A Quimper, recensement de la population du 17 janvier au 23 février : caractère obligatoire
Dépêche

Publié le 14/01/13 19:22 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

A Quimper, il sera organisé un recensement du 17 janvier au 23 février par 15 agents recenseurs. Quelques indications :

QUEL EST L'INTERET DU RECENSEMENT ?

- établir les populations légales de chaque commune ; ces chiffres ont une incidence sur le nombre de conseillers municipaux, sur le calcul des dotations versées par l'Etat, sur les modes de scrutin...

- fournir des données socio-démographiques détaillées sur les individus et les logements ; ces résultats sont utiles aux pouvoirs publics pour organiser la vie sociale, prévoir les équipements

collectifs et l'habitat. Ils permettent de définir les politiques en matière d'aménagement du territoire,de transports, d'équipements publics...

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

A Quimper, ce sont 1557 adresses qui seront enquêtées pour 2964 logements estimés(estimation Insee).La collecte des données est assurée par quinze agents recenseurs recrutés par la mairie (8

hommes, 7 femmes). Ils possèdent une carte officielle tricolore comportant leur photographie. Cette carte est signée par le maire et porte le cachet de la Ville de Quimper.

Ils ne doivent pas pénétrer dans les habitations, sauf s'ils y sont invités. La collecte se passe selon le principe du dépôt-retrait :

l'agent recenseur dépose les imprimés vierges, qui sont complétés par les habitants ; l'agent retire les imprimés complétés quelques jours plus tard

Participer au recensement est un acte civique.

Aux termes de la loi du 7 juin 1951, c'est également une obligation. Toute non-réponse est passible de sanctions pénales.


mailbox
imprimer
Gwenaelle Pelliet, Quimpéroise, ancienne fonctionnaire, bénévole multi-média pour le site www.agencebretagnepresse.com, Actualité culturelle du Finistère (agenda et comptes-rendus)
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.