-- La réunification --

90 signatures en une soirée en Brière pour la pétition des 100.000

Au Festival de la vannerie à Mayun en Brière le 22 juillet.
Au Festival de la vannerie à Mayun en Brière le 22 juillet.

Les membres de l'association Bretagne Réunie sont toujours aussi actifs pour faire signer la pétition demandant un référendum en Loire-Atlantique, en relation avec le droit d'option donné à chaque département de rester ou sortir de sa Région vers une autre. Il faut savoir que cette pétition avait déjà recueilli plus de 50.000 signatures en juin dernier.

« Nous faisons signer une pétition pour demander un référendum afin que les citoyens choisissent si notre département reste en région Pays de la Loire ou retourne en région Bretagne. Depuis le 1er janvier 2016 un département peut changer de région. Et nous avons jusqu'à fin décembre 2018 pour obtenir 100.000 signatures, soit 10 % du corps électoral de Loire-Atlantique, condition sine qua non pour obtenir que le référendum soit proposé ».

Nous recevons ce récit de Patrick Lecat, de Saint-Nazaire :

Je suis allé samedi soir à Mayun pour le fest noz du Festival de la vannerie. Contrairement à ce que je croyais il y avait plein d'«étrangers» au département, des gens du Morbihan surtout.

Plein de jeunes étrangers aussi, venus du château de Ranrouët proche.

D'autres dansaient tout le temps sans jamais de pause et je n'ai donc pas pu les approcher. Et puis, à partir de 23 h il faisait trop sombre, les jours raccourcissent déjà !

Le maire de La Chapelle-des-Marais n'a pas signé mais m'a dit qu'il était de tout coeur avec nous. Une personne a voulu me dégager car je n'avais pas le droit de faire signer dans une fête privée, mais ce fut sans suite.

Pour la soirée j'ai fait 90 signatures, ce n'est pas mal pour une petite fête !

Ambiance inégalable en Brière avec les gens qui vous serrent la main même sans vous connaître.

Au bout d'une heure j'ai eu la première personne qui a refusé de signer et elle venait de... Saint-Nazaire !

Au total depuis le 25 juin nous avons quand même fait 720 signatures à 3 personnes, arriverons-nous à 1.000 pour la fin du mois ?

La raison de cette pétition, rappel

Texte de Bretagne Réunie le 16 juin 2016. Extraits du dossier réunification paru en pdf dans (voir notre article) : «Les 100.000 : un référendum peut en cacher un autre».

La démocratie bloquée en Loire-Atlantique. Depuis 40 ans les citoyens de Loire-Atlantique affirment régulièrement leur volonté de voir leur département réintégrer la région Bretagne et ils ne sont pourtant pas entendus par les responsables politiques comme encore récemment à l'occasion de la réforme territoriale de 2014.

Tous les nombreux sondages indiquent avec une moyenne de 70 % le souhait des habitants de Loire-Atlantique et de la région Bretagne de se retrouver au sein de la même région.

Les nombreuses manifestations attestent de cette volonté : en 2014, le 19 avril, 6.000 personnes manifestent à Nantes pour un referendum sur la Réunification ; le 28 juin, ce sont 12.000 personnes et le 27 septembre ce sont 30.000 personnes dans la rue (peu de sujets mobilisent autant de citoyens).

Les votations citoyennes confirment dans les urnes cette volonté. Ces votations ont été organisées par l'association Dibab et les habitants, de novembre 2014 à novembre 2015, dans 21 communes (dont 8 en Loire-Atlantique) sur la réunification (1). Elles réunissent jusqu’à 21 % des électeurs. C’est-à-dire autant que pour des consultations locales officielles (fusions de communes...) (page 3).

En mai 2014, Philippe Grosvalet, président du Conseil départemental de Loire-Atlantique, déclarait déjà « Si la Loire-Atlantique ne se retrouve pas avec la région Bretagne en cas de changement des limites régionales, je proposerai d’organiser un référendum local » (page 4) et (2).

(voir le site) pour le PDF de la feuille de signatures et (voir le site) pour celui des conseils-mode d'emploi lors des séances de signatures, qui parurent avec (voir notre article).

La Pétition des 100.000 sur ABP, chronologie

Juin 2016, le 16 : Les 100.000 : un référendum peut en cacher un autre : (voir notre article)

Novembre 2016, le 9 : Réunification de la Bretagne. Mobilisation générale dimanches 20 et 27 novembre : (voir notre article)

Janvier 2017, le 20 : Pétition des 100.000. Appel à la mobilisation pour les prochaines élections : (voir notre article)

Avril 2017, le 12 : Loire-Atlantique en Bretagne : appel à la mobilisation pour la présidentielle : (voir notre article)

Mai 2017, le 9 : Pétition. Déjà 37.702 signatures ! #Les100000 #Merci : (voir notre article)

Juin 2017, le 9 : Réunification : Appel à la mobilisation pour les législatives : (voir notre article)

Notes

(1) Voir les communiqués de Dibab sur ABP avec votation citoyenne en recherche.

(2) Philippe Grosvalet s'était d'abord déclaré contre la consultation : (voir notre article) du 4 octobre 2014. Extraits :

« Dans l'édition nantaise de Ouest France du 4 octobre, Philippe Grosvalet, président du conseil général de Loire-Atlantique, répond négativement à la question d'une éventuelle consultation des habitants du département sur la question du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne (article non en ligne) ».

Et « Philippe Grosvalet reconnaît cependant que la population se sent majoritairement bretonne (les habitants (…) pensent que la Loire-Atlantique est bretonne) ».

Pourtant en mai 2014 : (voir notre article), il s'y montrait favorable, mais c'était au moment du spectre du Grand Ouest et « Face à la perspective d'une fusion [de la région PDL] avec la région Centre ou Poitou-Charentes...», il a déclaré « Je n'accepterai pas que la Loire-Atlantique ne soit pas avec la Bretagne ». Donc favorable à la fusion Bretagne-Pays de Loire...

Document PDF 42727-feuille_petition_signatures.pdf Feuille de pétition des 100.000 éditée par Bretagne Réunie . Source : Bretagne Réunie
Document PDF 42727-4pages_petition_signatures_mode_emploi.pdf Guide explicatif de la pétition des 100.000 . Source : Bretagne Réunie
Voir aussi :

Correspondante ABP depuis février 2007.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 0 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.