-- Justice et injustices --

400 mineurs isolés dans le Finistère

Chronique de Kerne Multimédia (porte parole Fanny Chauffin) publié le 4/03/17 22:15

Vendredi dernier, à la MJC de Trégunc, la Ligue des Droits de l'Homme de Concarneau et Attac ont diffusé le film «La mécanique des flux» et invité de nombreux intervenants.

Premier volet : les mineurs isolés.

Avec Rozenn Le Berre, jeune travailleuse sociale, le ton est donné. Elle a quitté son travail, suite à la difficulté d'assumer une fonction très difficile : décider de qui est mineur et de qui ne l'est pas. Dans le premier cas, la protection de l'enfance joue à plein, le jeune aura donc un toit, une scolarisation, un apprentissage du français, et des perspectives. Si l'on décide (avec des critères discutables) qu'il est majeur, alors toutes les portes se ferment et c'est bien souvent la rue avec des problèmes de violence et de prostitution qui attendent ces jeunes qui devront attendre un bon moment avant de pouvoir bénéficier d'une aide. Alors, on les appelle dans le jargon du métier les «mijeurs», ni majeurs, ni mineurs...

Son livre paru récemment montre les paradoxes de la politique menée auprès des réfugiés aujourd'hui, les problèmes qui se posent au quotidien pour ces exilés qui voudraient, après un voyage mouvementé, trouver enfin un accueil dont Rozenn dit «qu'il n'a d'accueil que le nom»...

«De rêves et de papiers. 547 jours avec les mineurs isolés étrangers», Rozenn Le Berre, 2017, La Découverte, 16 euros.

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer
Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante au lycée Diwan. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tvlise Diwan Karaez. Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton.

Vos commentaires :

Peri Loussouarn
Dimanche 5 mars 2017

"Elle a quitté son travail, suite à la difficulté d'assumer une fonction très difficile : décider de qui est mineur et de qui ne l'est pas."

Faux : l'âge des jeunes est déterminé par les médecin via un examen osseux. Ce n'est pas le domaine des travailleurs sociaux que de le faire.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 1 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.