Aet eo da anaon Nicole, gouelañ a ran. Nicole est partie, je pleure
Chronique de Didier Lefebvre

Publié le 31/08/19 16:22 -- mis à jour le 01/09/19 01:40

Toujours disponible, toujours présente, elle a donné toute sa vie durant pour le Mouvement.

Quand je revins en Bretagne, c’est son dynamisme au sein de Bretagne Plus et de Bretagne Réunie qui m’avait surpris. Et son accueil, si chaleureux.

Un peu en retrait ces derniers temps, la revoir toujours m’a été d’une grande joie, tant elle dispensait autour d’elle la Sagesse, et la force du combat.

Je présente mes condoléances les plus attristées à Isabelle, sa fille si présente auprès d'elle, et à tous les autres membres de sa famille et ses proches.

En photo vous trouverez un article du Courrier de l’Unité, journal trimestriel de Bretagne Réunie, numéro 87 paru en septembre 2016, où Bretagne Réunie mettait en valeur son extrême gentillesse et de sa présence permanente.

Point besoin de prendre les micros, haranguer, notre Mouvement a aussi besoin de ces personnes si précieuses, si discrètes, qui n’ont jamais compter leur temps dès lors qu’il s’agit de la Bretagne. Et sans qui rien ne marcherait.

Au-delà de toutes les tâches administratives, souvent ingrates, de toutes les pétitions, distributions de tracts, actions sur les ponts parfois, elle était toujours aussi sur le terrain.

Jusqu’au bout.

Et sa gentillesse...

Nicole, tu es un modèle.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Les obsèques se dérouleront le mercredi 4 septembre à 14 h à la chapelle de la Placelière de Château-Thébaud


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1085 lectures.
logo
Didier Lefebvre est correspondant ABP pour la Loire-Atlantique.
Vos 5 commentaires
  Alan AR GAL
  le Dimanche 1 septembre 2019 07:09
Nous perdons une militante d'une grande efficacité et d'une grande gentillesse. Nous allons continuer le combat en ayant en mémoire son agréable souvenir et avec la volonté indestructible de récompenser tous ses efforts pour obtenir la réunification administrative de la Bretagne.
(0) 
  yvon ollivier
  le Dimanche 1 septembre 2019 13:19
Je suis très triste, elle était tellement gentille et dévouée. Et elle n'aura pas connu la réunification à cause de gens …. bref. On continue le combat. Kenavo Nicole
(0) 
  M.Prigent
  le Dimanche 1 septembre 2019 14:02
Je n'ai rien à rajouter aux commentaires élogieux de Didier Lefebvre et Alan AR GAL adressés à Nicole.
Pendant mes 10 ans de service actif à Bretagne Réunie de Nantes, que se soit aux réunions à Ti Keltiek, où lors des actions sur le terrain, elle était présente, discrète et efficace...Elle était partout telle une militante exemplaire.
Reposes en paix Nicole...Tu l'as bien mérité.
(0) 
  Burban xavier
  le Dimanche 1 septembre 2019 15:56
Nous perdons une militante dévouée à la réunification de la Bretagne tant sur les stands que dans l'organisation globale ; c'est précieux d'avoir une personne de qualité , d'intelligence de coeur et dont la fidélité à la Bretagne unie est manifeste . Reposes en paix Nicole .
Xavier
(0) 
  Maryvonne Cadiou
  le Dimanche 1 septembre 2019 19:20
Oui, très belle oraison funèbre de Didier. Merci à toi Didier.
Quant à son efficacité, citée par Alan Ar Gall, je peux dire qu'elle allait aussi, régulièrement par le tram, à la poste principale, prendre le courrier de la boîte postale de Bretagne Réunie, qu'elle tenait à jour la comptabilité des adhésions et ré-adhésions... Un dévouement et une gentillesse hors normes...
Je suis très triste et, à cause d'une séance chez le dentiste, je ne pourrai même pas aller à l'enterrement de ma chère voisine...
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.