Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Attentat de Nice : la France a besoin d'un homme d'État, la France a besoin d'un Roi
Au delà de constater l’horreur de la barbarie islamiste, et du devoir de compassion auprès des victimes, il faut aujourd'hui reconnaître l’impuissance de
Francois DEBEAUVAIS pour ALLIANCE ROYALE le 18/07/16 19:34

Au delà de constater l’horreur de la barbarie islamiste, et du devoir de compassion auprès des victimes, il faut aujourd'hui reconnaître l’impuissance de la république française à combattre ses "français islamisés".

De discours en postures compassionnelles, nos dirigeants républicains comme Monsieur Valls admettent de devoir vivre quotidiennement avec le terrorisme et font un aveu implicite de leurs incompétences.

L’Alliance Royale Bretagne au contraire réaffirme le combat et le besoin d’Unité Nationale, dans cette épreuve. Ce sentiment de fierté de cohésion, de sens du bien commun, qu’aucun républicain n’a la capacité d’incarner.

La figure emblématique d’un véritable homme d’État capable de diriger et de régner au-delà des ambitions et des calculs politiciens court termistes d’échéances électorales.

Un homme d’État qui dispose du temps nécessaire de son règne pour réaffirmer les valeurs chrétiennes, qui ont su créer en leurs temps, une France riche, prospère et fière de son identité.

Un homme d’État qui ne divise pas, par le jeu des partis politiques, mais qui rassemble les Français par son autorité, et par sa justice.

La France a besoin d’un Roi.

Document PDF 40594-communique_ar_18_juil_2016.pdf . Source :
Voir aussi :
Contact Presse : allianceroyale.bretagne@gmail.com Facebook : Alliance Royale Bretagne www.allianceroyale.fr
Voir tous les articles de ALLIANCE ROYALE
Vos 9 commentaires
Speret Le Lundi 18 juillet 2016 22:16
Le roi des belges n'a pas empêché les attentats à Bruxelles, le roi d'Espagne n'a pas empêché les attentats à Madrid, la reine des Pays-Bas n'a pas empêché les attentats dans son royaume, le roi de Suède n'a pas empêche l'attentat de Stockholm, le roi du Danemark n'a rien empêché à Copenhague.
Le raisonnement ne tient tout simplement pas.
(0) 

Francois Le Mardi 19 juillet 2016 08:02
Tu as tout à fait raison Speret ce qui ne tient pas c'est un roi fantoche de pacotille, qui sert au dépot de gerbes et messes commémoratives bref une monarchie constitutionnelle soumise au diktat européen.
A l'Alliance Royale, nous avons la vision d'un monarque, homme d'état qui dirige et règne pour le bien de son pays, affranchi des carcans européens, souverain d'un point de vue monétaire et militaire. Qui redonne une parfaite autonomie aux régions, et dont la Bretagne à 5 départements pourra se prévaloir de répondre à son identité, à son histoire.
(0) 

spered dieub Le Mardi 19 juillet 2016 09:59
Vous voulez anticipez et voulez réaliser certaines prophéties ,justement sur ce point vous rejoignez les islamistes radicaux .
Un moment donné j'y croyais aussi à l'ancien providentiel blew gwenn cité dans des prophéties bretonnes ,mais je suis de plus en plus sceptique ....
(0) 

Speret Le Mardi 19 juillet 2016 22:34
"un monarque, homme d'état qui dirige et règne pour le bien de son pays" qui "redonne une parfaite autonomie aux régions" voilà qui semble bien contradictoire, si le roi (absolu puisque c'est ce que vous semblez vouloir) dirige le pays il n'y a pas de place pour l'autonomie ou alors limitée à une forme de fiscalité. Sauf si par ce que vous nommez "autonomie" vous voulez dire le droit d'avoir un gouverneur ce qui n'est pas franchement attirant.
(0) 

Francois Le Mardi 19 juillet 2016 23:09
Les régions sont l'essence même de la France, chacune de ces régions à son identité, son histoire. La révolution française a cassé ses particularismes régionaux par le biais d'un jacobinisme instauré par la république.
Ce jacobinisme est encore imprégné en régions notamment en Bretagne ou en matière d'Agriculture on va défendre un texte pour l'élevage des escargots en milieu montagnard applicable en Bretagne. Ce jacobinisme ou tropisme ne tient pas compte des spécificités régionales.
Dans le cadre d'un duché l'autonomie fiscale, économique doit pouvoir répondre aux attentes qui seront bien différentes les unes des autres. Avec bien entendu un systéme parlementaire représentant les principaux corps sociaux les familles, les entreprises,les hommes politiques qui sont la pour amener des idées nouvelles ... Le Roi assure et coordonne une politique chrétienne tourné autour des valeurs régaliennes de part son role de monarque. Il insuffle une vision stratégique de long terme par des plans quinquennaux en matière d'économie, d'armée, de finances etc...
(0) 

le fennec énervé Le Mercredi 20 juillet 2016 11:47
.................."-je suis en République et personnellement je me fout "Royalement " de tout !................"
(0) 

spered dieub Le Mercredi 20 juillet 2016 13:55
Le Fennec et si une certaine république une et indivisible vous envoie pas dans le mur ,bien pire, en enfer vous vous en foutrez encore ??? Je ne suis pas anti républicain ,mais cependant je constate que ,en Europe des monarchies constitutionnelles n'en sont pas moins avancées sur le plan de la démocratie ,loin s'en faut .Alors pragmatisme plutôt que obstination et idéologie .
Par contre la centralisation française ne date pas de 1789 ,elle a commencée sous Louis XIV voir avant .Au contraire cette révolution bourgeoise ,sous de bonnes intentions apparentes ,l'enfer en ai pavé ,n'a fait que valiser et officialiser la centralisation ,à travers la destruction des parlements provinciaux .Mais comme la France a toujours été et est irréformable ,on a le droit de temps en temps à des périodes révolutionnaires qui finissent par aggraver les situations antérieures .Les nostalgiques de l'ancien régime devraient aussi se remettre en question ,car la responsabilité des privilégiés d'avant 1789 a été déterminante dans le processus tragique qui a suivi .
(0) 

Pêr Losteg Le Vendredi 22 juillet 2016 20:35
Un roi n'empêcherait pas les attentats. Mais une politique draconienne en terme d'immigration, de défense et de sûreté nationale. Roi ou pas.
Pour ma part, je vois deux avantages à avoir un roi : nous épargner le spectacle affligeant et médiocre des élections présidentielles pour élire un prince républicain fantoche et grotesque; et l'idée que le Roi reçoit son pouvoir de Dieu — que ce soit effectivement vrai ou faux — car cette idée oblige souvent celui-ci à se sentir investi d'une mission de justice envers ses sujets (d'où, par exemple, un traitement plus juste des minorités nationales en Grande-Bretagne ou en Espagne avec de larges autonomies octroyées aux nations qui composent le royaume).
Mais cette question institutionnelle en France est nulle et de second ordre puisque même un roi serait centralisateur comme l'ont été Louis XIV et ses successeurs. À ce titre la République a réalisé le projet des rois qui n'ont pu que l'esquisser ou l'initier (Cf. révolte des Bonnets Rouges).
(0) 

MANSKER Le Samedi 23 juillet 2016 17:05
La question n'est pas s'il faut un roi, ou un seigneur, ou un prince.... La question est de savoir qui fait quoi, où et comment. C'est la fonction qui prime, les compétences, les prérogatives. Un roi, des rois il il en a plein le monde. Le roi d'Angleterre (reine), de Norvège, d'Espagne, de Wallis, de Futuna, de Papouasie.... Tout comme existent des présidents, de région, d'assemblée, de conseil, d'exécutif, de commerce, de club de foot, de pétanque, de tarots...
Ce qui est inadmissible c'est que certains se complaisent vraiment dans leur rôle, oubliant leurs promesses, leurs électeurs. Un roi, un vrai, digne de ce nom, est aimé du peuple, il est le père de la Patrie, il est le bras qui récompense et qui châtie le cas échéant. Il est intronisé à vie ! il se doit donc de durer et d'avoir une politique à long terme, sous peine de se voir catapulter.
Il doit également partager son pouvoir absolu et admettre des décisions qui seraient contraires à ses idées. Diriger seul un pays, avec l'aide d'une poignée d'élus, est indigne d'une véritable démocratie. A défaut de s'en rappeler Charles Ier roi d'Angleterre, d'Irlande et d'Ecosse, fut jugé et condamné à la peine capitale, 150 années avant son cousin Louis XVI ! Ce qui pourrait tordre le coup à quelques idées royalistes, et faire d'un roi un homme au-dessus de tout. Ce qui fait des rois actuels une très pâle copie des souverains médiévaux.
Un roi, oui, mais éjectable si possible, et pas dans cinq ans !!
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons