Alain Guillou se dit physiquement prêt
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 21/01/06 11:17 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le projet du photographe Alain Guillou est plus qu’une belle ballade en vélo : c’est une sonnette d'alarme sur l'aspect exponentiel de la vitesse de propagation du phénomène de réchauffement de la planète dont personne ne peut prédire aujourd'hui les conséquences.

Comme on dit en anglais, Alain is making a stand, mais couché. Alain Guillou fait entre 50 et 100 km par jour sur son vélo couché, un VK3 de Velokraft baptisé "Freedom Wheel". Il pédale joyeusement depuis fin novembre à la vitesse moyenne de 20 km/h. En fait il roule plus vite que les Parisiens et les Londoniens quand ils se rendent au travail !

En six semaines, il a perdu 7,5 kilos. Il avoue avoir retrouvé une "forme du tonnerre". Grâce aux technologies vestimentaires hitech utilisées, légères, imperméables et qui conservent la chaleur, il n’a pas froid sur les routes. De plus il a découvert qu’en portant ces fibres spéciales à la maison, il faisait d'importantes économies de chauffage !

Il est donc fin prêt physiquement pour entreprendre ses périples, un tour de l'île d'Yeu, suivi d'un tro Breizh et enfin son tour d'Europe : sud de l'Angleterre, l'Irlande, l'Écosse, le Cap Nord en Norvège et une descente vers l'est de la Turquie tout au long de la ligne de l'ancien rideau de fer qui va être transformé en piste cyclable par Michael Cramer sur une idée de Mikhaïl Gorbatchev... Ce sera ensuite un retour sur la Bretagne pour préparer un autre voyage sur le nouveau continent.

Son départ dépend de la concrétisation d'une longue recherche de commanditaires : si l'engouement du public et l’intérêt des médias (ABP, Presse Océan, France 3) sont au rendez-vous, il cherche toujours une concrétisation majeure de la part d’une entreprise.

son site : (voir le site)

ABP/PFA

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1788 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.