Une première : l’AG de Produit en Bretagne en visioconférence

-- économie --

Compte rendu
Par Philippe Argouarch

Publié le 12/02/21 13:57 -- mis à jour le 13/02/21 10:27
L’intégralité de l’AG de PEB
(113 vues)
51718_3.jpg
Produit en Bretagne : 472 entreprises et 110 000 salariés. Créée en 1993, PEB est la première marque régionale collective en France et sans doute en Europe. 5500 produits sont porteurs du logo.

Filmée et diffusée en visioconférence par l’entreprise bretonne An Tour Tan Web Media (ATTWM) et présentée depuis un studio de l’entreprise Yves-Rocher à La Gacilly, l’Assemblée Générale 2021 de Produit en Bretagne a été suivie en visioconférence ce matin par des centaines de chefs d’entreprises et de responsables du monde économique breton.

Animé par la journaliste Céline Monsallier, le plateau a rassemblé Loïc Hénaff, le président de PEB, Malo Bouëssel du Bourg, le directeur, Jacques Rocher (au début), Samuel Petit, le rédacteur en chef du Télégramme, François-Xavier Lefranc, le rédacteur en chef de Ouest-France , et deux douzaines d’intervenants via des vidéos.

C’est dans un contexte difficile au vu de la crise sanitaire que Loïc Hénaff a confirmé les nouvelles directions :

  • Achat local : encore plus dans le contexte de la crise sanitaire mais c’est l’essence de Produit en Bretagne.

  • Transition vers le RSE, c’est-à-dire la « responsabilité sociale (ou sociétale) des entreprises où le « e » peut signifier aussi « environnementale ». Un minimum d’engagements sera demandé aux futurs membre de PEB.

  • Création du label responsable territorial « Bretagne RSE 26000 » basé sur la norme internationale ISO 26000. La Responsabilité Sociétale des Entreprises est un « concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire» selon la définition du Ministère de la Transition écologique et solidaire. PEB veut aussi y intégrer la dimension culturelle.

  • Favoriser les relocalisations : un potentiel de 130 000 emplois durables selon une étude commanditée par PEP. Des emplois par dizaines de milliers peuvent être créés dans l’aéronautique, les matériaux composites, les équipementiers agroalimentaires, dans l'informatique et les Télécoms sans oublier l’internet.

  • Assurer les stages d’entreprises pour les étudiants et les nouveaux diplômés dans les entreprises PEB.

  • Accélérer la numérisation avec une application PEB pour le téléphone et un nouveau site web (prévu pour avril 2020).

Les notions d’achat local, de localisation, de relocalisation, d’autonomie stratégique, de sécurité sanitaire, de sécurité alimentaire, sont vraiment en ligne avec les fondements de Produit en Bretagne_Loïc Hénaff

L’achat local c’est notre fond de commerce, depuis toujours on le fait_Malo Bouëssel du Bourg

Un projet de faire évoluer à nouveau le logo vers encore plus d’emphase sur les liens a suscité de l’inquiétude de la part des participants qui avaient la possibilité de s’exprimer via des messages d’écran. En effet, ce nouveau logo n’aurait plus la carte de Bretagne. On sait que cette carte était devenue emblématique car couvrant les cinq départements.

Document PDF 51718-dossierdepresseag2021.pdf Le dossier de presse de l’AG 2021. Source : PEB
Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.

Vos commentaires :

jakez Lheritier de St Nazer
Dimanche 14 février 2021

Produit en Bretagne:

Pourriez vous envisager une bourse à l'emploi avec les compatriotes qui veulent vivre travailler au pays.

Surtout garder la carte de la Bretagne dans le logo.

Etrange que certains y aient pensé?

Killian Le Tréguer
Dimanche 14 février 2021

Concernant le logo, à partir du moment où Produit en Bretagne couvre les entreprises qui produisent en Région Bretagne et dans le 44 exclusivement (à vérifier à la loupe d'ailleurs, si le périmètre est bien respecté, si c'est bien le lieu de production et non juste un siège social ou un hangar à la Amazon), il n'y a que cela qui compte.

La carte alourdi le logo effectivement et puis y voit uniquement un bout de l'estuaire, tout comme on voit d'ailleurs un bout du littoral avranchin-cotentin (elle n'est pas donc si indicatrice que cela).

kris braz
Dimanche 14 février 2021

Fort intéressant et bien mené, mais volet culture (et présence féminine) maigrissime et - sauf erreur de ma part - aucune mention de la langue bretonne.

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 6 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.