles fait que je me sens un peu barbouillé...
(0) 
  Pierre CAMARET
  le Mardi 31 août 2010 23:27
Commentaire egalement envoye a ABP en reponse a Leon Paul CRETON. Mr CRETON , comme je partage votre point de vue.La fete est finie et tout recommence comme avant . La Bretagne est Socialiste ( quand meme ),les "petits chefs " sont toujours la !!! La reunification ??? ah bon Eyrault et Auxiette vont bien , Merci . Tout est de la faute de Vichy , des Nazis et j'en passe ( 65 ans apres ). Donc tout redevient normal .Cela fait 45 ans que j'attends.Les memes sont toujours la ??. Cela a un cote affligeant . Au temps de la revolution , on fusillait les generaux vaincus .C'etait une autre epoque . J'etais descendu un peu dans la rue , je remonte sur mon balcon , regarder ce qui va maintenant se passer. Je devine =RIEN. Etats Generaux au fait j'en avais deja entendu parler il y a environ 20 ans .
(0) 
  Prigent Michel
  le Mardi 31 août 2010 23:27
En vieux baroudeur éclairé de la problématique bretonne, J.L.Créton porte un regard désabusé sur les dernières régionales qui ne révolutionneront pas le regard porté par les élus des partis nationaux sur nos institutions locales et encore moins sur l'évolution du statut institutionnel de la Bretagne.
Ces élections ont permis tout au moins de lever toute équivoque ou illusion sur l'intérèt porté par la droite, le centre, la gauche...et ailleurs, à la décentralisation et en corollaire à l'Europe.
Jamais, de ma mémoire, je n'ai ressenti chez nos élus un tel désintérèt pour ces sujets...ils sont plus franco-franchouillards que jamais !
Certes les discussions sur le projet de statut territorial des départements et régions sera houleux, mais il n'y sera question que de défense corporatistes d'intérèts électoraux.
Le seul parti national ou conglomérat qui avait laissé entrevoir une espérance d'ouverture sur la gouvernance de l'Europe et des régions est en train de voler en éclat. C'est la coalition Verts-Europe écologie qui confirme une fois de plus sa volatilité.
D'un coté, les Verts retrouvent leur ancrage parigo-centré au travers des réticences de Cécile Duflot, cheftaine de file d'un parti qui semble incarner la tendance bobo (genre de parti PSbis ayant la même composition sociologique) et opportuniste dans la tradition de ses "éléphants" Namère (député-maire)et Voynet (sénateur-maire) qui dès que l'occasion s'est présentée ont jeté leur crédo "anti-cumul", aux orties.
Et comme d'habitude, le mal-aimé et incompris Cohn -Bendit, le seul qui sait de quoi il parle question Europe et Région se repliera outre-Rhin laissant les Fransouzen (?) (et les bretons !) à leurs petites querelles nombrilistes.
Nous sommes reparti pour 10 ans d'obscurantisme jacobin avec, et c'est dramatique, l'accord tacite des citoyens, qui sado-masochistes, hurlent sur l'incompétence et les privilèges de leurs élus, mais restent en totale addiction à notre système centralisé.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.