Un empereur en Gaule ?!

-- Histoire de Bretagne --

Reportage de Istoerioù Breizh
Porte-parole:

Publié le 12/10/21 22:30 -- mis à jour le 12/10/21 22:44
L’emire des Gaules
Réalisation : Istoerioù Breizh
(2348 vues)

Au milieu du IIIè siècle apr. J.-C., l'empire romain est en crise. Les usurpateurs se multiplient et on voit apparaître le premier "Empereur de Gaule".

N'oubliez pas de partager !

Pour les t-shirts c'est par là :

Vous pouvez me soutenir sur Tipeee:

https://www.tipeee.com/istoeriou-breizh

Et sur Utip :

Réseaux Sociaux

Instagram :

Facebook:

Twitter:

Discord:

Références:

La chronologie des empereurs gaulois

-Jean Lafaurie-

S'il y a des influences celtiques dans l'empire des Gaules

-Camille Jullian-

Histoire de la Gaule, tome IV

-Camille Jullian-

De Cæsaribus, XXXIII et XXXV

-Aurelius Victor-

L'armée romaine dans la tourmente. Une nouvelle approche de la crise du troisième siècle

-Yann Le Bohec-

La monnaie locale en Gaule à la fin du IIIe siècle, reflet de la vie économique

-Jean-Baptiste Giard-

The Gallic Empire. Separatism and Continuity in the North-Western Provinces of the Roman Empire AD 260-274

J.F.Drinkwater

(Compte-rendu par Christol Michel)

Voir aussi :
tags : Istoerioù Breizh,,
mailbox imprimer
Chaîne d’Histoire de Bretagne sur Youtube
Vos 1 commentaires
Jean-claude EVEN
Mercredi 13 octobre 2021

Excellent commentaire. Je vous signale aussi : les Empereurs gaulois. Maurice Bouvier-Ajam. Taillandier. 1984. Attention cependant à ne pas confondre l' Armorique de l'époque avec la Petite Bretagne. Ce sont des concepts différents. Les confondre peut induire le lecteur et l'auditeur en erreur. Si vous souhaitez donner suite à cet échange : MARIKAVEL@wanadoo.fr. Bonne soirée.

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.