Alan Simon, Anne de Bretagne, un supposé rattachement suite à son mariage avec Louis XII : cherchez l'intrus
Reportage

Publié le 12/04/15 23:05 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
36994_6.jpg
Carnaval de Nantes 2015. Le char Anne de Bretagne avant son démarrage. Un autre correspondant presse se montre intéressé.

Alan Simon en héros, applaudi par 300 000 personnes, un char Anne de Bretagne, à l'avant duquel est inscrit " Naoned en Bretagne ", mais le programme officiel annonce ce char comme représentant le rattachement de la Bretagne à la France.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Le roi Alan Ier est heureux

Tout se déroule formidablement bien pour l'édition 2105 du carnaval à Nantes. Environ 300 000 personnes attendues pour voir les trois défilés, celui de ce jour était le premier. Un roi, Alan Simon (voir le site) avec ses amis de tous ses grands spectacles, inaugurant le défilé, sur un char en l'honneur d'Excalibur. Plus loin, un char dédié à Anne de Bretagne et au roi Louis XII. Créé par l'association Les Alans, dont le président Alan Codet est un fier défenseur d'une Bretagne à cinq départements. De la Bretagne, en un mot. Ce char était précédé d'un Gwenn ha Du.

300 000 personnes ont applaudi (ou vont applaudir) des airs de Excalibur et de Anne de Bretagne

Nous annoncions ce carnaval dans nos colonnes, ( voir l'article ), mais n'avions pas imaginé son succès, ni le bonheur d'Alan Simon. " Ce fut une surprise, mais aussi, je mesure l'honneur qui m'est fait, qui nous est fait ", nous explique Alan fou de joie à la fin du défilé. " Mon nom a circulé dans le milieu des festivaliers à la fin de l'année dernière. Je pense que l'opéra rock Anne de Bretagne y est pour beaucoup, mais aussi les autres spectacles, tels Excalibur et Tristan et Yseult. Je les remercie tous, qui m'ont choisi comme leur roi. Jeune enfant, j'adorais aller au carnaval ". Alan Simon, ensuite, dit qu'il est heureux d'avoir pu venir avec ses amis, musiciens ou chanteurs, que l'on a vus dans ses opéras rocks, Anne de Bretagne, Excalibur, Tristan et Yseult, Cap'tain Kid. Sur le char, on reconnaît Marco (il y en a deux), Massino, Roberto, Paola, Louis, Tristan et Christian Décamps (vous savez, celui de Ange), Konan Mevel (aussi de Tri Yann) et la très dynamique Michelle Gaurin. Une vraie fête sur le plateau mobile.

Un char à la gloire de Anne de Bretagne, et de son mariage à Nantes, en Bretagne

Nul ne peut mettre en doute l'engagement pour la Bretagne d'Alan Codet, créateur, avec son association Les Alans, de ce char Anne de Bretagne. Notons que Les Alans est ici, au pluriel près, la contraction de Alan et de Anne, son épouse. Merveilleux prénom. Celui-là a donc rapidement proposé la création de ce char, qui a été acceptée par l'association et par Némo-carnaval-Nantes, l'organisateur du carnaval. Alan Codet y a passé six mois, " tous les week-ends et les jours RTT inclus " s'amuse-t-il à dire. Ce char était accompagné du fameux Si mort a mors, écrit peu après la mort de la duchesse (par un anonyme), et repris par les Tri Yann.

Un mariage avec Louis XII bien négocié

Ce char représente Anne et Louis XII. Car ils se sont mariés à Nantes en janvier 1499. La veille était signé leur contrat de mariage qui fut des plus avantageux, Anne n'ayant plus été contrainte au mariage comme avec Charles VIII. Certes, elle ne pouvait se remarier avec un autre, et sans descendance, la Bretagne risquait de se retrouver aux mains des Penthièvre, donc à la Royauté qui en avait racheté les droits. Toutefois, n'étant pas contrainte, elle a pu négocier ce contrat très avantageusement, à un tel point que François Ier l'a bafoué, après son décès, s'appropriant le duché.

Alors pourquoi, oui pourquoi, le programme officiel du carnaval ment-il ?

Nous nous étranglons, à la lecture du document. Le voici, à la virgule près : " Naoned en Bretagne (1492). Char réalisé par les Alans, représentant le rattachement de la Bretagne suite au deuxième mariage avec le roi de France ". Sans préciser lequel. Hélas, nous n'avons lu ce document qu'une fois les festivités achevées. Nous ne pouvons plus interroger ni les officiels, ni l'association Les Alans.

Alors, donc, essayons de comprendre. Deuxième mariage signifie qu'il y en a eu un avant. Si le char représente Charles VIII, alors ça pourrait se tenir. Enfin une source officielle admettrait que Anne était mariée avec Maximilien Ier de Habsbourg (archiduc d'Autriche, roi des Romains de 1486 à 1519, et empereur germanique de 1493 à 1519). C'est une première. Les autorités reconnaissent ce mariage ! Mais elle s'est mariée, à Langeais dans la précipitation chère à Charles VIII, et sous la contrainte (chantage à l'anéantissement de la Bretagne), en 1491, pas en 1492. Et son contrat de mariage ne parlait nullement de rattachement. Et pourquoi fêter cet événement ?

Il eût été aussi simple d'écrire, " Anne duchesse de Bretagne (1477, 1514), deux fois reine de France, dont on vient de commémorer le 500e anniversaire de la mort ".

Autour de nous, les gens croyaient reconnaître Louis XII. Nous aussi.

Bref, nous sommes dans l'expectative. Nous complèterons cet article à la lumière de nouvelles informations.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2253 lectures.
logo
Didier Lefebvre est correspondant ABP pour la Loire-Atlantique.
Vos 15 commentaires
konan Lasceau
2015-04-13 11:19:26
il y a plusieurs mois, alan simon (ainsi que d'autres de son entourage)avait déjà été contacté pour lui notifier que son "spectacle" ainsi que le livre qui en faisait la promotion induisait les spectateurs et lecteurs dans la continuité de la propagande française car il indiquait que la Bretagne avait été unie à la France.
Les recherches de Louis Mélennec et autres historiens et juristes ont démontrés qu'il n'y a jamais eu d'union à la France (l'Edit de François 1er n'est pas un traité d'union, mais une loi française)aussi il était demandé à Mr Alan Simon de bien vouloir modifier son spectacle, afin de rétablir la vérité, ainsi que les prochaines éditions de son livre.
Celui-ci à répondu par la négative !
On est donc étonné pas de constater qu'il persiste et signe dans la contre-vérité et les mensonges Jacobins.
(0) 
Lucien Le Mahre
2015-04-13 11:37:08
Non seulement vous avez raison de souligner cette nouvelle falsification de l'Histoire mais c'est une tâche d'autant plus nécessaire qu'elle se fait sous couvert d'ouverture et de clin d'oeil hypocrite aux origines du pays nantais.
Le rattachement du Duché de Bretagne à la France par le seul fait des mariages successifs d'Anne de Bretagne avec Charles VIII puis - de façon plus heureuse - avec Louis XII, tous deux Rois de France, fait partie du "Roman historique français".
J'ai pu le vérifier à plusieurs reprises dans des articles ou des ouvrages dits "historiques" et même le rectifier dans un hebdomadaire connu il y a deux ou trois ans.
Nous sommes en effet collectivement formatés non par l'Histoire réelle, mais par "la belle histoire" de mariage fastueux entre Roi puissant et gracieuse Duchesse, idylle doublée de l'union naturelle de leurs deux pays...
A moins qu'on ne réfléchisse un jour sur le fait que le fameux "Traité d'Union" franco-breton ne sopit intervenu que sous François 1er, près de 20 ans après le décès de la Duchesse Anne.
A moins enfin que les travaux du Docteur Le Mélennec ne viennent briser définitivement le rêve en concluant à la parfaite nullité de ce pseudo traité en Droit international, puisque la signature des deux parties n'y figure pas : seule la France a signé, pas la Bretagne !...
La deuxième falsification concerne l'intégration par disparition politique de la Bretagne à la République en 1789. La réflexion est liée avec celle d'aujourd'hui, toutes deux étant capitales pour se re-positionner sur des bases plus véridiques et donc plus saines.
(0) 
Didier Lefebvre
2015-04-13 11:46:30
@ Konan Lasceau
Je voudrais juste préciser que Alan Simon n'est en rien responsable de la rédaction du programme officiel. Le fait par ailleurs qu'il y ait eu un char Anne de Bretagne est sans aucun lien avec sa désignation comme roi.
(0) 
Yann LeBleiz
2015-04-13 12:38:04
"la Bretagne risquait de se retrouvait aux mains des Penthièvre, donc à la Royauté qui en avait racheté les droits."
Peut-on avoir une explication?
Si c'est en référence à l'imposture de Louis XI... qui prétendait avoir acheté la Bretagne, où du moins le droit d'accéder au titre de Chef d'Etat de la Bretagne (c'est à dire au Titre de Duc)...!
Sauf erreur, les propres juristes de Louis XI lui avait demandé de laisser tomber pour ne pas se décrédibiliser sur le plan international...
Alors, s'il s'agit de cela, pourquoi faire un reproche à Alan Simon pour affirmer une chose largement aussi dénuée de sens...? Il y a un concours?
Du fait, je me demande si on ne pourrait pas acheter le droit de devenir Président de la République Française...?
(0) 
Peri Loussouarn
2015-04-13 20:18:15
Juridiquement, la Bretagne est indépendante...le reste n'est que blabla.
(0) 
Caroline Le Douarin
2015-04-14 00:48:36
Je sais, c'est Charles VIII sur le char et c'est bien le deuxième mariage d'Anne, quelques années après. Il a une bouillotte de glaçons sur la tête qu'il s'est cognée à une porte, avant d'en mourir en 1498.
Voir l'article dans Le Point un 6 avril : (voir le site)
Le titre original entier de cet hebdo pour alors un brin sarcastique se terminait par Sarko est à l'abri d'un tel destin.
Trahison des “url”, quand on ne refait pas un article mais qu'on modifie seulement le titre !
(0) 
PIERRE CAMARET
2015-04-14 02:34:10
Peri LOUSSOUARN ... Ah bon , c'est arrive cette nuit ???? avec le decalage horaire , je viens juste de me reveiller et l'emission de la BBC ( suis en Australie ) ne l'annonce pas.!!
(0) 
Didier Lefebvre
2015-04-14 10:16:03
@ Madame le Douarin (et à tous d'ailleurs) :
je recopie l'intégralité de l'URL, afin que lecteur puisse comprendre l'objet précis de votre clin d'oeil
(j'ai enlevé les 3W qui précèdent) :
lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/7-avril-1498-charles-viii-heurte-mortellement-un-linteau-sarko-est-a-l-abri-d-un-tel-destin06-04-2012-1449259_494.php
ou alors est-ce une allusion au fait qu'il eût passé dessous sans dommages ? (Charles VIII n'était déjà pas bien grand)
(0) 
Yann LeBleiz
2015-04-14 10:18:34
@ Caroline Le Douarin
En lisant un livre sur Anne de Bretagne (écrit par un français), j'ai eu la surprise de voir affirmer qu'il existe un fort soupçon pour que ce soit la garde rapproché d'Anne qui est la cause de cette soit disant "mort stupide"...
Charles VIII humiliait en permanence Anne, lui avait brisé son mariage, la forçait à avoir des enfants et occupait militairement la Bretagne... Est-ce suffisant pour imaginer qu'Anne détestait cette personne au point de vouloir lui régler son compte...?
Un noble breton passionné d'histoire m'a confirmé ce point, qu'il y aurait eu un échange brutal dans ce fameux escalier et la garde serait intervenue. Reste à savoir si c'était sur l'action du moment ou avec préméditation, la vrai question serait plutôt à ce niveau.
Ce qui semble être un assassinat du roi aurait été passé sous silence, car il était de mauvais ton de dire publiquement que les Bretons avaient réglé la question avec ce roi.
Les Français avaient réussi à occuper militairement la Bretagne, mais les Bretons vaincus et leur souveraine humiliée avaient tué le roi... Ca fait tâche...!
Et puis, il suffit de réfléchir 2 secondes (pas plus cela devient indécent), combien de personnes se cognent la tête et meurent????
Comme on dit, plus c'est gros et mieux ça passe, même 5 siècles après...!
Voir l'exemple de Didier Lefbvre qui nous explique que les rois de France avait acheté les titres de la Bretagne, alors les propres juristes de ces rois leurs demandaient déjà à l'époque de laisser tomber tellement c'était gros à avaler...
D'un coté, les Français et leur culot sans bornes, de l'autre coté des Bretons qui préfèrent croire aux balivernes... honteux d'eux-mêmes!
Sauf que ce n'est vraisemblablement pas ce qui c'est passé ce jour-là dans cet escalier...!
Et se souvenir que suite à cet événement, la France a mis fin à son occupation militaire de la Bretagne!
Ca valait donc la peine d'initier une rencontre entre la tête de ce roi et cette pauvre poutre qui n'avait rien demandée...!
Mais les Bretons honteux seront très certainement les derniers défenseurs de la thèse de ce roi mort "stupidement" en se cognant la tête...!
(0) 
Paul Kerguelen
2015-04-14 17:40:10
"Sauf erreur, les propres juristes de Louis XI lui avait demandé de laisser tomber pour ne pas se décrédibiliser sur le plan international..."
Quelqu'un serait-il apte à développer ce point? ou au moins à me donner des liens en parlant? Je ne suis pas au courant de cette affaire et aimerai en savoir plus dessus.
Merci d'avance
(0) 
Yann LeBleiz
2015-04-14 20:20:43
@ Tugdual Radiguet,
Je crois que Melenneg développe assez bien ce point, voir son site.
Louix XI prétendait avait acheté les droits de successions à une famille de Bretagne, les Penthièvres de mémoire, et affirmait que du fait il pouvait lui aussi prétendre à la couronne de Bretagne (c'est à dire à la fonction de Chef d'Etat).
Sauf, qu'en Bretagne, le Parlement (haute cours de justice) détenait le pouvoir de l'Etat, le Duc devait obéir aux lois (pas comme en France) et je crois que le Parlement devait valider le candidat à cette fonction, de plus acheter un droit de prétendre à un trône est plutôt unique comme affirmation.
C'est comme si Kadafi était venu nous dire, j'ai acheté auprès de Sarkozy le droit de devenir Pdt de la République Française donc je me présente aux élections et je dois gagner....
De même, Louix XI avait demandé à ses juristes de prouver que la Bretagne était bien une ancienne possession française.... La recherche à durée 1 an et ses juristes on demandé de mettre fin à l'étude pour éviter qu'ils ne doivent rendre leur conclusion de manière officielle....
Oui, Melenneg doit expliquer cela mais il faut chercher sur son blog...
(0) 
SPERED DIEUB
2015-04-16 13:34:12
Voici une autre interprétation de l'histoire qui me semble plus progressiste ,même si elle peut aussi prêter à discussion , c'est celle de Glenmor
(voir le site)
Il a émit une idée qui me semble fondamentale
Mais il ne faut pas dire, à priori, que la Bretagne ayant été indépendante avant, nous devons le redevenir. Non ! Même si la Bretagne n'avait jamais été indépendante, rien ne dit qu'elle ne peut pas le devenir.
Ce n'est donc pas une idée passéiste.
(0) 
Paul Kerguelen
2015-04-16 17:11:52
@ Yann LeBleiz
Merci pour la réponse!
@ SPERED DIEUB
Je vous renvoie à ce que je vous avez répondu sur:
(voir le site)
Ne s'appuyer que sur l'argument comme quoi nous avons été indépendant et les travaux du Docteur Mélennec est une erreur.
Mais ne pas s'appuyer dessus est aussi une erreur.
Cependant, démontrer aussi que même si la Bretagne n'avait jamais été indépendante, rien ne dit qu'elle ne pourrait le devenir est une bonne chose.
Dire en quoi, le démontrer, chiffre à l'appui (comme dans la chronique d'Yves Brun - (voir le site) - ) est une réponse à faire ici et là à ceux qui prétendent que sans la France nous coulons...
Nous avons la possibilité d'utiliser les réseaux sociaux, les forums pour faire passer le message... autant en profité!
Certains pays, bien que n'ayant jamais été indépendant, le sont devenu ou en passe de l'être, comme le Kosovo ou la Palestine. Sur cette base, pourquoi pas nous?
Autant allier les 2 arguments plutôt que d'en laisser un de côté!
(0) 
Peri Loussouarn
2015-04-16 21:59:56
Il existe sur Youtube des films relatant la formation géopolitique du monde de l'aire romaine à nos jours : ces films - qui présentent des erreurs notamment en ce qui concerne notre pays breton - ont cependant le mérite de montrer l'incessante évolution des cartes jusqu'à notre XXI siècle. Croire qu'à partir d'aujourd'hui, 16 avril 2015, tout restera figé relève de la plus grande naïveté...
Deux, trois millénaires d'histoire passés....mais combien à venir ?
« Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur. » Churchill
(0) 
SPERED DIEUB
2015-04-16 23:17:42
Peri eno ouzomp ha du ganeoc'h kant dre gant
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.