Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Article -
Apothéose bretonne en Orléans avec Carlos Núñez et Dan Ar Braz
Hier, jeudi 29 mars, la Bretagne a atteint Orléans avec le concert de Dan Ar Braz et Carlos Núñez au Zénith de la ville. Un concert magnifique sublimé par la participation du bagad d'Orléans qui a ravivé la flamme au cœur des nombreux expatriés bretons d'une ville où ils sont présents depuis plus de mille ans.
Louis Bouveron pour ABP le 30/03/12 16:21
25350_1.jpg
Un magnifique concert en Orléans

Hier, jeudi 29 mars, la Bretagne a atteint Orléans avec le concert de Dan Ar Braz et Carlos Núñez au Zénith de la ville. Un concert magnifique sublimé par la participation du bagad orléanais qui a ravivé la flamme au cœur des nombreux expatriés bretons d'une ville où ils sont présents depuis plus de mille ans.


Les deux Grands de la musique bretonne étaient accompagnés d'une musicienne de talent, l'Irlandaise Niamh Ni Charra (voir le site) , qui a eu le prix de musicienne de l'année 2012 aux Live Ireland Music Awards 2012 (voir le site)


Le début du spectacle a été assuré par des danses de la Kevrenn Orléans, dont 45 personnes étaient présentes. Créée par Louis Gallouédec, Breton expatrié en Orléans, en 1927, ( voir l'article ), cette association culturelle consacre des ateliers aux chants bretons, aux danses, à l'apprentissage de la langue et de l'artisanat (broderie) traditionnel. Une partie de la Kevrenn Orléans va renforcer le bagad de Tours pour le concert de Dan Ar Braz et de Carlos Núñez dans cette ville. C'est la deuxième fois que les danseurs de la Kevrenn d'Orléans, dont les costumes sont faits par une couturière membre de l'association, Jacqueline Prévost (voir le site) , participe à un concert de Carlos Núñez, elle l'avait fait en 2010 dans ce même Zénith.


Le concert, qui a réuni un peu plus de 800 spectateurs, s'est ouvert sur une ambiance marine, avec des bruits de vague et cornes de brumes. L'ensemble des musiciens a pris un rythme croissant et enjoué, entrecoupé de solos instrumentaux et de dialogues entre les artistes. Au solo de flûte de Carlos Núñez – ode à la Bretagne éternelle inspirée de mélodies venues d'ailleurs, galiciennes ou gitanes – répond la joie du jeu de Niamh au violon, le bonheur de ressortir d'une même culture universellement celtique. Une musique pluri-millénaire et toujours à la pointe de notre époque, qui vit du rythme frappé par la salle et rythme la vie des spectateurs conquis.

Le poulpe Tour

Alors que la nuit envahissait Orléans, le concert, déjà animé par les instruments, a été vivifié par l'arrivée des bagadoù orléanais sur scène et de leur infatigable porte-drapeau Luc Guihard ; par ailleurs, Dan Ar Braz et Carlos Núñez dialoguaient entre eux de faits et d'autres, sur le poulpe par exemple, le poulpe spécialité galicienne particulièrement apprécié par Dan quand il a accompli un voyage musical et surtout gastronomique sur la patrie de Núñez, le poulpe duquel il se souvenait quand il est sorti de la poste de Quimper en fredonnant une mélodie qui allait devenir Une autre fin de terre.


D'autres morceaux furent joués en hommage, comme un An Dro si cher au cœur des Bretons, ou encore Women of Ireland, pour le cinquantenaire de The Chieftains. La dernière demi-heure du concert était une ininterrompue standing ovation, avec la participation enthousiaste d'une salle gagnée à la Bretagne.


Des spectateurs pas nécessairement bretons, comme Charles et Marie-Laure, venus de Fontainebleau, qui assistaient à leur 4e concert de Carlos Núñez et qui sont tombés amoureux de la Bretagne en découvrant le Galicien et Breton de cœur il y a 15 ans. Thierry, de Saint-Jean de Braye, qui venait voir Dan Ar Braz pour la première fois, a trouvé le concert excellent, dynamique, rythmé par l'échange avec le public. Jeff, du bagad orléanais, qui n'était pas parmi les musiciens sur la scène a, lui, goûté un concert très bien au niveau de la danse, avec une très belle chorégraphie, et une super ambiance qui allait croissant. C'était top ! D'autant plus top qu'un album de Dan Ar Braz sort cette année en juin et qu'un nouveau, en duo avec Clarisse Lavanant, est prévu pour 2013. Rien n'arrête la musique bretonne…


(voir le site) ­orleans.­fr de la Kevrenn Orléans.


Louis Bouveron

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1022 lectures.
Étudiant en droit-histoire expatrié en Orléans, passionné par l'histoire et le patrimoine de la Bretagne. S'intéresse aussi à l'économie bretonne et à l'actualité de Loire-Atlantique.
Voir tous les articles de de Louis Bouveron
Vos 6 commentaires
Luc Guihard Le Vendredi 30 mars 2012 19:21
1000 ans, mais ... bon pied, bon oeil !
Merci Louis pour ce bel article !
(0) 

Luc Guihard Le Vendredi 30 mars 2012 20:58
une petite précision tout de même : l'adresse internet de la Kevrenn http;//kevrenn-­orleans.­fr
(0) 

Maryvonne Cadiou Le Vendredi 30 mars 2012 21:15
Merci Luc
Je me permets de corriger à la place de Louis parti en week-end je crois.
(0) 

claudine Peltreau Le Samedi 31 mars 2012 15:34
coucou ! Luc ! félicitation pour cet article que je ne connaissais pas .....
(0) 

Luc Guihard Le Samedi 31 mars 2012 19:09
Merci Maryvonne
(0) 

Pascal AUDEON Le Dimanche 1 avril 2012 17:14
J'y étais et je confirme, superbe soirée. Merci à tous et que le poulpe tour continue sa tournée.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons