Ai'ta ! dénonce la trahison de François Hollande !

-- Langues de Bretagne --

Communiqué de presse de Ai'ta ! Kreiz Breizh
Porte-parole: Collectif

Publié le 18/03/13 21:31 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'annonce récente de l'abandon du projet de loi de révision constitutionnelle sur les langues dites « régionales » ferme la porte à la ratification par l'Etat français de la charte Européenne des Langues Minoritaires.

Le collectif Ai'ta ! tient à dénoncer vigoureusement cette trahison de François Hollande et des ministres bretons du gouvernement, car la ratification de la Charte faisait partie des engagements pris lors de la campagne présidentielle de 2012 (56ème engagement : « Je ferai ratifier la charte des langues régionales et minoritaires. ») Cette trahison vis-à-vis de tous les Bretons, fortement attachés à la langue bretonne et à leur culture, rejoint celle de Nicolas Sarkozy qui n'avait pas tenu sa promesse de faire voter une loi donnant un statut aux langues dites « régionales ».

Ce nouveau renoncement démontre s'il en était besoin que les Bretons ne peuvent compter que sur eux-mêmes, et que seule la lutte peut assurer l'avenir du breton. Ai'ta ! appelle donc toutes celles et ceux qui veulent que notre langue vive à agir par tous les moyens possibles, et notamment ceux de la désobéissance civile, afin que la langue bretonne et ceux qui la parlent soient enfin reconnus et respectés dans l'ensemble de la société.

Voir aussi :

mailbox imprimer