ABP se rend au grand Pardon de la patronne des Bretons

13 photos
Cliquer sur la photo pour l'agrandir, puis flèches clavier pour naviguer (13 photos)
Aujourd'hui s'est déroulé sous un soleil radieux le grand Pardon de Saint-Anne-la Palud, au fond de la baie de Douarnenez en Plonevez-Porzay. C'était la fête de Sainte-Anne, la patronne des Bretons depuis des siècles, mais officiellement seulement depuis une décision de Pie X en 1922. Mais qui est le patron ou la patronne ? Saint Yves ou Saint Anne ? la réponse est simple, Saint-Yves est le saint patron de la Bretagne, officialisé récemment par le Conseil régional jaloux des Irlandais avec leur Saint Patrick, alors que Saint-Anne est la sainte patronne des Bretons, et tout spécialement des Bretons catholiques.

Plusieurs milliers de personnes sont venues pour la grande messe en plein air du matin ,et, l'après-midi , pour la petite troménie, qui fait le tour de l'ancienne dune jouxtant la chapelle.

Lors de son sermon le matin, l'évêque belge Mgr Jean Kockerols, qui était l'invité d'honneur, a déclaré qu'il voyait ici "des gens fiers, fiers de leur pays, fiers de leurs racines, et de leurs traditions". "C'est important d'être de quelque part, d'être fier de sa terre. Ce n'est pas de l'orgueil mais un signe qu'on aime sa terre" a déclaré l'évêque de Bruxelles.

La procession de l'après-midi n'a pas commencé comme prévu à 15 heures mais une heure plus tard. Les fidèles ont du attendre souvent sous un soleil de plomb et il y avait parmi des fidèles de tout âge, des personnes âgées dont des centenaires -- qui ne manqueraient pour rien au monde le pardon annuel de leur paroisse. L'évêque a voulu lire la genèse avant de la commenter malgré l'impatience de la foule rassemblée dehors.

De nombreuses paroisses de tout le Finistère avaient envoyé une délégation et une bannière, voire une statue du saint ou à défaut de la vierge ou de sainte Anne.

Enfin ! la procession s'est ébranlée. Alors que les haut-parleurs déclamaient la litanie des saints officiels canonisés par Rome, au même moment, les Bretons défilaient sous les bannières de leurs saints locaux, les saints bretons, ceux dont on érige les statues à la Vallée des saints. C'est une entente cordiale qui dure depuis 1500 ans.

En haut de la dune, les prêtres ont fait la bénédiction de la terre et de la mer et tout particulièrement en ces temps difficiles, des travailleurs de la terre et des travailleurs de la mer.

©agence bretagne presse

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003

Vos commentaires :

Richard le Baler
Lundi 28 août 2017

Feiz ha breîzh zo c'hoar.

Écrire un commentaire :

Combien font 0 multiplié par 6 ?

Publicités et partenariat