Al Jazeera : un reportage sur la langue bretonne à l'antenne
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 17/05/10 15:54 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La chaîne de télévision arabique Al Jazeera basée au Qatar a diffusé ces derniers jours un reportage sur la renaissance de la langue bretonne. Étonnant sujet d'une durée de 2 minutes 30 qui porte le titre "La nouvelle génération cherche à sauvegarder la langue bretonne en France".

Description : AlJazeeraEnglish — 15 mai 2010 — In France a battle to save a dying language is being carried out. Breton is spoken by about 200,000 people in France. 80 years ago, it was more than a million. Estelle Youssouffa has been to Brittany, where campaigners believe Breton will make a comeback (15 May 2010). (voir le site) " de New generation aims to maintain French Breton language"

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1760 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 5 commentaires
François Martin
2010-08-31 23:27:40
Intéressant comme regard. Je me rappelle d'une émission du Vrai Journal (C+) il y a quelques années où Karl Zéro avait brièvement interviewé une Bretonne devenue journaliste/présentatrice (convertie à l'islam et apparaissant voilée) sur Al-Jazeera (version arabe il me semble, pas anglaise comme ici). Il avait conclu l'interview en disant que si cette dernière voulait un jour revenir travailler en France, elle pouvait postuler chez TV Breizh (rires).
(0) 
Yann-Fañch Kernevez
2010-08-31 23:27:40
Le reportage est une vision plus optimiste que les paroles des militants même... cette édition doit être diffusée au maximum pour prouver que nous ne sommes pas des régionaux de base mais bel et bien un Peuple du monde, avec sa culture, sa langue et son histoire ! A gwir galon
(0) 
mathieu ménard
2010-08-31 23:27:40
Voilà la révolution qu'est l'émergence des nouveaux oyens de communication. Révolution que la France ne parvient pas à suivre. Les musulmans et non musulmans ont accès à ce groupe médiatique partout dans le monde. Avec un regard de "décolonisé" sans concession. Et l'on voit bien quela présentatrice ne porte pas dans coeur la France centraliste et laïcarde. Les français ont de gros soucis à se faire pour leur image chez près de 1,3 milliards de personnes dans le monde. Qui ne se privera pas de la montrer du doigt chaque fois que ce sera possible.
Trugarez Al Jazeerah !
(0) 
herve leray
2010-08-31 23:27:40
En plus Broudic fait couleur islamo-locale ! (cf la barbe)
(0) 
Thierry Jolivet
2010-08-31 23:27:40
A la fin du reportage , on peut voir le tout début de la fête organisée pour le passage de la course Redadeg à Questembert (les Halles, il y a eu plus de monde après !). Etant parmi les organisateurs locaux du tronçon, quelle n'a pas été notre suprise de rencontrer l'équipe TV Al Jazeera London et sa présentatrice chez nous (elle devait faire de l'image, mais c'était un peu trop tôt pour avoir du monde, mais bon)...on a rapidement pris conscience ainsi de l'écho entre civilisations et culture (je ne sais si cela n'a été diffusée que sur l'UE ou au delà) et de l'image positive pour la Bretagne...en tout cas: mat tré ha trugarez !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.