Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
A la maternelle de Lorient Merville, 20 enfants attendent toujours un enseignant
Depuis la rentrée scolaire, 20 enfants inscrits en classe bilingue breton/français à l'école Merville de Lorient attendent leur enseignant. La Mairie de Lorient soutient le projet et toute l'équipe pédagogique de l'école y est favorable. Programmée par la directrice de l'école dès la prévision d'effectif de novembre 2004, l'ouverture n'avait pas
Pierrick Le Feuvre pour Collectif de parents Ecole maternelle Merville Lorient le 20/09/05 17:24

Depuis la rentrée scolaire, 20 enfants inscrits en classe bilingue breton/français à l'école Merville de Lorient attendent leur enseignant.

La Mairie de Lorient soutient le projet et toute l'équipe pédagogique de l'école y est favorable. Programmée par la directrice de l'école dès la prévision d'effectif de novembre 2004, l'ouverture n'avait pas été retenue par l'Inspection d'Académie lors de la Carte scolaire de février, car seulement 11 enfants étaient nominativement inscrits. Mais en juin, grâce aux inscriptions de nouveaux jeunes enfants, le nombre d'inscrits passait à 16 pour finalement atteindre 20 enfants le jour de la rentrée.

Alors que les parents occupent la classe, l'Inspection d'Académie refuse tout contact et exige de cesser cette occupation avant tout rendez-vous. Mieux, elle veut interdire à nos enfants de porter un badge sur lequel est écrit "Me a gomz brezhoneg" (Moi, je parle breton) et refuse toute présence d'un drapeau breton dans l'école. Sommes-nous revenus au début du XXe siècle, quand nos grands parents se voyaient interdire de parler breton à l'école ? Affirmer notre identité bretonne est-elle aujourd'hui un signe religieux ostensible ?

Enfin, l'Inspection d'Académie nous déclare qu'il n'y a et qu'il n'y aura dans le futur qu'un seul pôle bilingue à Lorient, l'école de Nouvelle Ville ! Depuis quand cette notion de pôle est-elle prise en compte au niveau de l'école élémentaire et maternelle ? Nous pensons au contraire que c'est la multiplication de sites bilingues dans les écoles primaires de la ville qui permettra de créer dans le secondaire un pôle collège.

Notre démarche s'inscrit pleinement dans la logique du Conseil régional de Bretagne qui, en décembre dernier, votait à l'unanimité son Plan de sauvegarde de la langue bretonne. Si nous voulons 20 000 enfants apprenant le breton en Bretagne en 2010, il faut bien ouvrir des classes !

Déjà, le 4 septembre, le Président Le Drian est intervenu auprès de l'Inspection d'Académie mais sa démarche, dont nous le remercions, n'a pas fait infléchir l'Inspection.

Aujourd'hui, l'inspection nous oblige à cesser l'occupation... pour obtenir un rendez-vous ! Soutenez-nous en visitant notre site... (voir le site) et en sigant la pétition en ligne.

Nos enfants doivent pouvoir parler breton.

Collectif des parents de l'école maternelle de Merville

Collectif de parents pour l'ouverture d'une classe bilingue à l'école maternelle de Lorient Merville
Voir tous les articles de Collectif de parents Ecole maternelle Merville Lorient
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons