Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Gweltaz Ar Fur devant son magasin Ar Bed Keltiek à Quimper le 29 mars 2008 avec Annaïg Le Gars et Jean Kergrist.
Gweltaz Ar Fur devant son magasin Ar Bed Keltiek à Quimper le 29 mars 2008 avec Annaïg Le Gars et Jean Kergrist.
- Dépêche -
Ar Redadeg : “Demat Diwan !” En exclusivité, les paroles de la chanson composée par Gweltaz Ar Fur pour les 30 ans de Diwan
Gweltaz Ar Fur, premier président de Diwan, a donné, en exclusivité pour les lecteurs de l'ABP, les paroles de la chanson inédite qu'il a composée spécialement pour le Trentième anniversaire de Diwan. Gweltaz Ar Fur chantera “Demat Diwan !” sur un “air nouveau” qu'il a aussi composé, à Karaes à l'Espace Glenmor le samedi 3 mai vers 18 h 30.
Maryvonne Cadiou pour ABP le 1/05/08 22:13

Gweltaz Ar Fur, premier président de Diwan, a donné, en exclusivité pour les lecteurs de l'ABP, les paroles de la chanson inédite qu'il a composée spécialement pour le Trentième anniversaire de Diwan.

Gweltaz Ar Fur chantera Demat Diwan, sur un “air nouveau” qu'il a aussi composé, à Karaes à l'Espace Glenmor le samedi 3 mai vers 18 h 30.

La première chanson qu'il chantera ce samedi à Karaes sera Kemper-Breizh, un hommage inédit à sa ville, nouvellement composé. Après Demat Diwan !, s'il lui reste du temps, il interprétera Ar Soudarded gwisket e ru (le soldat habillé de rouge), en hommage à son père qui la lui avait donnée.
Composée par un inconnu et, de ce fait, faisant partie du domaine public, elle compte cependant beaucoup pour Gweltaz et pour sa famille, car « le soldat dont il est question est mon arrière grand-oncle. Cette chanson est emblématique, sur la guerre de 1870, le camp de Conlie, les injustices.... C'est une transmission familiale... » dit-il. ( voir l'article ) en breton. Voir la vidéo qu'il enregistra le 1er novembre 2011 à Brasparts : ( voir l'article )

---------------------------------------
Traduction en français, paroles en breton à la suite :

Bonjour Diwan, bonjour Diwan !

Il y a trente ans nous n'étions que deux poignées de gens
À chercher après une école, ou un petit bout de toit
Des embûches, en effet nous avons trouvé
Des écoles nous avons ouvert tout de même.

—Bonjour Diwan, bonjour Diwan !

Pour avancer, il nous fallait trouver des sous
Nos poches à trous n'étaient pas notre soutien
Par chance les chanteurs et les sonneurs
Nous ont laissé le “Franc Diwan” à l'entrée.

— Merci beaucoup, merci beaucoup !

Quand même nous devions rester sur la défensive
Les sorciers de Paris étaient en éveil
Mais nous avons fait front à notre mauvaise destinée
Et nous n'avons pas été vaincus, finalement.

— Attention Diwan, attention Diwan !

Maintenant nous sommes plus nombreux et plus denses sont nos écoles
De quelque chose il reste cependant à se soucier :
Il nous faut enseigner à nos jeunes enfants :
“Il ne faut plus se laisser faire”.

— Bon anniversaire Diwan, bon anniversaire Diwan
— Bon anniversaire Diwan

— Bon anniversaire Diwan, bon anniversaire Diwan
— Bon anniversaire Diwan

--------------------------------------------------
Demat Diwan !


Tregont vloaz zo oamp ket met daou zornad tud hepken
O klask war-lec'h un ti skol pe un tamm toenn
Skoilhoù avat hon eus ni kavet war hon hent
Skolioù hon eus digoret 'elkent.

— Demat Diwan, demat Diwan !...

'Vit mont war-raok oa ret deomp kavout gwenneien
Hor chakodoù toull oant ket ur skor
Dre chañs ar ganerien hag ar sonerien
O deus lakaet ul “Lur Diwan” d'an nor.

Trugarez bras, trugarez bras !...

Memestra oa ret deomp chom war an difenn
Sorserien Paris oa war evezh
Met talet hon eus mat ouzh o gwall-blanedenn
Ha n'omp ket bet faezhet, en diwezh.

— Diwall Diwan, diwall Diwan !...

Bremañ omp niverusoc'h ha stankoc'h hor skolioù
Un dra bennak chom 'avat da breder :
Ret eo deomp deskiñ d'hor bugaligoù :
“Eo arabat ken 'n em lezel ober”.

— Deiz-ha-bloaz mat, deiz-ha-bloaz mat
— Deiz-ha-bloaz mat, Diwan

— Deiz-ha-bloaz mat, deiz-ha-bloaz mat
— Deiz-ha-bloaz mat, Diwan

Maryvonne Cadiou /ABP

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1914 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons