Alvan & Ahez reçoivent la médaille de l'Institut Culturel de Bretagne
Reportage de Philippe Argouarch

Publié le 26/09/22 8:14 -- mis à jour le 26/09/22 09:48
Ahez reçoit la médaille :
Réalisation : ABP
(263 vues)

Le trio de chanteuses bretonnes brittophones Ahez, associé au Rennais Alvan, avaient représenté la France à l’Eurovision, le samedi 14 mai, à Turin. Samedi 17 septembre à Josselin, Ahez a reçu la médaille de l'Institut culturel de Bretagne - Skol Uhel ar Vro. "C'est un véritable honneur pour nous de recevoir cette distinction pour avoir mis en avant la langue bretonne et sa culture sur la scène internationale", a déclaré le groupe.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Les trois chanteuses ont réalisé leur scolarité en immersion linguistique, via les écoles Diwan, où elles se sont rencontrées et ont commencé à chanter en breton. Grâce à Louise Ebrel, elles ont appris le chant à répondre, le fameux kan ha diskan. Alexis Morvan (Alvan) s'inscrit dans le courant de la musique électronique en Bretagne

Voir aussi :

4  0  
mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.