Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
La banderole du 18 juin ressortie pour l’occasion est enfin arrivée.
La banderole du 18 juin ressortie pour l’occasion est enfin arrivée.
Par cette chaleur certains préféraient l'ombre mais plusieurs comptages donnèrent bien : “plus de soixante”.
Par cette chaleur certains préféraient l'ombre mais plusieurs comptages donnèrent bien : “plus de soixante”.
Une partie du groupe. Une ancienne affiche.
Une partie du groupe. Une ancienne affiche.
Au centre le drapeau amarré avec un ruban noir est en berne.
Au centre le drapeau amarré avec un ruban noir est en berne.
Les pancartes faites pour le 18 juin dernier ont été ressorties pour l'occasion.
Les pancartes faites pour le 18 juin dernier ont été ressorties pour l'occasion.
Vers 17 h 30 les premiers arrivants.
Vers 17 h 30 les premiers arrivants.
Le groupe n'est pas encore au complet. L'ombre est bienvenue pour certains.
Le groupe n'est pas encore au complet. L'ombre est bienvenue pour certains.
Jean-Pierre Levesque est arrivé avec la lettre de <i>Bretagne Réunie</i> à remettre ou faire remettre au préfet. Le cycliste est venu de Couëron.
Jean-Pierre Levesque est arrivé avec la lettre de Bretagne Réunie à remettre ou faire remettre au préfet. Le cycliste est venu de Couëron.
Grand drapeau de Nantes et t-shirt “plaque auto” - venus de Clisson.
Grand drapeau de Nantes et t-shirt “plaque auto” - venus de Clisson.
Protestation d'un jeune Breton de Loire-Atlantique.
Protestation d'un jeune Breton de Loire-Atlantique.
Jean-Pierre Levesque pose pour la postérité devant l'entrée principale de la préfecture place Roger Salengro...
Jean-Pierre Levesque pose pour la postérité devant l'entrée principale de la préfecture place Roger Salengro...
... non loin de la plaque – apposée sur le mur de la préfecture – rappelant le “Palais de la Chambre des Comptes de Bretagne” en ce lieu.
... non loin de la plaque – apposée sur le mur de la préfecture – rappelant le “Palais de la Chambre des Comptes de Bretagne” en ce lieu.
À l’interphone.
À l’interphone.
La lettre va bien être remise au préfet.
La lettre va bien être remise au préfet.
Au retour de la remise de la lettre. À l'entrée côté Erdre lieu du rendez-vous des militants.
Au retour de la remise de la lettre. À l'entrée côté Erdre lieu du rendez-vous des militants.
La surprise de la banderole. Les jeunes qui l’avaient travaillent et n’ont pu venir dès 18 heures.
La surprise de la banderole. Les jeunes qui l’avaient travaillent et n’ont pu venir dès 18 heures.
<b>Pontivy</b> : Manifestation devant la sous préfecture du Morbihan le 30 juin 2011. Photo de Guy Jégoux qui collabore volontiers à ABP.
Pontivy : Manifestation devant la sous préfecture du Morbihan le 30 juin 2011. Photo de Guy Jégoux qui collabore volontiers à ABP.
<b>Pontivy</b> le 30 juin 2011. On reconnaît Jean-Yves Mevel – <i><b>du</b> e dilhad ha <b>gwenn</b> e blev !</i> – du Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme. (Photo de Guy Jégoux).
Pontivy le 30 juin 2011. On reconnaît Jean-Yves Mevel – du e dilhad ha gwenn e blev ! – du Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme. (Photo de Guy Jégoux).
- Reportage -
Action du 30 juin pour la réunification : préfectures et sous-préfectures de Bretagne. Bilan à Nantes et Pontivy
Suite à l'appel de l'association Bretagne Réunie et du Collectif 44=Breizh, une bonne soixantaine de personnes sont venues à 18 heures devant la préfecture de Nantes pour marquer symboliquement le
Maryvonne Cadiou pour ABP le 30/06/11 22:07


Suite à l'appel de l'association Bretagne Réunie et du Collectif 44=Breizh, une bonne soixantaine de personnes sont venues à 18 heures devant la préfecture de Nantes , pour faire connaître leur refus de la partition contre nature de la Bretagne et marquer symboliquement le 70e anniversaire cette partition décidé par un décret du 30 juin 1941 du gouvernement de Vichy.

Le rassemblement s'est passé dans le calme et la bonne humeur et s'est dissous vers 19 h, les militants étant contents de se retrouver et de reparler de la manifestation du 18 juin. Certains étaient venus d'assez loin : Nort-sur-Erdre, Blain, Couëron, Clisson, La Chevrolière en Pays de Retz...

