Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Ai'ta : Le droit de parler notre langue dans tous les aspects du quotidien est plus important que la loi
On entendait que que du breton ce weekend dans le charmant petit bourg de Trémargat en Centre-Bretagne à l'occasion du dixième anniversaire d'Ait'a, le collectif le plus vocal et le
Philippe Argouarch pour ABP le 25/05/15 9:35

On entendait que du breton ce weekend dans le charmant petit bourg de Trémargat en Centre-Bretagne à l'occasion du dixième anniversaire d'Ait'a, le collectif le plus vocal et le plus présent, en ce qui concerne la défense de la langue bretonne. A l'occasion Ai'ta a relancé la fête de la langue bretonne, une réunion festive qui aura lieu à nouveau tous les ans.

Dans une interview vidéo ABP exclusive, Dewi Sibéril et Ronan Kerbiquet ont présenté les trois directions du mouvement :

La désobéissance civile

Le collectif créé en 2005 continuera à utiliser la désobéissance civile et la non violence lors d'actions ponctuelles et ciblées afin de dénoncer les discriminations à l'égard du brezhoneg en particulier dans les lieux publics. "Le droit de parler notre langue dans tous les aspects du quotidien est plus important que la loi" a réaffirmé Dewi.

Des services pour ceux qui veulent avancer

Créé en 2013, l'association Mignoded Ai'ta ! a pour but d'aller plus loin dans la promotion de la langue bretonne en offrant des prestations gratuites ou tarifées (formations, conseils, traductions) à la fois vers les services publics et le privé. "Faire des choses par nous-mêmes" a déclaré Ronan. Des emplois pourront être créés. (voir le site) pour aider et faire un don en ligne.

Un lobby pour la promotion du breton

Ait'a entend aussi entrer dans la machinerie politique républicaine en organisant un lobby dédié entièrement au service de la promotion du breton. Le lobby sera en particulier présent lors des prochaines élections régionales.

Voir aussi :
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 2 commentaires
Yann LeBleiz Le Mardi 26 mai 2015 14:17
Que du bon!
L'action d'Aï'ta a parfois été illégale, mais a TOUJOURS été légitime...!
Relire au besoin la Charte de l'ONU, lire même les paragraphes que l'Etat refuse de ratifier!
Et la légitimité prime sur la légalité!
Il est intéressant de noter que tout ce qui est évoqué est l'essence même du Libéralisme (l'initiative et la légitimité proviennent du peuple) à la différence de la pensée socialiste (l'initiative et la légitimité proviennent de l'Etat).
Avec Aï'ta, le sentiment est que nombres de jeunes et de moins jeunes veulent prendre leur destin en main, et cela sans ce laisser arrêter par les discisions illégitimes d'un Etat!
Après la dérive socialiste bretonne provenant d'un malentendu sur la définition de la solidarité, il semble que le naturel libéral revienne au galop!
200 ans de renoncement de soit, pour ressembler au modèle qualifié de civilisé, pourrait prendre fin!
Pas impossible que la Bretagne recommence à penser par elle-même et revienne à la vie!
(0) 

Donbzh Le Mercredi 27 mai 2015 01:06
Fêtes très conviviales et plein d'énergie, pour un groupe que tous les Bretons doivent faire connaitre et soutenir sans modération....
Bevet Ai'ta
Bevet BREIZH
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons