Lisardo Lombardía, le capitaine à la barre du Festival Interceltique de Lorient

-- Interceltisme --

Interview
Par Philippe Argouarch

Publié le 10/08/17 23:06 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Lisardo Lombardía est un Breton de coeur de 62 ans qui dirige depuis 2007, le plus grand festival de France, avec 750 000 visiteurs, le festival interceltique de Lorient.

42841_1.jpgLisardo Lombardía

Né en Espagne dans les Asturies, le docteur Lisardo Lombardía est diplômé de médecine. Pourtant, ses études terminées, il se dirige vers les questions culturelles et l'aspect anthropologique de l'être humain. Il intègre d'ailleurs cette dimension culturelle dans sa lutte contre le franquisme de cette époque . (voir le site) du monde sur le sujet. En Espagne, il devient chef du service culturel du journal Nueva España, puis fonde une maison d'édition.

Il découvre la Bretagne pour la première fois, à Lorient en 1977. Il y vient pour faire un stage en psychiatrie alors qu'il est étudiant en médecine. Plus tard, alors qu'il s'implique de plus en plus dans le mouvement culturel asturien, il commence à venir régulièrement en Bretagne en suivant la délégation asturienne au festival interceltique de Lorient. En 1987, il arrive pour la première fois à la tête de cette délégation. Occupant pendant 22 ans cette fonction, il se fait remarquer pour ses capacités remarquables d'organisation et de travail et sa rigueur budgétaire.

Il fait ses débuts comme directeur du FIL lors de l'édition 2007 qu'il codirige avec Jean-Pierre Pichard. En 2008, Jean-Pierre Pichard finit par le choisir pour le remplacer en tant que directeur du festival et il forme depuis, avec le président Noël Couëdel, la nouvelle direction.

Dès le début, en 2008, il doit faire face à une baisse importante du financement de l'État, qui passe de 110 000 à 10 000 euros par édition. En plus, le festival a hérité d'une dette qui s'élève à 400 000 euros. Lisardo explique dans cette interview le plan de remboursement échelonné sur le temps et rendu possible depuis que le festival a arrêté de perdre de l'argent. A ce sujet le festival 2017 a vu l'apparition d'une diversification des offres comme les «badges de soutien», les passes, les forfaits et autres formules.

L'année prochaine, le Pays-de-Galles sera l'invité d'honneur et enfin en 2020, pour le 50e anniversaire, tous les pays seront réinvités.

Voir aussi :
mailbox imprimer