Aéroport Notre Dame des Landes : le MoDem de Loire-Atlantique salue la demande de moratoire de Ségolène Royal
Communiqué de presse de Modem - Mouvement Démocrate Nantes

Publié le 2/10/11 2:01 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le MoDem de Loire-Atlantique prend acte et salue les déclarations de Ségolène Royal samedi 1er octobre à Nantes : une demande de moratoire sur le projet d'aéroport à Notre Dame des Landes, de remise à plat du dossier et réouverture de l'enquête publique.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Nous souhaitons que cette prise de position permette enfin d'ouvrir un débat interne au sein du Parti socialiste sur cette question.

Nous rappelons que nous défendons depuis 2007 un contre-projet basé sur le maintien de l'aéroport existant de Nantes Atlantique, classé meilleur aéroport européen.

Cf. Ouest France du 1er octobre 2011 et la mise en valeur du réseau ferroviaire régional connecté aux aéroports existants, par une Ligne LGV Sud Loire et un meilleur maillage des territoires par des TER.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1435 lectures.
logo
Mouvement Démocrate de Loire Atlantique
84 rue des Hauts Pavés
44000 Nantes modem44@orange.fr
Vos 2 commentaires
iffig cochevelou
2011-10-02 11:35:45
Qu’est-ce qu’elle ne ferait pas pour em……. Son ex.
Elle pourrait, tant qu’a faire, aller plus loin pour faire disjoncter les deux supporters de François Hollande que sont Ayrault et Auxiette en proposant la réunification et l’autonomie de la Bretagne.
Cela égaierait la campagne électorale !
(0) 
Gérard
2011-10-03 10:04:26
Elle promettra tout et n'importe quoi pour exister dans la presse.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.