Ar Vretoned Yaouank - Les Jeunes Bretons : 9 mai , Journée de l’Europe : Non au repli identitaire Oui à la Bretagne

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole:

Publié le 8/05/07 16:27 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Il y a un peu plus d'un mois, les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Européenne se sont réunis à Berlin à l'initiative du gouvernement allemand, pour célébrer les 50 ans des Traités de Rome, qui après le Traité sur la CECA de 1952 lançaient la construction européenne. Ils y ont notamment signé la "déclaration de Berlin" qui prévoit de relancer les institutions européennes d'ici 2009.

Après 50 ans, la construction européenne est, en particulier pour la jeunesse, une réussite : le niveau de vie s'est élevé, l'ouverture des frontières a permis et permet encore à long terme la formation d'une société européenne, fondement de la pacification du continent, des milliers de projets à vocation sociale ou environnementale ont été mis en place, en Bretagne comme ailleurs. L'émergence d'une vie politique européenne au travers d'élections directes est une garantie supplémentaire pour la démocratie. On ne peut également que se féliciter de l'engagement de l'Union Européenne pour la diversité culturelle, tant malmenée en dépit des déclarations de bonnes intentions par les gouvernements français.

Après le rejet du projet de Traité Constitutionnel Européen (TCE) par la France et les Pays Bas, la construction européenne s'est retrouvée en crise. Cette crise n'est pas la première, mais elle doit être surmontée. Pour ce faire, la déclaration de Berlin propose un plan de relance des institutions à l'horizon 2009. Les Jeunes Bretons / Ar Vretoned Yaouank se félicitent que cette déclaration, faite au nom des citoyens, prévoie l'adoption d'un Traité reprenant les acquis institutionnels du TCE. Il faut féliciter le gouvernement allemand pour ses initiatives de relance institutionnelles, peu évidentes en ces temps de morosité générale sur les questions européennes.

En ce 9 mai, journée de l'Europe, les Jeunes Bretons / Ar Vretoned Yaouank rappellent qu'ils sont favorables au TCE, projet qui fait de l'Union un espace véritablement démocratique. Ils se félicitent que ses acquis soient repris, mais regrettent très vivement que les souverainistes et les partisans du repli identitaire aient imposé leurs vues et que le terme Constitution ne soit plus retenu. Si l'Union connaît un déficit démocratique aujourd'hui, c'est uniquement parce que ce sont encore les Etats qui y détiennent l'essentiel du pouvoir, au détriment du Parlement Européen, représentant direct des citoyens.

La ratification qui sera faite de cette nouvelle base institutionnelle devrait être faite à l'échelle européenne si possible, ou au moins de façon simultanée, afin de donner une dimension européenne au débat, et d'éviter que l'Europe soit prise en otage par les égoïsmes nationaux, comme ce fut le cas pendant la campagne sur le referendum, et malheureusement dans la campagne présidentielle : loin de tout repli identitaire incarné par la France et son nouveau président Nicolas Sarkozy les Jeunes Bretons / Ar Vretoned Yaouank conçoivent l'avenir de la Bretagne au sein d'une Europe unie et démocratique, avec une Bretagne ayant enfin retrouvé la place qui est la sienne parmi les nations.

Pour Ar Vretoned Yaouank - Les Jeunes Bretons

Le Mouvement des Jeunes du Parti Breton

Le porte-parole, Kevin Jezequel

(voir le site)

mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.