-- Cultures --

Pauline Horellou, la photographe des vagues

Photo Pauline Horellou. Tout droit réservé.
Photo Pauline Horellou. Tout droit réservé.

ABP continue sa série sur les nouveaux photographes qui sillonnent la Bretagne en quête de sa lumière et en particulier cette nouvelle génération qui est plébiscitée sur facebook. On a dit que le web est une immense galerie du monde mais facebook se prête encore plus, et encore plus vite, au partage de photos.

Les jeunes photographes comme Pauline Horellou gâtent les Bretons et même au-delà, de photos quasi quotidiennes de la Mer celtique et tout particulièrement des vagues qui viennent se fracasser sur nos côtes. Elle apprécie tout particulierement le Pays Bigouden, la presqu'île de Quiberon, nous dit-elle, mais n'aurait pas peur non plus d'entreprendre un jour un tour du monde de la vague !

Des centaines de clichés et une patience à toute épreuve sont nécessaires pour saisir ce millième de seconde magique juste avant que la vague se brise et déferle sur le sable ou la digue. C'est sur cet instant éphémère que Pauline Horellou se concentre afin d'y capter une transparence vert bouteille marbrée de sillons d'écume ou des volées d'embruns, voire de trombes d'eau blanche crées par le ressac. Un bref instant où tout est suspendu et où se concentrent rotation, implosions, jaillissements et fracas du déferlement. La colision de deux matières. Un eternel recommencement qui dure depuis un milliard d'années mais qui n'est jamais exactement le même.

(voir le site) pour suivre Pauline sur facebook

Voir aussi :
©agence bretagne presse

Cet article a fait l'objet de 1174 lectures.
mailbox imprimer
logo

Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.

Vos commentaires :

sinquin martine
Samedi 19 novembre 2016

Coucou quelques jolies photos d une photographe qui aime son travail , des tempetes bien de chez nous . Admires son travail

Écrire un commentaire :

Combien font 4 multiplié par 2 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Publicités et partenariat