adhésion du parti breton/strollad breizh à l'ufce

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton - Strollad Breizh
Porte-parole: Yves Pelle

Publié le 3/07/13 0:09 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'assemblée des délégués de l'Union Fédéraliste des Communautés ethniques Européennes a approuvé l'adhésion du Parti Breton/Strollad Breizh lors de son congrès qui s'est déroulé du 20 au 22 juin 2013 à Brixen (Sud-Tyrol). L'UFCE compte 44 organisations ou partis membres titulaires et 40 membres observateurs, représentant des minorités en Allemagne, Autriche, Croatie, Danemark, Estonie, Grèce, Hongrie, Italie, Kazakhstan, Pays Bas, Pologne, Roumanie, Russie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suisse, Turquie et en France, qui compte aussi des minorités même si son Etat feint de l'ignorer.

Ce congrès a été l'occasion de présenter différentes formes d'autonomie existant en Europe. A ce titre, nous pouvons relever les interventions remarquées de Jordi Pujol ancien Président du gouvernement catalan, Leane Wood présidente du Plaid Cymru the party of Wales, Valentin Inzko Haut représentant des Nations Unies pour la Boznie-Herzégovine , Dr Csaba Tabajdi co-président de l'intergroupe du Parlement européen aux minorités traditionnelles, Hunor Kemen ancien ministre de la Culture en Roumanie, Lazlo Borbély ancien ministre de l'Environnement en Roumanie et Sigmundur Isfeld ministre des Affaires étrangères des îles Féroé.

Le Parti Breton tient à remercier ses hôtes du Sud-Tyrol pour leur accueil chaleureux et particulièrement Martha Stocker présidente du parti du peuple du Sud-Tyrol, Luis Durnwalder Premier ministre du Sud Tyrol et Herbert Dorfmann député européen du Sud-Tyrol.

Le Parti Breton présente ses félicitations et ses remerciements au président Hans Heinrich Hansen, au directeur Jan Diedrichsen et à l'ensemble du bureau de l'UFCE.

Le Parti Breton est convaincu que le travail de l'UFCE avec la Commission européenne et le Parlement européen sera fructueux pour faire progresser la reconnaissance des minorités et convaincre les Etats de s'appliquer à eux-mêmes les droits et devoir qu'ils préconisent pour les autres.

Thierry Salaun

membre du CN chargé des relations internationales


mailbox
imprimer
Vos 1 commentaires
jakez GAUCHER
2013-07-03 20:28:52
BRAVO ! VOILA UNE BONNE DECISION !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.