-- Festivals --

Un coup de jeune sur Taol Kurun 2018 !

Chronique de Kerne Multimédia (porte parole Fanny Chauffin) publié le 25/12/17 11:38

Changer de regard... pour une Bretagne plus créative et plus réactive ?
Changer de regard... pour une Bretagne plus créative et plus réactive ?

24e festival en pays de Quimperlé, 24 ans de festoù-noz, de cinéma, de conte, de poésie, de théâtre...

50 animations et spectacles en tous genres, quiconque va sur le site trouvera au moins un événement à son goût, certains viendront presque tous les jours... Le thème ? «Changer de regard». Changer de regard sur le fest-noz, sur la consommation, sur les images photographiques, sur le nucléaire, sur la vie ici, en Bretagne...

Programme ambitieux qui trouvera bien des déclinaisons : conférence gesticulée de Marc Pion à Scaër, dans deux stages on apprendra à consommer moins, à domestiquer sa poubelle, à fabriquer des vêtements... Le concours photo donne sa place au changement de regard à travers des clichés étonnants.

Et place aux jeunes ! Car c'est leur regard qui changera la vie ici, la vie associative, qui compte de moins en moins de jeunes dans ses cadres, le fest-noz qui voit des danseurs aux cheveux blancs et gris de plus en plus nombreux, quand ils ne constituent pas l'essentiel de l'assemblée...

Alors, les enfants chantent (17 au skolig kan ha diskan de Bannalec) ; ils jouent du théâtre en breton (8 au skolig c'hoariva qui présenteront leur pièce avant les lycéens de Carhaix au Trévoux), ils dansent (les jeunes du collège et lycée de Kerbertrand à Quimperlé), ils sonnent et jouent de la musique (les écoles de musique du pays de Quimperlé se produiront deux fois à Saint Thurien et à Quimperlé). Ils écrivent des haikus (sur les 610 envoyés ce matin, 153 ont été écrits par des enfants dans 11 classes de Quimperlé, Bannalec, Plésidy...). Ils ont même concocté une exposition à partir de rencontres avec des bretonnants, les collégiens de la Villemarqué à Quimperlé !

Donc place aux jeunes, place à la réflexion, et place à la fête aussi : on danse, on chante, on mange (kig ha fars deux fois, un «Burns» écossais , ...). On peut s'inscrire aux stages et se dépêcher de participer aux concours (haiku, photo, caramel... et le traditionnel concours mondial d'épluchures de pommes de terre) !

Renseignements sur le site : (voir le site)

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer