Agence Bretagne Presse poursuivie en justice par le Parti des Travailleurs
Communiqué de presse de Philippe Argouarch

Publié le 10/03/08 18:12 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
9957_2.jpg
Philippe Argouarch

Dans un article du 8 décembre 2007, signé de Damien Perrotin, et intitulé " Folklore libre-penseur à Pontivy" ( voir l'article ), l'auteur, un candidat UDB aux municipales à Saint Nazaire (liste Batteux) et candidat UDB aux cantonales à Montoir de Bretagne (membre du bureau politique de l'UDB), rappelle que Pierre Boussel dit Lambert, fut condamné en 1940 selon la phrase de Perrotin pour avoir tenté d'expliquer aux soldats de la république que le meilleur moyen d'arrêter les panzers de Guderian c'était de mettre la crosse en l'air et de rompre les rangs. Le Parti des Travailleurs (créé en 1990), serait injustement calomnié et associé au passé de Pierre Boussel-Lambert. Daniel Gluckstein, dirigeant de ce parti, et successeur de Pierre Boussel à la direction du Parti des Travailleurs, a porté plainte et demande 10 000 euros de dommages à ABP pour avoir diffusé ce communiqué et 20 000 à monsieur Perrotin pour l'avoir écrit et diffusé sur son blog.

ABP dénonce encore une fois le double standard qui sévit en France où des personnages comme Françoise Morvan peuvent impunément présenter dans un grand journal comme Libération le mouvement breton comme héritier du Bezen Perrot et de la collaboration, quand toute allusion au rôle défaitiste des communistes après le pacte germano-soviétique, signé le 23 août 1939 entre Hitler et Staline, est souvent ignoré par l'histoire officielle et a été longtemps soigneusement dissimulé par le PCF et certains partis d'extrême gauche. Marie-Georges Buffet a reconnu depuis que le PCF, en 1940, avait demandé secrètement aux Allemands l’autorisation de faire reparaître l’Humanité, et que Duclos avait invoqué des arguments antisémites.

De même, on passe souvent sous silence le fait que la grande majorité des députés socialistes a voté les pleins pouvoirs à Pétain en 1940 - un fait essentiel qui prouve que l'attachement aux principes démocratiques de gouvernement n'est pas plus l'apanage de la gauche que de la droite.

Quant au trotskysme lambertiste tout est dit sur le trés informatif site contre culture : (voir le site)

ABP, qui venait de refaire surface grâce au WEBOTHON qui a permis d'éponger certaines dettes et de commencer à s'équiper, se voit à nouveau remise en cause.

(voir le site) du parti des travailleurs.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2598 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.