Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Fabrication d’un casier à homards en bois de châtaignier à Pors Poulhan en Plozevet en 1965. Extrait du film n°132 « Les pêcheurs de Pors Poulhan.
Fabrication d’un casier à homards en bois de châtaignier à Pors Poulhan en Plozevet en 1965. Extrait du film n°132 « Les pêcheurs de Pors Poulhan.
- Dépêche -
7300 documentaires accessibles au public sur le site de la cinémathèque de Bretagne
Tout n’est pas encore numérisé. Il en reste un peu plus de la moitié à numériser sur les plus de 15 050 films annoncés.
Philippe Argouarch pour ABP le 12/11/20 18:19

En raison du confinement lié à la pandémie du coronavirus, la Cinémathèque de Bretagne, basée à Brest, offre à tous sur leur site un accès gratuit à 7300 documentaires en streaming, soit en flux non téléchargeable mais aussi non exportable contrairement à Youtube qui offre cette possibilité.

Un trésor d’images

Les films s’échelonnent de 1910 à 2010, un siècle de cinéma en Bretagne. La collection contient des films amateurs qui sont des témoignages de la vie en Bretagne au XXe siècle, d’autres sont des documentaires uniques sur des professions et des activités aujourd’hui disparues, voire des actualités du moment. La plupart des films portent sur la Bretagne y compris la Loire-Atlantique. Les contenus en breton sont signifiants et deviendront sans doute très précieux pour les linguistes même si, souvent, ce sont des bribes, juste quelques phrases.

Les cinq films qui auraient été les plus visionnés en 2020 sont accessibles sur cette page .

Un immense travail en cours

Tout n’est pas encore numérisé. Il en reste un peu plus de la moitié à numériser sur les plus de 15 000 films annoncés. La base de données de la cinémathèque contiendrait en réalité plus de 32 000 titres. Sauf qu’elle n’a des droits de diffusion que sur une partie d’entre eux. La cinémathèque est dépositaire de milliers de films archivés sans aucun droit de diffusion pour le moment, signale Mevena Guillouzic-Gouret responsable de la valorisation en ligne et des projets en langue bretonne. Certains films subventionnés par la Région feront l’objet de négociations auprès des maisons de production.

D’après le responsable technique de la cinémathèque, Nicolas Nogues, il faut sept heures pour numériser un film d’une heure, et l’association numérise jusqu’à 400 heures de films par an.

A propos

La cinémathèque de Bretagne / Gwarez filmoù est une cinémathèque associative créée en 1986 à Ploërmel par Mathilde Valverde et André Colleu, et dont le siège se situe à Brest. Elle a pour but de conserver et diffuser le patrimoine audiovisuel breton. Elle comprend aussi bien des documentaires produits par des chaînes de télévision ou de simples films d’amateurs. La cinémathèque est soutenue par le Conseil régional de Bretagne, les Conseils départementaux du Finistère et de Loire-Atlantique, la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne, la Ville de Brest (Brest Métropole Océane) et Rennes Métropole.

Bravo à cette cinémathèque pour collecter ce patrimoine.

Voir aussi :
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons