Marc Le Fur : Il faut que la Région Bretagne ait une parole forte sur ND des Landes

 

Cet article VIDEO : Il faut que la Région Bretagne ait une parole forte sur ND des Landes est apparu en premier sur Site de Marc Le Fur.

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Vos commentaires :

André Gilbert
Vendredi 5 janvier 2018

Au cas ou Mr Le Fur ne le saurait pas , il serait bon de l'informer qu'il existe Rennes et Brest qui sont capables de relier la Bretagne "au reste " du monde.

les tempêtes actuelles ,nous démontrent qu'il y a un dérèglement climatique , alors arrêtons de bétonner , pour la "grandeur" de quelques élus

il serait temps aussi que finisse le "pouvoir" d'imposer au peuple, des décisions contraires à son intérêt.Préservons la terre cultivable , c'est l'avenir de nos enfants

en quoi cela change t il la vie de Mr Beaumanoir , de prendre l'avion à NDL , plutôt qu'à Rennes ? il serait plus vite rendu en Chine , d'où provient la majorité de ses produits ? qu'il développe plus tôt une ligne maritime Chine /Bretagne à St Malo , par exemple , lui qui dit ne pas se mêler de politique , mais qui indique , par lettre ouverte, ses préférences pour les municipales

Paul Chérel
Vendredi 5 janvier 2018

@André Gilbert. Sauf changements très récents, il me sembre que toutes les destinations lointaines (internationales et intercontinentales) au départ de Brest et Rennes font escale à .... Paris, lors de l'aller et lors du retour, même celles qui sont situées à l'Ouest. Merci de vérifier ! Paul Chérel

Yoann
Samedi 6 janvier 2018

Euh... C'est un choix du ministere des transports. Nantes et Rennes sont a une paire d'heure de TGV de CDG. Brest une triplete de plus ... Je viens regulierement de l etranger a RNS, NTE et BES.

NTE n'est pas misa jour cela en devient honteux. NDDL n'as aucune raison d existent, sauf pour le dernier P du PPP...

Pétillon Pierre
Samedi 6 janvier 2018

Et ils en pensent quoi nos élus "breton" de la réunification de la Bzh ? De la création d'une collectivité unique bretonne ? De la co officialité de la langue bretonne ( ou des langues de Bzh pour faire verbiage ouestiti ) ? Du rééquilibrage économique Est-Ouest de la Bzh ? De la désertification du Kreiz Bzh et de la pression démographique sur les côtes ? Du "grand remplacement" par expulsion de Bzh des jeunes diplômés ou non et arrivée massive de néo retraités parisiens ? Du suicide d'agriculteurs ? De l'artificialisation des sols ? Etc... La liste est longue ! Et l'Emsav politique inexistant !

TY JEAN
Samedi 6 janvier 2018

Rennes est à 1 h 25 de Paris en TGV et le patron de Beaumanoir vante le virtuel NDDDL. Il doit être sérieusement fâché avec la géographie locale.Concernant les brestois, quimpérois, grosses berlines, ou pas, il faudrait compter 3 à 4 h de route pour se rendre à NDDDL,sans oublier une r n 165 subissant de plus en plus des bouchons et embouteillages quotidiens.

Jack Le Guen
Samedi 6 janvier 2018

@Ty jean

Rennes-Paris c'est pas la même chose que Rennes-CDG en temps et en coût et en problèmes de toutes sortes. RER en panne ou en grève, embouteillages et prix taxi forfaitaire c'est Paris-CDG 50 euros. En gros le trip à CDG pour un Breton c'est 200 euros en plus en transports et en nourriture en espérant ne pas devoir passer la nuit à l'hotel à Roissy pour ne pas louper l'avion qui part le matin car 75 euros en plus. 200 euros c'est 50% en plus du prix du billet pour un vol vers une ville d'Europe même plus sur un vol low cost.

spered dieub
Dimanche 7 janvier 2018

TY JEAN a raison quand il parle du temps de trajet des villes de l'ouest Breton à NDDL .En fait le projet de NDDL peut ,peut être tenir la route ou la piste ! dans un concept de rapprochement de Paris à l'est Breton et est un des facteurs qui va favoriser l'émergence de la région grand ouest ,et donc éliminer toute référence à la moindre existence d'une Bretagne politique 'grand rêve des Ayrault et compagnie .Ce projet va à contre sens d'une organisation des infrastructures dans l'organisation de la Bretagne et de son équilibre territorial ,dans ce sens je suis un peu jacobin Breton !!! ,car il va évidemment confirmer définitivement la fracture territoriale avec un est breton qui se tournera prioritairement vers le Maine l'Anjou ,le Poitou,la Normandie et se rapprochera du futur grand Paris .Ensuite comment voyez vous l'avenir de l'ouest Breton ? paradoxalement ce cas de figure pourrait provoquer un mécontentement de la population, favorisant cette fois naturellement la montée d'un sentiment indépendantiste dans le territoire concerné .La solution la plus cohérente serait le développement de l'aéroport de Lann Bihoué assez bien centré dans la perspective d'une Bretagne à cinq départements .(Je parle volontairement d'est et d'ouest de la Bretagne ,car ses limites ne se superposent pas sur celles de la haute et de la basse Bretagne ) Mon analyse se situe également en dehors des éventuels problèmes environnementaux vu que l'on ne ferait que les reporter plus ou moins sur un autre site .

spered dieub
Vendredi 12 janvier 2018

Quoique que l'on pense ,il va falloir se rendre à l'évidence qu'il y a une forte probabilité que le projet de Notre Dame des landes va être abandonné .C'est justement l'occasion opportune pour les politiques et acteurs économiques Bretons de demander de faire étudier en urgence la faisabilité d'un aéroport international à Lann Bihoué ,et si ce n'est pas possible dans un autre endroit, qui serait un bon compromis dans le cadre de la Bretagne à cinq départements .

Écrire un commentaire :

Combien font 4 multiplié par 8 ?

Publicités et partenariat