A l'Ouest France, du nouveau
Éditorial de Philippe Argouarch

Publié le 25/11/03 17:55 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

On savait qu’Ouest France se réclamait de l'humanisme et de la démocratie chrétienne mais certains avaient remarqué que les Droits de l'Homme pour OF ne comprenaient pas forcément les droits culturels ou linguistiques et que les hommes ne comprenaient pas forcément les autonomistes bretons puisque pas grand-chose n'était dit ou reporté au sujet de prisonniers politiques incarcérés sans jugement depuis 4 ans.

Bien cela vient de changer puisque le PDG du groupe lui-même, M. François Hutin, a écrit dans l'édition du mardi 25 novembre 2003, un éditorial qui fera date dans les annales de ce journal: "Alain Solé attend son jugement depuis quatre ans: Une atteinte aux droits de l'homme".

A citer ce passage remarquable paru sur la première page du quotidien: "Ainsi un homme, Alain Solé, est interné depuis quatre ans. Il est placé en détention préventive où il attend, en vain, son jugement. Nous ne nous prononçons pas sur la réalité des actes qui lui sont imputés, quels qu'ils soient. L'homme doit être jugé. Il est anormal qu'il n'ait pas déjà comparu devant une juridiction. Ce maintien en détention sans jugement, sans condamnation est une violation de l'article 3 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme."

Bravo donc à M. Hutin pour cette prise de position courageuse.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.