D’aucuns voudraient « que le 30 juin soit chaque année un jour de deuil pour la Bretagne, comme on a la Saint Yves le 19 mai, qui est une fête de toute la Bretagne et de tous les Bretons dans le monde ». Un autre précisa « Cette année nous avons organisé cela très vite, un peu dans la foulée de la manifestation du 18 juin... nous espérons toutefois un bon écho dans le reste de la Bretagne. C’est là que l’on voit l’importance d’internet pour la rapidité des contacts... D’ailleurs pour l’arrivée du tour de France cycliste en Bretagne lundi, nous avons décidé une action, mais je ne peux rien dévoiler...».

En l'absence du président de Bretagne Réunie, Paul Loret retenu par un problème familial de santé, c'est Jean-Pierre Levesque (1) qui a remis la lettre de Bretagne Réunie à la préfecture. À cette heure les bureaux étant déserts – comme l'a précisé un policier sorti d'une camionnette côté façade principale de la préfecture – il a remis l'enveloppe à l'accueil à l'attention du préfet.

Des militants ont distribué des tracts expliquant les revendications pour la réunification de la Bretagne. Des policiers en faction discrète plus près, dans une autre camionnette, en ont accepté et ont même demandé à une militante des autocollants “plaques” – les petits bleus avec 44 et le drapeau breton – pour leurs voitures personnelles. Elle leur en a donné 11 en tout.

Un reporter de Ouest France reprendra le texte de la lettre au préfet sur ABP...

Le photographe Guy Jégoux a envoyé deux photos à ABP : il y a eu une quinzaine de personnes devant la sous-préfecture de Pontivy. ABP espère d'ailleurs recevoir d'autres photos et/ou rapports des autres rassemblements dans le reste de la Bretagne.


(1) Jean-Pierre Levesque est le juriste de Bretagne Réunie, membre du bureau, et président de la section Droit et Institutions de l'Institut Culturel de Bretagne.

Maryvonne Cadiou

Document PDF 22572_2.pdf Lettre de Bretagne Réunie pour la réunification de la Bretagne remise aux préfets et sous préfets des 5 départements bretons le 30 juin 2011.. Source : Bretagne Réunie
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1985 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 3 commentaires
Pierre-Yves Pétillon Le Vendredi 1 juillet 2011 10:17
Daou zen e kemper nag an druez... Marteze e vefe bet mat kavout ur galv sklaer ?
Deux personnes à Kemper ça craint... Peut-être qu'un appel plus claire aurait mobilisé un peu plus ?
(0) 

Davy French Le Vendredi 1 juillet 2011 20:41
A Rennes, nous étions une bonne vingtaine - mais j'étais le seul à porter un gwenn-ha-du (un petit) et le seul à hisser haut un drapeau de Nantes (d'une bonne taille). J'étais aussi le seul à se mettre carrement devant les portailles de la préfécture (les autres personnes ont manifesté sur le parking de voitures en face).
Quelle journée de honte pour les héritiers de Vichy comme Auxiette, Ayrault, Batteux et maintenant Grosvalet !!!!!!!!!!
(0) 

Michel Prigent Le Dimanche 3 juillet 2011 04:48
Davy, vous avez bien eu du courage à vous "faire remarquer" brandissant un drapeau breton lors de cet "anniversaire du décret Pétain".
J'ai vécu 10 ans à Rennes (1968-78) et je vois que l'implication des rennais pour la réunification n'a guère avancée, chaque élu veut rester bien tranquille dans sa petite région mal foutue, le "peuple" s'en remet toujours à l'Etat-Providence, jusqu'à quand ? Un scénario à la grecque ?
A propos de la manif de Nantes, devant la Préfecture, j'ai été approché par un jeune journaliste de Presse-Océan, il était pressé, voulait presque passer inaperçu, visiblement ça l'em...dait.
J'ai expliqué, doc, à l'appui, le pourquoi de la manif et ai fait venir 2 responsables de BR pour plus de détails.
Résultat: commentaire dans P.O. du vendredi 1 juillet:
"Réunification: 40 militants réunis" (en fait plutôt 60, je les ai comptés);
"Une quarantaine de militants pour la réunification de la Bretagne se sont réunis hier devant la préfecture de Loire-Atlantique, à Nantes. Les sympathisants du Parti-breton, de l'UDB, de Bretagne Réunie, de 44=Breizh ont rappelé hier dans une lettre adressé au préfet, leur volonté de rattacher le département de la Loire-atlantique à la Bretagne."
Il ne s'est pas foulé ce reporter qui a pris bien soin de ne pas faire référence à l'anniversaire du décret Pétain du 30 juin 1941.
Et ça se prétend journaliste ! quelle pédagogie !
L'ambiance était bonne, de la circulation iintense à cet heure émanaient des coups de klaxons complices, des encouragements "Vive la Bretagne"...sans compter la distribution de logo de plaque d'immatriculation à ...des fonctionnaires de police.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons