A la Bretonne – la démocratie sur courant alternatif ?

-- --

Communiqué de presse de Parti Breton
Porte-parole:

Publié le 26/04/21 7:15 -- mis à jour le 26/04/21 09:51

Ce samedi 24 avril, l’association « A la Bretonne » militante pour la mise en place d’un référendum sur la Réunification en Loire-Atlantique, annonce l’organisation, le 30 avril, d’un débat avec cinq têtes de liste aux élections régionales de Bretagne administrative. Questionné sur l’absence de la liste du Parti Breton, le bureau de l’association invoque le contexte sanitaire pour expliquer cette sélection arbitraire.

Cette situation est inacceptable. L’absence d’autres candidats est tout autant aussi injustifiable. Comme le disait Evelyn Beatrice Hall “Je ne partage pas vos idées mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer”. Le débat démocratique ne peut souffrir du manque de contradiction sur un sujet aussi important pour la Bretagne.

Le 13 avril dernier, Daniel Cueff appelait dans la presse « à ne pas confiner la démocratie » au motif d’un contexte sanitaire contraignant. Nous ne pourrions concevoir qu’il accepte de participer à ce débat dans ces conditions.

Nous appelons les têtes de liste conviées qui ont à cœur le juste exercice de la démocratie à se désister et à refuser le débat tant que des différences de traitement seront faites entre les candidats.

D’autant plus étonnant, que la liste Bretagne Responsable est la seule liste menée par un parti breton à se présenter aux élections régionales. La réunification est, pour nous, un engagement sincère que nous portons dans notre programme et sur le terrain depuis de nombreuses années.

Etrange conception de la démocratie. Un concept que l’association, qui se revendique « transpartisane et indépendante », brandit pourtant comme bouclier face à toute contestation concernant le référendum.

Joannic Martin, tête de liste

Bretagne Responsable

Voir aussi :
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 15 commentaires
Lesur
Lundi 26 avril 2021

Mais pour qui roulent-ils donc ?

- Vouloir un sondage puis un référendum sur tous les PDL ! Tout le monde sait que l'État poserait alors une question dans chaque département à peine orientée "voulez-vous vraiment que la Loire-Atlantique quitte notre belle région PDL et sacrifie 70 ans d'efforts en commun ?". Si en 44 on répond OUI, je ne suis pas sûr qu'au moins un autre département ne voterait pas NON.

- Évincer la liste ouverte menée par le Parti Breton ?

J'ai vraiment des doutes sur leur volonté de réunifier

Franck
Mardi 27 avril 2021

Il y a va de l'honneur d'une entité âgée de 1 200 ans. Entité géologique, géographique, historique et donc économique

Je me souviens d'un contributeur, ici-même, ayant prédit que la demande d'un référendum 44 se transformerait en référendum sur 2 Régions. C'est fait

L'avenir du 44 n'a pas à être déterminé par les Vendéens, les Angevins aussi respectables qu'ils soient.

L'Anjou accepterait-t-elle qu'une Région voisine discute du destin de son Anjou blanc ou de son Anjou noir?

Savoir que nous avons affaire à des techniciens de la manipulation.

- "Breiz civic Lab" est une association créée fin 2018 au moment où, dans le 44, une pétition de 105 000 citoyens demandait une consultation concernant la réunification du 44 à la Bretagne. L'association a pour leader Stéphane Péan inscrit sur la liste Volt en B4. Elle a fait alliance avec la liste de Thierry Burlot conseiller régional à la Région Bretagne, candidat à la Région en B4. Attention aucune critique concernant Thierry Burlot.

- "Breiz civic Lab" est copain-copain avec l'association "A la bretonne" en 44, association qui soutient Matthieu Orphelin Député, ancien Eelv, ancien Lrem. Candidat aux Régionales dans les PDL. Matthieu Orphelin déclare vouloir un référendum sur 2 Régions. Il a souvent précisé qu'il souhaitait un "vivre ensemble" c'est-à-dire la fusion pour les 2 Régions Bretagne et PDL. Effectivement il lui faut cela pour avoir le maximum de voix en PDL -44 inclus. Ceci dit, il affirme clairement et fermement ses opinions.

"A la bretonne" et Florian le Teuff adjoint aux enjeux bretons auprès de Johanna Rolland maire de Nantes, soutiennent Matthieu Orphelin et passent donc du référendum 44 au référendum sur 2 Régions.

"Breiz civic Lab" soutient aussi une initiative de la liste de Daniel Cueff " Bretagne ma vie » afin d'éviter une forte abstention en B4. Manipulation ?

Se rappeler que "A la bretonne" a fait écrire 150 élus pour demander un référendum sur le 44. Que cette association a fait voter de nombreux voeux par des mairies pour un référendum sur le 44. Sur quelle base? Sur la pétition des 105 000 signatures, initiée par une autre association Bretagne Réunie présente apparemment sur toute la Bretagne historique !

Politique nationale donc avant tout.

penn kaled
Mardi 27 avril 2021

Je peux me tromper , mais si je suis mon intuition ,Burlot serait favorable à la fusion ,quand à Péan l'avocat des métropoles , je ne suis pas certain qu'il y serait opposé .Quand à la bretonne il est possible que plutôt que le statut quo elle accepterait ce scénario d'une région artificielle et incohérente Loire Bretagne .

Michel bernard
Mardi 27 avril 2021

Attention les representants des partis representatifs on pris la question bretonne en main leur proposition d un refererendum dans chaque region est bien sur legal mais clos le projet de rattachement de la loire atlantique a la bretagne a 4 car jamais les pays de loire ne se detruiront apres 70 ans c est devenu une region legitime economiquement et ses jeunes meme en 44 deviennent ligeriens c est la force des choses .les sincerites successives et contradictoires des candidats ligeriens ne doivent pas faire illusion aux demandeurs de la reunification qui ne veulent pas se preoccuper des consequences pour la region qu ils veulent casser comme ils refusent un debat serieux et argumente culturel economique et politique avec les pays de loire ces derniers ne debattront pas dommage

Lesur
Mardi 27 avril 2021

Les commentaires des collègues corroborent ma question : pour qui roulent-ils ?

- Veulent-ils réellement une entité administrative Bretagne, entière, plus autonome, qui correspond à notre combat, à la réalité du terrain, à un vrai développement du centre ouest de la France, une "collectivité territoriale Bretagne" ?

- ou sont-ils payés - par qui donc au fait ? - pour que les nationalistes français puissent dire : "regardez, vous avez une Bretagne", mais qui sera noyée dans un grand ouest insignifiant. J'observe de loin tout ça, je lis des trucs sur ALB et BR.

C'est pas bon.

Bretagne Réunie semble peut-être manquer de punch ou de réactivité, mais a su être agitateur grâce à sa pétition, inimaginable au début.

Du coup, il fallait que les forces au pouvoir arrivent à détourner la dynamique.

Et voila, c'est fait, en créant ALB.

Killian Le Tréguer
Mardi 27 avril 2021

Le candidat EELV Pays de la Loire (qui oscille entre En Marche, les verts, le PS depuis 5 ans...) est tout simplement hostile à la réunification dans la droite de la Gauche PS locale à la Ayrault ou à la Batteux. Cela suinte de partout !

Cela suinte tellement que les "Insoumis" ligériens n'hésitent même pas à se rallier à ce député macronien de 2017 sans sourciller.

"A la Nantaise" montre en ce moment son véritable visage...un machin totalement nanto-centré, de bobos. Le président de cette asso sera dans 20 ans Vice-Président ou un truc du genre au Conseil Régional Pays de la Loire à la manière d'un Dantec ou autre élu PS du coin anciennement dans l'associatif.

Quant à Breizh Civic Lab, cet OVNI non identifié qui vend depuis le départ du vide sur fond de bannière étoilée sauce euro-vaticanaise, il ne fait aucun doute que son discours qui noie le poisson est totalement compatible avec le Grand-Ouest qui est de très loin la pire chose qui pourrait arriver à la Bretagne.

Cette revendication administrative prend une très mauvaise tournure et n'est absolument pas le préalable à tout. La réunification administrative ne peut être au contraire potentiellement qu'une conséquence de la réalisation d'autres revendications.

Je dis depuis le départ que la première étape à la réunification de la Bretagne est la formation d'une collectivité spécifique sur le modèle corse et partiellement alsacien (pour le transfert de compétences). Il faut également une reconnaissance officielle linguistique.

Si il n'y a pas cela avant, alors c'est le gros bidule à la mode angevine qui s'imposera dès que l'on remettra cette question administrative sur la table.

Franck
Mardi 27 avril 2021

@ Michel Bernard : Les conséquences -

Les Pdl se sont-ils préoccupés des conséquences de la séparation du 44 avec le reste de la Bretagne?

Le 44 est depuis plus de 1000 ans en Bretagne. .

Par ailleurs les associations oeuvrant pour la réunification ont réfléchi à l'avenir des Pdl sans le 44.

L'Anjou appartient naturellement à la belle Région du Val de Loire. Elle travaille avec elle, en particulier pour le tourisme.

La Vendée dit haut et fort qu'elle peut se débrouiller seule -elle le fait déjà. Ce qui inquiète d'ailleurs la Région des Pdl. Vendée Globe mais pas Pdl Globe. Vous avez encore du travail à faire ! (Car la côte du 44 se dénomme Bretagne sud )

La Sarthe semble se désintéresser du problème. Reste la Mayenne.

D'autres alternatives existent

Ce sont bien les habitants du territoire de la Loire-Atlantique qui doivent se prononcer en premier par une consultation simple : ce serait plus prudent au départ.

La mer a déjà fait le job : ses marées s'arrêtent dans la région d'Ancenis.

jakez Lheritier de St Nazer
Mercredi 28 avril 2021

La Loire Atlantique détachée sans votes,doit retrouver sa Bretagne sans votes..

Un vote négatif que ce soit à un référendum impossible ou à une consultation bidon (NDDL) enverrait les militants bretons vers quelle voie d'après vous?

A la Bretonne fait "feu de tout bois" avant les élections départementales et "régionales" sur ordre et avec des moyens qui interrogent.

Son attitude de ne pas inviter le Parti Breton est un signe d'allégeance aux partis français et à une course à la soupe !

Quels sont les autres listes invitées?

Cela ressemble à la période 1979/ pré élections de F Mitterrand avec un entrisme et une prise de contrôle de certaines associations bretonnes en Loire Atlantique.

Avec le 1 er mai qui arrive quels soutiens envoie t on à la Fonderie de Bretagne de Caudan dans le Morbihan;dernière fonderie de Bretagne?Réunification Syndicale Bretonne.....

François
Vendredi 30 avril 2021

Oui A la bretonne fait feu de tout bois

.A la bretonne est partie à la conquête de Redon au nom de la pétition des 105 000. Pour financer un sondage. En a-t-elle mesuré les conséquences ? Probablement pas. Une ambition aveugle la dirige coûte que coûte. Quoi qu'il arrive. Et plus ses projets sont mis à jour et plus elle intensifie son emprise. Une hydre.

Brocélbreizh
Vendredi 30 avril 2021

Demander un référendum au niveau départemental est un chemin plus sinueux que de faire un décret dans un régime hyperprésidentialiste.

Et Monsieur Cueff qui intègre dans son équipe d'anciens élus socialistes- has been- mais qui ne veut pas communiquer pour mettre en œuvre un arrangement avec des mouvements politiques autonomistes de BZH. Affligeant.

Déclarer ne pas vouloir "confiner la démocratie" tout en alimentant la confusion et la division témoigne d'un grand écart entre les discours et les actes. Prétention mal placée n'est pas savoir être.

Cet individualisme se paiera dans les urnes...

Je regrette en outre que Mr Ollivier fournissent ses compétences et ses connaissances pour cette liste.

C'est à mes yeux une erreur politique.

Il n'est pas nécessaire de regarder dans une boule de cristal pour connaitre le vainqueur des régionales.

Ce ne sera pas Monsieur Cueff.

"A part la droite, il n'y a rien au monde que je méprise autant que la gauche." Pierre Desproges.

jakez Lheritier de St Nazer
Vendredi 30 avril 2021

Qui mène A la Bretonne ?

Qui leur donne de tels moyens,de telles "ouvertures".

C'est à expliquer.

Lesur
Vendredi 30 avril 2021

Je suis convaincu, cher Jakez Lheritier de Sant-Nazer, que quelqu'un ou quelque chose manipule ALB. C'est trop bien orchestré.

J'observe cela de loin maintenant, mais j'ai quand même bien vu que depuis plusieurs années Bretagne réunie a été infiltrée en catimini, puis, second front, le CL Nantais en force. Lesquels semblent être les dirigeants de ALB qui militent pour des outils (sondage sur tout PDLL, référendum) qui ne peuvent que nous desservir.

En théorie politique, on appelle cela de la diversion.

Rien de plus démobilisateur pour un mouvement quel qu'il soit.

C'est donc de la manipulation.

Mais qui est donc derrière ? Eh oui, qui leur donne une telle audience ?

penn kaled
Samedi 1 mai 2021

Je suis un peu surpris , que mon dernier commentaire n'ait pas paru ,pourtant çà continue encore ce matin la propagande anti réunification chez ouest france .

ABP
Samedi 1 mai 2021

@ penn kaled

je ne vois pas trace d'un commentaire non publié.

Merci de le réenvoyer

ABP

François
Samedi 1 mai 2021

Tout à fait légitime de se soucier des modalités d'un parcours qui, avec la pétition des 105 000, a fait un pas de plus vers la réunification . Ce parcours ne peut pas être mené par une seule association ou même deux...ni seulement par des élus. Car le projet est fragile de par la loi qui l'entoure

Article L4122-1 en vigueur en 2021 les limites territoriales peuvent être modifiées :

1par la loi après consultation des conseils régionaux et des conseils généraux intéressés.

2peut être demandée par les conseils régionaux et les conseils généraux intéressés

un décret en Conseil d'Etat modifie les limites territoriales de départements limitrophes

3 n'appartenant pas à la même région, et qu'un avis favorable a été émis par les conseils généraux et par les conseils régionaux,

La question si on veut rester dans la légalité : quel candidat en Pays de la Loire se prête à cette exigence ?

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.