Denez Prigent reçoit le Collier de l’Hermine

-- Culture --

Reportage
Par Philippe Argouarch

Publié le 26/09/21 12:06 -- mis à jour le 26/09/21 12:06
Message de Denez Prigent (en breton puis en français)
Réalisation : ABP
(286 vues)

Hier à Quimper, Denez Prigent a reçu son Collier de l’Hermine. Il a confié que ce collier lui « donnait encore plus de courage pour aller de l’avant dans un monde où il est de plus en plus difficile de parler en breton, de chanter en breton, d’être en breton dans une France qui devient de plus en plus tyrannique. »

Il a alors récité le texte de An Avel a-benn (en français Vent debout), une chanson de son dernier album Stur an Avel

En avel a-benn ni ‘ziwano

Ni a gresko,ni a zesko

En avel a-benn ni ‘weñvo

Ni ‘zisec’ho ni ‘gollo

En avel a)benn ni ‘ouelo

N’eus forz ni ‘gendalc’ho atav !

Ebn avel-benn ni ‘goshaio

Ni ‘galedo, ‘n em zifenno

En avel a-benn ni a frouezo

C’hoazh had adare, diarzav

En avel a-benn ni ‘hado

Ni ‘eosto ha ni ‘drec’ho

En avel a-benn ni ‘gano

Ha tu an avel ni ‘cheñcho

Voir aussi :
tags : Denez Prigent,,
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
Marie-Josée Christien
Lundi 27 septembre 2021

Bravo à Denez !

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.