Alex Salmond : Nous devons construire un home-rule européen pour toutes les nationalités
Reportage de Philippe Argouarch

Publié le 8/08/17 8:06 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
42828_1.jpg
Alex Salmond à Lorient

ABP a enregistré à Lorient hier dans le cadre du Festival Interceltique 2017, la conférence de M. Alex Salmond, ancien Premier ministre d’Écosse : Entre Brexit et indépendance, quelle place pour l’Écosse dans l’Europe de demain.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 3 commentaires
Léon-Paul Creton
2017-08-08 09:53:11
La langue de l'Europe, c'est bien la ...traduction?
(0) 
AFB-EKB
2017-08-08 11:31:36
Un home-rule ? L'AFB-EKB ne cesse de le proposer.
Ici
abp.bzh/7816
ou là
abp.bzh/5581
Encore là
abp.bzh/5651
Encore ici
abp.bzh/l31877
etc
(0) 
Jacques
2017-08-08 23:57:50
Concrètement, où se situe la différence entre le "home rule" pour toutes les nationalités imaginés par les Ecossais et "l'Europe aux 100 drapeaux" imaginés par les Bretons...
Devons-nous toujours vivre en Bretagne par procuration au-travers des idées et des expériences des autres sans regards pour nos propres réalisations....?
Si c'est le cas, "home rule" ou pas ce n'est pas cela qui changera la situation en Bretagne...
On a tord de penser que les gens sont par principe favorables à la Démocratie.
Les Bretons d'aujourd'hui rejettent massivement le principe de démocratie (du pouvoir du peuple) au seul titre qu'un pouvoir issu des Bretons eux-mêmes sans passer par le centralisme parisien ne leur semble pas sérieux pour cause de bretonnité...
Tant que les mouvements bretons ne font pas de l'exercice concret de la démocratie leur priorité (redonner aux Bretons confiance en eux-même, confiance en leur propres décisions, confiance en leurs propres réalisations), il n'y a aucune chance qu'une loi européenne change la situation en Bretagne.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.