Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Aberrant ! 45 ans de prison demandés pour punir l'ex-députée kurde Leyla Zana
"Leyla Zana'ya 45 yıl daha hapis istemi" 45 ans de prison requis contre Leyla Zana, titrent tous les journaux turcs en ce début de janvier 2009 ! Le procureur a fait appel auprès de la cour de cassation, de la condamnation jugée trop faible de Leyla Zana qui s'était vue infliger une peine de 10 ans de prison pour appartenance à une organisation interdite, en raison de 9 discours prononcés (...) Il demande 5 ans d'emprisonnement par discours prononcé, soit 45 ans de prison
André Métayer pour Amitiés kurdes de Bretagne le 7/01/09 13:54

"Leyla Zana'ya 45 yıl daha hapis istemi" 45 ans de prison requis contre Leyla Zana, titrent tous les journaux turcs en ce début de janvier 2009 !

"Le procureur a décidé de faire appel auprès de la cour de cassation, de la condamnation jugée trop faible, de Leyla Zana qui s'était vue infliger une peine de 10 années de prison pour appartenance à une organisation interdite, en raison de 9 discours prononcés durant la même année à Diyarbakir, Batman, Bingöl et devant le Parlement Européen. Le procureur demande 5 ans d'emprisonnement par discours prononcé, soit 45 ans de prison".

Avant même cet appel, Dimitrios Papadimoulis, député européen (GUE/NGL) avait posé une question écrite à la Commission européenne : " Mme Leyla Zana, d'origine kurde, lauréate en 1995 du prix Sakharov pour la liberté de l'esprit décerné par le Parlement européen, a été à nouveau incarcérée. Un tribunal de Diyarbakar l'a jugée coupable et lui a infligé une peine de réclusion de dix ans pour infraction à l'article 301 du code pénal turc et à la loi antiterroriste, parce que, dans neuf allocutions qu'elle avait prononcées, elle se serait indirectement exprimée en faveur du PKK. Leyla Zana, âgée de 47 ans, a déjà passé dix ans en prison (1994-2004), avec trois autres anciens députés kurdes, pour complot avec le PKK. Le Parlement européen a émis à maintes reprises des résolutions concernant le cas de Leila Zana, où il a exprimé sa solidarité à son égard. La Commission estime-t-elle que l'article 301 du code pénal turc doit être abrogé ? Comment juge-t-elle la situation actuelle des droits de l'homme en Turquie ? Quelles mesures entend-elle prendre pour assurer la protection de Leyla Zana ?".

Danielle Mitterrand, présidente de France Libertés, Michel Rocard, ancien Premier ministre, député européen, Edmond Hervé, ancien ministre, sénateur d’Ille-et-Vilaine, "Patricia Adam", députée du Finistère, Philippe Tourtelier, député d’Ille-et-Vilaine, Jean Cornil, député, Chambre des Représentants de Belgique, Luisa Morgantini, vice-présidente du Parlement européen, Bernard Poignant, député européen, maire de Quimper, Roselyne Le François, Marie-Arlette Carlotti, Feleknas UCA, Frieda Brepoels, députées européennes, Vittorio Agnoletto, Dimitrios Papadimoulis, Roberto Musacchio, Giusto Catania, Vincenzo Aita, députés européens, Jean-Louis Tourenne, président du Conseil général d’Ille-et-Vilaine, Daniel Delaveau, maire de Rennes, Christian Guyonvarc’h, vice-président du Conseil régional de Bretagne, "Mona Bras, Naïg Le Gars", conseillères régionales de Bretagne, ont pris la tête d'une pétition proposée par les "Amitiés kurdes de Bretagne" pour demander au président de la République de Turquie, au Premier ministre et au président de la Grande Assemblée, de s'opposer à une nouvelle incarcération de Madame Leyla Zana, d’arrêter les poursuites et d’engager résolument la Turquie sur la voie de la démocratie et de la paix.

Nul doute que nombre de personnalités, injoignables durant cette période de fêtes et de congés, vont se joindre à ces premiers signataires connus pour leurs nombreux combats en faveur des droits humains et pour la liberté d'expression. Tous les amis de Leyla Zana, quelle que soit leur nationalité, tous les amis du peuple kurde, tous les associations, ONG, syndicats, partis politiques, tous les militants pour les droits humains et la liberté d'expression, toute personne qui se sent concernée par cette condamnation inique, sont invités à signer cette pétition dont on peut prendre connaissance en cliquant sur (voir le site) "

Signez, faites signer la pétition pour vous opposer à une nouvelle incarcération de Leyla Zana, l'ex-députée kurde de Diyarbakir, et pour demander à la Turquie de s'engager résolument sur la voie de la démocratie et de la paix.

André Métayer

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1120 lectures.
logo
Amitiés kurdes de Bretagne est une association loi 1901 chargée de faire connaitre les luttes du peuple kurde. Elle a été créée en 1994.
Voir tous les articles de Amitiés kurdes de Bretagne
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons