5ème Derby breton de la saison 2019-2020: le choc entre Rennes et Nantes au Roazhon Park, le vendredi 31 janvier

-- Sport --

Communiqué de presse de Comité Bro Gozh
Porte-parole: Jacques-Yves Le Touze

Publié le 30/01/20 10:50 -- mis à jour le 30/01/20 10:50
49956_1.jpg
Alan Stivell

Vendredi 31 janvier prochain, le Roazhon Park verra s’affronter les clubs de football des deux plus grandes villes bretonnes, le Stade Rennais et le FC Nantes, dans ce qui sera le 5ème derby breton de la saison 2019-2020.

Dans le cadre de la Charte des Derbys bretons, plusieurs animations seront proposées avant le début à 20h45 de ce match important pour les 2 clubs de Ligue 1: le Bagad de Cesson-Sévigné interviendra en avant-match, des milliers de drapeaux bretons seront offerts par la Région Bretagne aux spectateurs, le très grand Gwenn-ha-Du sera déployé au centre de la pelouse pendant que le Bro Gozh sera interprété par le grand Alan Stivell en l’honneur des clubs des deux métropoles bretonnes.

Les Derbys bretons, une fête populaire, une fête du foot, une fête de la Bretagne !

Et n’oubliez pas d’utiliser #derbybreton #derbibreizh !

Voir aussi :
mailbox imprimer
Le Comité Bro Gozh ma Zadoù est une association qui a pour mission de diffuser et de promouvoir l’hymne national breton, Bro Gozh ma Zadoù. Pour ce faire, le Comité Bro Gozh ma Zadoù organise des manifestations en coordonnant les différents ensembles musicaux qui ont cet hymne à leur répertoire, notamment les chorales, les bagadoù et les orchestres.

Vos commentaires :

Muichka
Jeudi 30 janvier 2020

Bravo le Comité !

jakez Lheritier
Vendredi 31 janvier 2020

Bravo ,et préparons le 9 Mai à la Baujoire pour la venue de Brest à Nantes.

Puis ,que devient le projet du challenge Anne de Bretagne en Rugby à XV avec les équipes de fédérales 1,2 et 3 de Bretagne?

Le comité Bro Gozh et celui d'anne de Bretagne devraient s'y associer.

Lucien Le Mahre
Vendredi 31 janvier 2020

A cette occasion, le comité Bro Gozh, attaché à la ré-appropriation de l'Hymne breton par les Bretons eux-mêmes, va pouvoir apprécier un bel accomplissement de son patient travail. Et nous tous également !

Rafig
Vendredi 31 janvier 2020

En tant que nantais côtoyant des rennais et lorientais au travail, je serais plus modéré sur la portée réelle de ce Derby breton. Des descendants de bretons totalement acculturés et hargneux vis-à-vis des nantais parce qu'ils sont supporteurs du Stade Rennes. Refus de parler correctement de la Bretagne. Un mélange de "nationalisme B4" de la région administrative bretagne et de propos types Front National.

Et du côté nantais, il suffit d'écouter France Bleue LA-Vendée ou la presse locale qui escamotent systématiquement les mots Bretagne et breton.

Il faut absolument que ces Derby bretons soient maintenus plusieurs années pour finir par infuser.

Comité Bro Gozh
Vendredi 31 janvier 2020

Merci pour vos commentaires et vos encouragements . Pour Rafig, il est vrai que certaines réflexions peuvent être quelque peu "de bas étage" mais globalement depuis le 30 août dernier, les derbys en question sont plutôt appréciés et le qualificatif de "derby breton" commence à être repris par la presse. Voir aujourd'hui dans L'Equipe par exemple. A nous tous de persévérer ! Ne pas oublier d'utiliser sur les réseaux le #derbybreton ! Merci !

Dominig YVON
Dimanche 2 février 2020

Bientôt, les supporters de foot (ou de rugby,foot gaélique ou autres) chanteront plus souvent le Bro Gozh Ma Zadoù, que bon nombre des militants Bretons, qui ont critiqués les débuts du comité Bro Gozh......Amusant ....N'étant que militant et non supporter , j'ose cette ironie......N'oublions pas la ferveur des chants Gallois dans les stades.....Et ce qu'ils transmettent......Bravo au comité Bro Gozh

Philippe LR
Mardi 4 février 2020

@ Dominig YVON : vous prenez un peu (comme souvent malheureusement en Bretagne) des désirs pour des réalités, ce qui à mon sens plus destructeur que constructif. Malgré une réelle implication d'un club comme Rennes derrière le Bro Gozh (ce qui me surprend assez à vrai dire), cela ne prend absolument pas...alors que cela fait bien 7 ou 8 ans maintenant que cet hymne est régulièrement entendu.

Par ailleurs le jour où on verra la même chose en LA que ce qui se fait autour des matchs contre Nantes en B4, on en reparlera. Un peu marre de lire des nantais se plaindre des bretons alors que Nantes ne fait RIEN pour promouvoir la Bretagne...cela ne peut pas être à sens unique, surtout que Nantes devrait être un moteur, et non un boulet vu le poids démographique de cette ville.

Attention quand même à ne pas rattacher des symboles de l'identité bretonne au seul Stade Rennais à la fin...faire du Bro Gozh l'hymne du Stade Rennais ne fait pas de la pub à cet hymen à la fin en réalité (surtout que les rennais l'entonnent même pas).

Comité Bro Gozh
Mardi 4 février 2020

A Philippe LR. Il est faux de dire que le Bro Gozh n’est pas chanté au Roazhon Park. Avec le stade de la Rabine à Vannes, c’est là où on le chante le mieux . Quant à Nantes, il ne vous aura pas échappé que nous faisons au mieux pour faire avancer les choses. Toutes bonnes volontés sont les bienvenues.

Dominig YVON
Jeudi 6 février 2020

@Philippe LR C'est parce qu'on a des désirs(ou des rêves) qu'ils peuvent devenir réalité....

Quoi de mieux que les stades pour faire connaitre le Bro Gozh.

Ignorez par beaucoup puisque l'école n'enseigne que le roman historique frañcais, le sport popularise cet hymne national Breton. Comme le Gwenn ha Du , que tous reconnaissent comme un symbole.....

Laissons aux supporters le temps de s'approprier, s'ils le souhaitent, ces symboles....

Une devise de St Exupery :" fait de ta vie un rêve, et fait de ce rêve une réalité"

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 0 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.